Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // 8es
  3. // Trélissac-Marseille (0-2)

Marseille et Fletcher assurent le strict minimum

Les Marseillais ont fait preuve de réalisme face aux courageux joueurs de Trélissac. Grâce à un très bon Fletcher, l'OM se qualifie pour le prochain tour.

Modififié

Trélissac FC 0-2 Olympique de Marseille

Buts : Alessandrini (33e) et Fletcher (87e)

Ils l'ont fait ! Les Marseillais se sont enfin imposés à Chaban-Delmas, une première depuis 38 ans. Bon, il se trouve qu'il a fallu attendre d'y affronter Trélissac, un club de CFA2. Et en plus, ça a été laborieux. Mais quand même. Si l'on devait retenir du positif de ce match de l'OM, on mettrait l'accent sur le sang neuf dont manquait terriblement Marseille ces derniers temps. Même s'il ne sait toujours pas tirer les coups de pied arrêtés et qu'il y a toujours du déchet dans son jeu, Florian Thauvin a apporté explosivité et envie en première période. Le retour complet de Romain Alessandrini après plusieurs semaines de pépins physiques a également fait énormément de bien. Car quoi qu'on en dise, l'ancien Rennais est un des Marseillais les plus décisifs dans le dernier geste. Mais la plus grosse satisfaction, c'est surtout Steven Fletcher. L'attaquant écossais, recruté cet hiver pour faire souffler Michy, a régalé par son jeu en une touche de balle, ses déviations et sa qualité technique. Résultat : une passe décisive et un but.

Au métier


Pourtant, les amateurs de Trélissac n'ont pas du tout l'air impressionné par l'enjeu en début de match, et jouent de manière totalement libérée. Les Trélissacois ne se contentent pas de balancer devant et combinent plutôt bien dans des petits jeux à trois. Si bien que dès la première minute, Nicolas Cavaniol s'en va dans le dos de la charnière Rekik-Rolando pour aller défier Steve Mandanda en un contre un. Le gardien marseillais gagne son duel. Cavaniol est d'ailleurs très remuant sur son côté droit et ne cessera de prendre à défaut Paolo de Ceglie pendant toute la première mi-temps. Après vingt minutes de qualité, c'est logiquement que Trélissac baisse en intensité. Marseille retrouve de la maîtrise et ne tarde pas à convertir ses opportunités.

À la 25e minute, Nkoudou et Alessandrini combinent bien sur le côté droit. L'action aboutit à une frappe sur le poteau de la part de GK. Premier avertissement. Moins de dix minutes plus tard, Romain Alessandrini sanctionne et profite d'une talonnade maline de Fletcher pour allumer la lucarne.


L'OM est tout proche de faire le break grâce à une tête de l'Écossais sur corner. Sauf que les Marseillais manquent de tout gâcher par une suffisance qui n'a pas lieu d'être. Mauricio Isla, déjà coupable d'une relance catastrophique dans le premier quart d'heure, perd la balle dans sa propre surface et oblige Steve Mandanda à sortir une parade monstrueuse face à Steven Papin. Les joueurs de CFA terminent fort la première mi-temps, histoire de rappeler à Marseille que rien n'est acquis.

Sans se fouler


Au retour des vestiaires, on aurait pu croire que les Trélissacois allaient ralentir, vu qu'ils sont menés. Que nenni ! À peine dix minutes après la reprise, Cavaniol humilie une fois de plus De Ceglie, toujours aussi lent et emprunté. Malheureusement, comme souvent dans ce match, Cavaniol manque de lucidité dans le dernier geste et ne parvient pas à cadrer. Marseille se rassure alors en mettant définitivement le pied sur le ballon. Les Olympiens font tourner tranquillement, histoire de fatiguer et décourager les Périgourdins. Trélissac fait bloc et se projette rapidement à chaque récupération. Les Périgourdins ne laissent aucun espace à des Marseillais qui n'ont pas franchement envie de se casser le cul.



Le suspense du dernier quart d'heure est simple : est-ce que Steven Fletcher va marquer son premier but sous le maillot marseillais ? En effet, l'Écossais se crée énormément d'occasions en fin de match, profitant des espaces laissés par Trélissac, qui tente le tout pour tout. D'abord, il prend sa chance de la tête. Mais le ballon passe légèrement au-dessus. Ensuite, sur une contre-attaque éclair menée par Nkoudou, il se retrouve seul face au gardien. Il ne trouve toujours pas le cadre. Finalement, quelques minutes plus tard, l'ancien des Wolves finit par trouver la faille sur un beau centre de Barrada. Même si Marseille et Trélissac se sont finalement créé le même nombre d'occasions, le réalisme a fait la différence. Heureusement.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 43 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises