Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options

« Marseille manque de joueurs méchants »

Après l’humiliation subie à Monaco, l’OM s’est noyé un peu plus dimanche soir face à Rennes (1-3). Cette petite mascarade méritait bien d'être analysée par trois anciens de la maison : Gaëtan Huard, Rolland Courbis et Marcel Dib.

Modififié

Le cas Patrice Évra


Gaëtan Huard : « Celui qui a les épaules les plus larges et les plus solides, c’est peut-être Patrice Évra. Donc je préfère que ça soit lui qui prenne plus qu'un autre. C’est vrai qu’il n’est pas forcément dans le coup actuellement. Je pense qu’Évra a des crédits, parce qu’il a de l’expérience, mais après, c’est le sportif qui parle. Si le public s’en mêle, ça peut très vite changer. Pour être un leader, il faut d’abord être leader sur le terrain. Surtout aux yeux de la génération actuelle. Les joueurs s’en foutent que tu aies gagné une Ligue des champions et que tu aies été international ! Si sur le terrain, ils voient que tu es mauvais... »

Rolland Courbis : « Est-ce qu’il ne serait pas mieux de faire profil bas quand on n’est pas bon sur le terrain ?
« Évra est un garçon qui devrait prendre conscience de l’extraordinaire carrière qu’il a pu faire avec des capacités moyennes. » Rolland Courbis
Vous avez entendu la dernière déclaration d’Évra : "Ça me plaît quand il y a la merde", ça sert à quoi ? Être un leader quand on ne l’est pas sur le terrain, ça a toujours été un mystère pour moi. Évra est un garçon qui devrait prendre conscience de l’extraordinaire carrière qu’il a pu faire avec des capacités moyennes. Je ne veux pas trop en rajouter, mais si paraît-il c’est un leader de vestiaire, dommage que les matchs ne se jouent pas dans les vestiaires. »

Marcel Dib : « Tout le monde tire sur Patrice Évra, mais c’est vrai qu’à son âge, il n’est plus le même. C’est difficile de jouer encore dans le couloir en fin de carrière. Peut-être que c’est sa saison de trop. L’important est de savoir s’arrêter au bon moment. Le risque, c'est d’être de plus en plus critiqué. »


Un milieu de terrain trop tendre


Gaëtan Huard : « Dans ce secteur, ça ronronne. Pour moi, Marseille manque de joueurs méchants. Peut-être Gustavo, mais pour l’instant, on ne sait pas trop. Il faut des joueurs de caractère. Sanson et Lopez, c’est bien, ils sont bons, mais ils ne sont pas dans l’impact, ça n’est pas suffisant. »

Marcel Dib : « Je pense qu’au milieu, le problème est d’avoir quelqu’un capable de stopper les montées dans l’axe. On a vu face à Rennes que ça n’était pas ça. Je ne comprends pas qu’on n’ait pas gardé William Vainqueur cette année. C’est un bon joueur qui aurait été complémentaire avec Sanson et Gustavo. Avec les trois, on aurait eu un milieu de terrain hyper performant. »


Quelle part de responsabilité pour Rudi Garcia ?


Rolland Courbis : « Quand il y a un club et une équipe qui ne marchent pas bien, la responsabilité est à partager entre dirigeants, entraîneur, staff technique, staff médical, joueurs. Tout le monde est responsable, mais avec des parts différentes. Contre Rennes, que Sakai sorte, je dis pourquoi pas, mais faire entrer Bouna Sarr arrière droit alors que ça n’est pas son poste à la base, et que son équipe est menée 2-0, ça n’est pas le mettre dans les meilleures conditions. Je ne vais pas faire le professeur de Rudi Garcia, mais je me demande si on ne pouvait pas attendre cinq minutes, autant pour Sakai, pour Sarr, que pour le reste de l’équipe. Avec cette décision, est-ce que Garcia ne fait pas passer comme message qu’il ne sait plus ce qu’il fait ? »

Gaëtan Huard : « On ne peut pas encore parler d’échec de Rudi Garcia, on n’est qu’à la cinquième journée.
« Ce mauvais début de saison est aussi à mettre sur le dos du mercato qui est une merde sans nom. » Gaëtan Huard
Pour moi, ce mauvais début de saison est aussi à mettre sur le dos du mercato qui est une merde sans nom. Là, on voit qu’il n’y a aucune homogénéité entre les joueurs, aucune liaison, aucune habitude, très peu de travail ensemble. Mais le système de jeu mis en place fait également partie des interrogations, parce que l’OM prend beaucoup de buts. Neuf en deux matchs, ce n'est pas rien, c’est "droit au but", mais dans le mauvais sens. »


Marcel Dib : « Rudi Garcia n’est pas le seul fautif, tout le monde est responsable. Les joueurs eux-mêmes sont responsables. Il faut attendre un peu et ne pas être sévère trop rapidement avec lui. Il n’a pas à sa disposition son onze majeur, ses joueurs ne sont pas prêts, sont blessés, ou reviennent de blessure. »


Que doit faire l’OM pour se relever ?


Gaëtan Huard : « Je pense qu’il y a plein de choses à revoir. Il faut sécuriser l’équipe, arrêter de prendre des buts. Je pense que quand on n’est pas bien, il faut renforcer le milieu de terrain. Il faut reprendre les bases défensivement, c’est-à-dire qu’au lieu de contre-attaquer ou attaquer, il faudrait déjà défendre. J’ai l’impression qu’à Marseille, tout le monde se projette en avant, mais sans être efficace. Et quand on voit Évra, Rami et Abdennour qui n’ont pas de vitesse, c’est compliqué quand ils laissent quarante mètres dans leur dos. Il faut que l’équipe soit plus solide défensivement et au milieu de terrain, quitte à ne jouer qu’à deux devant. Pour moi, c’est toute l’équipe qui doit se remobiliser. »

Marcel Dib : « Marseille doit faire jouer des joueurs qui sont à 100% physiquement. Aujourd’hui, beaucoup de joueurs vont très vite, ça dribble beaucoup, ça projette, il faut donc être à 100% pour contrer ça.
« Quand on prend neuf buts en deux matchs, c’est la défense qui prend, mais c’est toute l’équipe qui est fautive. » Marcel Dib
Aligner des mecs qui ne sont pas prêts, ce n’est bon pour personne, ni pour eux ni pour l’équipe. On l’a vu contre Monaco, contre Rennes. Je pense qu’il y a des joueurs aujourd’hui qui ne sont pas faits pour jouer dans cette équipe. L’autre priorité est de ne pas prendre de but. Quand on prend neuf buts en deux matchs, c’est la défense qui prend, mais c’est toute l’équipe qui est fautive. Je pense que le match de Monaco a fait beaucoup de mal. Il y a un gros travail à faire au niveau du mental. »

Rolland Courbis : « Il faut tout simplement que Marseille s’améliore dans tous les secteurs. Sinon, ça sera difficile de faire mieux, voire aussi bien que la saison dernière. Je maintiens ce que je dis depuis plusieurs mois, l’OM n’a pas l’effectif en matière de quantité pour jouer la Ligue Europa. Je dis "attention opération danger". Avec la Ligue Europa, ce groupe de joueurs-là peut tout simplement exploser. Sans jouer la Ligue Europa, l’équipe d’hier, avec Gustavo et tout le monde en forme, peut terminer dans les cinq premiers et pas forcément à la cinquième place. Pour réussir ce challenge, il faut que tout le monde soit au top de sa forme, physiquement, tactiquement et psychologiquement. »

Propos recueillis par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 162
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31
À lire ensuite
Le chemin d’Emery