1. // France – Ligue 1 – Olympique de Marseille

Marseille ou l'attrait de l'inconnu

Habitués à faire les gros titres des journaux pendant l'été, les joueurs de l'Olympique de Marseille préparent l'exercice à venir dans une tranquillité presque inquiétante. Plutôt du genre à vivre caché pour vivre heureux, Marcelo Bielsa est à la tête d'une équipe au niveau incertain mais que tout le monde à envie de voir jouer. L'OM 2014-2015, ou l'attrait de l'inconnu.

Modififié
0 22
Il bouge, il sue, il crie, il s'assied, boit un coup, puis se lève. Ce type-là a 59 ans et supporte la chaleur estivale comme il le peut. On ne parle pas d'un joueur de pétanque qui cherche l'ombre d'un arbre généreux pour échapper au soleil mais d'un drôle d'Argentin qui cherche à évoluer en catimini pour échapper aux médias. Malheureusement pour cet homme discret à casquette, c'est en cultivant le mystère que l'on suscite l'envie. C'est donc un homme scruté qui gesticule et hurle à côté de son banc de touche tout au long de l'opposition amicale entre Marseille et Leverkusen ce samedi 19 juillet. Pas présenté officiellement par les dirigeants de l'Olympique de Marseille et adepte de la philosophie du « vivons heureux, vivons cachés » , Marcelo Bielsa a rendu bon nombre de gens « loco » . Muet depuis son arrivée et adepte des entraînements à huis clos, le nouveau coach de l'OM laisse planer le doute sur ses méthodes et naître les attentes autour d'une équipe qui, sans vraiment le vouloir, est devenue l'autre attraction de la Ligue 1. À des années-lumière de l'AS Monaco et, surtout, du Paris Saint-Germain, l'Olympique de Marseille semble être devenu une valeur refuge dans le panorama du football français. Un point de chute pour les amoureux du football en quête d'incertitudes et de frissons. Un OM dont on ne sait finalement pas grand-chose, capable de surprendre comme d'imploser. L'OM que l'on aime, au fond.

Entre rêves et réalité

Sa voix est donc la seule chose qu'il aura perdu ce samedi. À force de gueuler sur Mario Lemina puis sur Morgan Amalfitano, Marcelo Bielsa est devenu aphone mais est reparti victorieux. Un succès 4-1 en match amical face à une équipe totalement hors de forme qui aurait pu être anecdotique si elle n'était pas la première sortie d'une équipe dont on attend tout et rien. De Bielsa, Marseille espère monts et merveilles. Débarrassés du spectre de José Anigo et encore groggy de la saison passée, les supporters de l'Olympique de Marseille ont envie d'y croire. Certains se réabonnent, d'autres s'abonnent, quelques-uns espèrent quand beaucoup d'autres sont sceptiques. Sceptiques car si de Bielsa, ils ignorent presque tout, de l'effectif de l'Olympique de Marseille, ils ne sont que trop conscients. Indéniablement limités, notamment derrière, les Phocéens vont devoir opter pour la magie s'ils veulent réellement créer la sensation cette saison. Pour espérer, les Phocéens avaient besoin d'un pragmatique. D'un homme capable de tirer le meilleur du pire. Et, sans tirer d'enseignement d'une seule rencontre, dans un joli cadre champêtre, ils pourraient bien avoir trouvé le bon.

Une vie d'incertitudes

Raymond Domenech n'est passé qu'à une séance de tirs au but d'être « le bon » . Un échec qui ne lui a pas fait perdre son sens du sarcasme. Surpris par les réactions des joueurs marseillais, invités à parler de leur nouveau coach, Ray Strange s'est fendu d'un tweet ironique. « Le coach nous a dit d'être solidaires, d'appliquer les consignes et d'avoir envie de gagner. Les Marseillais sur Bielsa. Recette miracle ? » , a tapoté l'ancien sélectionneur des Bleus sur son clavier comme pour demander quel entraîneur ne demandait pas ça à ses joueurs. Mais il faut bien avouer que le visage des Phocéens était totalement différent de celui affiché la saison passée. Un pressing de tous les instants – un classique de Bielsa -, onze joueurs qui n'hésitent pas à aller au contact, une quête de verticalité dès la récupération du ballon et un dispositif, le 4-1-4-1, qui a évolué au cours de la rencontre. C'est aussi ça, l'attrait de l'inconnu Bielsa. Du tableau noir à gogo comme on n'en a pas bouffé en France depuis des années. Romao aligné en défense centrale, Lemina devant la défense, entre le poste de libero et la sentinelle, Payet en huit, le seul Gignac devant, et les deux gauchers Thauvin et Alessandrini alignés ensemble. Un gloubiboulga réfléchi qui devrait continuer à mariner tout au long de la préparation de l'OM. Un OM qui attaquera la saison sans véritablement savoir qui il est et ce qu'il veut. Une vie d'incertitudes, en somme. La plus belle.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

« Le coach nous a dit d'être solidaires, d'appliquer les consignes et d'avoir envie de gagner. Recette miracle ? » Parce que tu donnais des consignes toi Raymond ?
Note : 2
Raymond ne comprend pas la différence entre s'égosiller dans le vent et être écouté. C'est tout la différence entre un bon entraineur et toi, Raymond.
Ici on lit que Marseille a débuté en 4-1-4-1, là bas on entend qu'ils ont débuté en 5-2-2-1, encore ailleurs on apprend que c'était en 3-3-3-1... Ca va quoi, le gars a pas mal embrouillé son monde. Ou alors les journalistes sont encore bourrés de leur été brésilien ?
jesse pinkman Niveau : Loisir
mais que vient donc faire Raymond D dans cet article a part lancer un debat sur un tout autre sujet? lol

moi, j ai vu OM Bayer en amical et serieux c etait plutot plaisant. alors certes les matchs de preparation ne veulent pas tjrs dire qq chose, qu on gagne ou perde... mais je prefere avoir qq sequences sympas et un bon etat d esprit (sans parler de l embrouille), un thauvin affuté, un imbula qui remonte bien le ballon, alessandrini qui en veut, Michy qui a l air pas trop mal etc..
alors ok Bielsa c est l inconnu, une reputation, un style de jeu (pas de palmares) et de la discipline, mais putain ca fait deja plus envie et rever ( et intrigue) que Baup ou Anigo!
TheNiangasse Niveau : CFA2
Ce que Raymond[gol] n'a pas compris c'est que certes tous les coachs demandent à ce que les joueurs appliquent leurs consignes, mais il est évident qu'appliquer les consignes du Nigo ou celles de Bielsa n'aura pas la même traduction sur le terrain au vu de leurs contenus respectifs.
En espérant que vous arriviez à comprendre ce que j'ai écris car je galère à le formuler :-)
Et moi je vois qu'il ont jouer en 3133 .
Elle va être belle cette saison de L1, mine de rien... J'ai hâte!!
Et moi je vois qu'il ont jouer en 3133 .
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
La charnière N'Koulou-Mendes, j'y crois. Je vois même Bielsa faire du brésilien l'un des hommes de base de son onze-type.

(autorisation de vous foutre de ma gueule s'il se barre au Chievo Vérone deux jours avant la fin du mercato)
J'ai trouvé que c'était un bon match de reprise pour l'OM (surtout en première période). Par contre la défense a 3 était fébrile avec Romao (qui fait faute sur faute même en match amical), lemina (c'est quand même pas son poste) et mendes (qui fait son match sans éclat et sans grosse faute).
en tout cas, très bon état d'esprit avec beaucoup d'envie et d'application, par rapport a l'année dernière on ne peut que être ravi.
Pour finir, afin d'appliquer des consignes, il faut que l'entraineur en donne (n'est-ce pas Raymond ?) et je trouve que par rapport a la saison dernière c'est le plus grand changement
Forza-Napoli Niveau : Loisir
J'ai pas mal de doutes sur le niveau de Lemina , il me semblait un peu fébrile sur le match de préparation ..
en effet le niveau de Lemina va conditionner le succès du dispositif évoqué dans l'excellent article sur le blog "lucarne opposée", et qui a priori sera joué cette saison.

sauf retournement de dernière minute au mercato, ça semble être lui le fameux milieu devant la défense qui forme la défense à 3 en phase offensive (le plan B étant Romao, dont le potentiel max me paraît déjà atteint depuis la saison dernière).

pour l'instant je le trouve un peu limité techniquement et physiquement pour assumer ce rôle.

toutes choses égales par ailleurs ça me rappelle quand Abel Braga avait tenté le 3-5-2 avec Sébastien Pérez et Patrick Blondeau sur les côtés...on n'a pas toujours les moyens de ses ambitions...

sinon la phrase de Domenech, c'est juste triste pour le gars, dont on imagine qu'il guette son compte Twitter chaque minute pour voir si on parle de lui. la vieillesse est un naufrage, tout comme son mandat de sélectionneur.
Alors, pour la question du schéma tactique, moi aussi j'ai été surpris de voir que les sites spécialisés donnaient différents systèmes.

Moi j'ai vu le match, Samba dans les buts, une charnière centrale à 3 avec Mendes Lemina et Romao (Lemina dans le rôle du relanceur, où il a d'ailleurs perdu pas mal de ballons. Une sorte de Rafa Marquez avec le Mexique: Libéro puis une fois le ballon récupéré une position un peu plus haute que ses deux acolytes)

sur les cotés Dja Djédjé et Mendy en position très offensive du fait de la présence des trois gus derrière.
Imbula seul en 6 avec comme rôle très clair de transpercer les lignes plein axe

Payet meneur de jeu puis pour finir Alessandrini Thauvin en soutien de Gignac en pointe

En conclusion un schéma tactique difficile à définir (3-3-3-1 , 3-3-1-2-1) ça parait pas très clair comme ça mais sur le terrain ça l'était.
Seul interrogation pour moi dans ce système c'est la seule présence de Imbula dans le coeur du jeu
jean-registre Niveau : CFA2
Le schéma c'est un 4-3-3. En phase offensive le 6 descend au niveau des def et les latéraux montent, tout simplement.
En tout cas faut pas s'attendre à des miracles avec Bielsa. Son système met beaucoup de temps à se mettre en place. Les joueurs auront les vrais automatises qu'à partir du mois de janvier/fevrier.
Message posté par 1MTP3
Et moi je vois qu'il ont jouer en 3133 .


on appel sa un 343 losange dixit fifa 14
Samba
Romao Lemina Mendes

Dja Djédjé Imbula Mendy

Payet

Thauvin Gignac Alessandrini
Moi, Lemina en libero ca me rappelle l'enorme coup d poker de Perrin face au Real Madrid a l'epoque Drogba: un espece de 3-5-2 avec Brahim Hemdani en libero(!) et Steve Marlet en spece d'arriere droit(!!), un enorme coup de poker completement loupe.
Dieudoquenelle Niveau : CFA
De toute morte commencer à chercher quel système sera (est ou a été) mis en place par un mec comme Bielsa, c'est quasi impossible !! Le type mise tout sur l'animation et non pas sur la disposition en tant que telle !! Ses équipes sont des caméléons, elles changent de système plusieurs fois par match selon les phases, la physionomie et le score de la rencontre !! Quand j'entends Guardiola (l'élève absolu du maitre Bielsa) dire que pour lui la "perfection" dans le foot (même si on sait que cette notion n'existe pas réellement) serait d'avoir des joueurs qui peuvent évoluer à plusieurs postes avec la même aisance, on comprend vite que ce sera un bordel sans nom le jour où on commencera à essayer de déchiffrer les dispositifs (sur le papier) des équipes de Bielsa !! Bielsa pour qui j'ai une immense admiration au passage !!
Dieudoquenelle Niveau : CFA
De toute manière* (dico iPhone oblige)
C'est chaud: non seulement la défense est encore febrile (allez on va dire "pas encore au point") mais en plus il n'y a plus personne pour mener le jeu (valbuena, payet, andre ayew s'en vont) en tout cas aucune solution de rechange si Amalfitano se blesse. Vietto du Racing (argentin) c'est mort? Ocampos? Lanzini?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 22