1. //
  2. // 37ème journée
  3. // Saint-Etienne/Marseille
  4. // Billet d'humeur

Marseille, meilleur rapport qualité/prix de Ligue 1

Ce soir, le Paris Saint-Germain soulèvera l’Hexagoal après le jubilé de David Beckham – et de Siaka Tiéné – face à Brest, au Parc des Princes. Mais cette saison, en Ligue 1, le principal est ailleurs. Pas très loin. Juste derrière Paris, en fait. Dauphin légitime de la machine d’Ancelotti, l’Olympique de Marseille revient de loin. En état de mort clinique en fin de saison dernière, les Phocéens ont réalisé une excellente saison. Le tout, en se serrant la ceinture et sans vraiment y croire.

56 43
C’est le dimanche 18 novembre 2012 que j’ai compris que cette saison serait totalement folle. Avant ça, j’étais trop occupé. Trop pessimiste, aussi. Les matchs du mois d’août ? Ceux que l’on regarde d’un œil, à mi-chemin entre un café et une plage, entre une pinte et un churros ? L’OM les a gagnés. Tous. Puis est venue la rentrée. Les mioches sont retournés en classe, le bronzage est parti mais Marseille est toujours sur son nuage. 18 points encaissés sur 18 possibles jusqu’à cette ignoble déconvenue valenciennoise (4-1). Un moment précis où j’ai pensé que l’état de grâce était terminé. Que l’OM allait rentrer dans le rang. Où j’ai pensé que Foued Kadir pourrait être titulaire à l’OM, aussi. La preuve que les conneries existent.

L'OM à la diète

«  Monsieur Labrune, on mange quoi ce soir ? Des pâtes au beurre ? » . « Oui, comme toutes les semaines depuis le début de la saison. Si vous êtes mignon, vous aurez un peu de sauce Raspentino » . 2012-2013, l’OM n’échappe pas à l’austérité : le président veut assainir les comptes. Logique mais difficile à avaler après le calvaire de la saison passée. Une deuxième partie d’exercice passée à baisser les yeux devant Ajaccio, Toulouse ou Dijon et cette folle série de 14 rencontres consécutives sans la moindre victoire en Ligue 1. Un régime Ducon après lequel on a envie de se goinfrer, pas de viser une cinquième place. Paris a Ancelotti. L’OM aura Baup. Ça sent le sapin, mais pas que. Ça sent aussi le navet. Sauf qu’on a tous été au cinéma, un jour, voir un film dont on n’attendait rien du tout. On en est parfois ressorti avec le sourire. Celui de la bonne surprise. Elle n’était pas mal, finalement, cette comédie, avec le metteur en scène en jogging-casquette et ses acteurs de téléfilm. La projection a donc lieu le 18 novembre. Second, c’est un OM décimé qui s’apprête à retrouver une quatrième place qui lui sied mieux sur la pelouse de Bordeaux. Au bout de l'interminable couloir de Chaban-Delmas, Fabrice Apruzesse s'apprête à entrer sur la pelouse. Un changement comme un autre? Non, Apruzesse a 27 ans, est un ancien chauffeur-livreur et il n'a jamais disputé une minute en pro. De cette entrée, on ne retiendra pas la performance mais l’image et le symbole. Là, j’ai compris.

A la trêve, l’OM compte 38 points, soit autant que Lyon et le PSG, champion d’automne. Mais ça, c’est « parce que Marseile surfe sur son improbable début de saison » , dixit les spécialistes de l’analyse de comptoir, entre un ballon de rouge, un tirage du Rapido et un Quinté. Les mêmes vendeurs de tapis qui annoncent devant un parterre de ménagères attentives que « c’est sûr, l’OM ne tiendra pas le rythme pour terminer sur le podium cette année » . Nous sommes à la fin du mois de décembre et sous le sapin, on dirait que Vincent Labrune a pris conscience de quelque chose. Les pâtes attendront, le repas se fait dans l’abus et l’allégresse. Le président de l’OM l’a compris, la modération n’a du bon qu’un temps. Le bilan à mi-saison est satisfaisant, mais le meilleur moyen de le rendre pérenne et de rebondir dessus. Alors contrairement à d’autres, l’OL en tête, Marseille recrute. Kadir, Sougou, Samba et surtout Romao arrivent. Le banc de l’OM commence à ressembler à quelque chose. C’est le début d’une certaine idée de la folie.

La jouissance du winning ugly

J’ai entendu ça et là que certains supporters du Paris Saint-Germain, lassés de la transformation de leur club ou simplement moins émoustillés à cause de l’évidence et de l’imminence du titre, n’avaient que moyennement goûté à l’Hexagoal. Aujourd'hui, je n'ai pas peur de dire que les Marseillais ont au moins autant profité de leur saison que leurs homologues de la Capitale. D’abord, il y a cette deuxième place, synonyme de retrouvailles avec les phases de poules de la C1, acquise face à Toulouse puis grâce à Paris. Mais il y a aussi et surtout la jouissance de gagner dans l’adversité et la critique. Le winning ugly, écrivait l’ancien tennisman Brad Gilbert, dans un bouquin qui aborde l’aspect mental de la balle jaune. Oui, l’OM a enchaîné les victoires par un but d’écart, 18 cette saison. Non, les Marseillais n’ont pas toujours développé un football chatoyant. Mais 21 victoires, c’est neuf de mieux que l’année passée, avec un effectif qui n’est pas meilleur mais qui jouit de la forme des cadres. Mandanda, Nkoulou, Valbuena, Gignac, tous ont répondu présent. Dans le même temps, des types comme Mendes, les Ayew's Brothers et Romao ont montré qu’ils étaient indispensables. Grâce à ces types, l’été arrive, la C1 se profile et les caisses sonnent moins creux. Mais au moment de choisir leur menu et même après avoir frôlé l’infarctus à chaque fin de match, parce que leur équipe n’a jamais été foutu de faire le break cette année, les supporters phocéens n’hésitent plus: « Vincent! Renvoie des pâtes. » En espérant que José Anigo ne se trompe pas sur la sauce cet été.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Stephanek 94 mukongo
Le meilleur rapport/qualité prix c'est Cvitanich en tant que joueur après faut voir l'OM en LDC pour vraiment juger le niveau de cette équipe !
Master of footix Niveau : Loisir
Bon article, c'est vrai qu'en début de saison je ne donnais pas cher de la peau de l'OM.
Finalement cette équipe à une âme et un mental à toute épreuve, ça devrait leur servir l'année prochaine et si il arrive à recruter trois très bon joueurs, là on peut espérer une excellente saison.
Note : 1
"la jouissance du winning Ugly"

j'pense que l'article défini exactement ce que tout supportaire marseillais a ressenti cette saison. Un espèce de complexe d'imposture en première partie de saison couronnée par cette 1ere place ex aequo, on ferme sa G*eule pour pas leur porter malheur, on sait jamais.

Et puis sainté fait quelques matchs nul, ça passe 0-0 contre les gros, 1-0 à Lorient (ça sent bon !), 2 matchs à domicile avant d'aller à sainté, est-ce qu'ils vont le faire ?

Et oui ! la C1 ! la C1 !
à "méditer'année" après année : dans le sport le budget ne devrait pas faire la différence .. http://csvilledieufootball.footeo.com/
Effectif pas franchement bandant, matchs dégueulasses de bout en bout, mais au final ça fait 2ème.

Juste un mot: Félicitations!

Et bravo à Baup, à ce niveau ça relève de la prouesse!
Note : -2
Je n'ai jamais douter que l'on terminerais sur le podium personnellement.
Apres, oui, je suis toujours tres optimiste... un peu trop parfois.

J'ai parié gros sur le fait que l'OM allait etre champion...
Tant pis, la prochaine fois.
Si on recrute deux bon ailiers et qu'on vire Kadir, ça pourrait le faire.

Et aussi vendre André parce que son salaire... il n'est pas benevole quoi. Et puis il pourrait aussi nous rapporter une dizaine de millions.
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Vous devriez nous en sortir plus souvent des articles à la première personne, c'est bien plus convaincant.
Regarde Vikash, ça ressemble à ça un bon article à la première personne!
Marseille avec les tripes mais surtout avec la chance..
Il va falloir rebondir et ne pas surfer sur cette performance.
Y aura pas 2 saisons comme celle la
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Vikash parle de son vécu de footballeur, Borselino parle de son amour pour l'OM, forcément, c'est pas le même contenu.

Sinon, bon article qui résume bien la saison de l'OM. Je dis grand bravo à l'OM pour sa saison et sa constance, mais je dois avouer que si Paris avait fini, genre 3e ou plus, je l'aurais eue mauvaise...

Enfin, on ne peut plus dire depuis quelques mois que Mars mérite pas sa place sur le podium. Au bout d'un moment, il n'y a plus de hasard. Tout ce qu'on peut vous souhaiter maintenant, c'est qu'Anigo se barre, que vous fassiez un recrutement intelligent, et que vous parveniez à garder Valbuena, N'Koulou, Mandanda et Gignac. Ca va être dur, mais avec la perspective de la C1, qui sait?
lalouxonthebeach Niveau : District
Toujours ce dilemme groupe restreint mais concerné, plus facile à motiver/ groupe conséquent et qui aura de quoi tenir physiquement sur la durée, mais plus difficile tenir sur la durée (cf Sakho Menez Gameiro qui petent un câble au PSG)

Après la super série août septembre, je ne donnais pas cher de leur peau. Genre "physiquement ils ne tiendront pas le coup, je ne les vois pas tenir tête à Lyon" blabla. Pt'être que le recrutement en janvier a dû jouer, certainement. N'empêche qu'au final je suis bien content que l'OM m'ait donné tort. PLM en LDC c'est bien pour les points UEFA. Faut quand même pas oublier que la saison dernière l'OM a fait aussi bien que le PSG cette année: 1/4 de finale de la LDC. Donc même si ASSE en LDC ça m'aurait fait marrer, (je pense q'ils ça dans le sang aussi, mais bon, faut pas pousser mémé dans els orteies non plus), je trouve que ce podium est bien, et je serais pour qu'il reste inchangé. En attendant que Monaco s'y installe, et rappatrie en ligue 1 une quatrième place qualificative en LDC!
Note : 1
Message posté par J-P-Papin
Je n'ai jamais douter que l'on terminerais sur le podium personnellement.
Apres, oui, je suis toujours tres optimiste... un peu trop parfois.

J'ai parié gros sur le fait que l'OM allait etre champion...
Tant pis, la prochaine fois.
Si on recrute deux bon ailiers et qu'on vire Kadir, ça pourrait le faire.

Et aussi vendre André parce que son salaire... il n'est pas benevole quoi. Et puis il pourrait aussi nous rapporter une dizaine de millions.


André Ayew reste l'un des tous meilleurs. Assurément le meilleur jeu de tête de Ligue 1. Combien de ballons il a claqué dans les petits filet avec un smash de son crâne d'obus ?? Ce type est une caution buts improbables qui font du bien. Je connais pas les comptes de l'OM, mais c'est un type à garder.
" Mais ça, c’est « parce que Marseile surfe sur son improbable début de saison », dixit les spécialistes de l’analyse de comptoir, entre un ballon de rouge, un tirage du Rapido et un Quinté."

L'hopital qui se fout de la charité sofoot, je veux bien vous les lister les articles de décembre-janvier où vous avez fait vos analyses de comptoir!
Three-Eyed Frenchy Niveau : Ballon d'or
Est ce que Swann a écrit ça? Parce que là il s'agit d'un billet d'humeur de Swann, et de plus, la ligne éditoriale de SoFoot est assez brouillée, avec rarement une manière unique de penser un club.
Note : -3
Message posté par jackocoach
à "méditer'année" après année : dans le sport le budget ne devrait pas faire la différence .. http://csvilledieufootball.footeo.com/


Tu commences à sérieusement casser les couilles avec ton blog de merde. T'as l'intention de le publier sur tous les articles ?
Le plus bandant reste le fait d'avoir fermé toutes les grandes gueules de commentateurs qui font la pluie et le beau temps dans l'opinion commune. Et cela prouve bien aussi que le football n'est pas un sport de statistiques.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
"(...), écrivait l’ancien tennisman Brad Gilbert, dans un bouquin qui aborde l’aspect mental de la balle jaune."
nan mais a ce moment là tu sais que tu lis un pro, un vrai, du journalisme sportif. le mec capable de te citer une phrase de l'autobiographie de diomede ou des conseils en nutrition de Cyril Pouget dans le Luxemburger Wor de decembre 2002.
respect.
anigolemagicien
Monsieur Baup, le haut niveau, c'est aussi du spectacle. Je regrette que vous considérez les clubs amateurs comme les seuls pouvant assurer ce statut. Votre discours est une honte pour le foot français et vous avez trahi l'héritage de Marseille, à savoir une équipe qui jouait l'attaque. De plus, votre vision du foot est une catastrophe sur le long terme. Les stades vont se vider avec un spectacle aussi pauvre et un manque à gagner pour les clubs. L'inverse de l'Allemagne...
Marek Hamsik Niveau : National
Excellent article, qui relate parfaitement les émotions des supporters marseillais au long de cette saison.

Le match à Chaban, avec la rentrée d'Apruzesse m'a aussi fait dire que cette saison allait être étrange et un peu folle, mais pas forcément dans le bon sens du terme !

En fait, on savoure vraiment cette fin de saison quand on repense à certains matchs absolument affreux qu'a livré l'équipe cette saison. Me viennent à l'esprit, pêle-mêle, le fiasco à domicile contre Lorient (0-3) avec un Kaboré absolument catastrophique, le 1-4 face à l'OL, ou encore le nul pitoyable au Vélodrome face à Ajaccio.

Ces moments la ont été durs, parce qu'il fallait encaisser les railleries des autres, sur notre jeu, et sur le fait qu'on finirait comme la saison dernière dans le ventre mou. Je dois admettre que même moi j'ai parfois été découragé. D'ailleurs aucun supporter ne peut prétendre qu'il n'a pas, à un moment, imaginé l'OM en dehors du podium, à commencer par l'auteur de l'article lui même, qui, me semble-t-il, pronostiquait le fait qu'il allait être dur de résister à la meute de prétendants.

Et au final, l'OM finira devant un OL qu'on disait plus complet et solide, un Saint-Étienne qu'on disait plus joueur ou un Lille qu'on prétendait meilleur. Parce que l'OM était peut-être moins bon mais a cette force mentale rare qui permet de se relever.
anigolemagicien
e revois les rageux cet été. Ca gazait bien avec Thoune, notre mercato low-cost, notre soi-disant sur-régime etc ... mais c'est à la fin du bal qu'on paye la peau de l'ours ! Et à la fin du bal, on est le premier club FRANCAIS. Ben ouais et les parisiens se prennent pour qui au lieu de donner des lecon a qui que se soit et avec votre pognon vous n avait pas fait beaucoup mieux que lyon avec beaucoup moin de pognon que paris et sincerement quand vous aurais un centre d entrainement comme le notre ( robert luis drefus ) qui est reconnu en europe et que vous aurais notre palmares vous pourais donne des lecon pour le moment profite de votre titre ne criez pas victoire trop vite la saison 2013/14 n as pas encore debute
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
56 43