Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe C
  3. // Marseille/Limassol (5-1)

Marseille est prêt pour le PSG

En dominant Limassol sur la fin (5-1), après une très mauvaise première mi-temps, l’OM a repris confiance avant la réception du PSG. Au rayon bonnes nouvelles, le retour en forme de Loic Rémy et les bons débuts de Lucas Mendes.

Modififié
Marseille - Limassol : 5-1
Buts : Fanni (43e), Mendes (61e), Rémy (76e et 90+2e) et Gignac (90e) pour l'OM. Ouon (22e) pour l'AEL.

En cette semaine de Classique, la réception du champion chypriote, tout le monde s’en foutait un peu à Marseille. Pourtant, l’OM avait deux bonnes raisons de prendre ce match au sérieux. D’abord parce qu’avec le Fernerbahçe et Mönchengladbach dans leur groupe, les Marseillais n’ont pas de quoi se permettre de laisser filer des points. Ensuite parce qu’avec l’effectif limité dont dispose Elie Baup, les jeunes et les remplaçants avaient tout intérêt à se montrer. Lucas Mendes, buteur et passeur ce soir, l’avait bien compris. Après une première mi-temps ratée, l’OM a fait la différence grâce aux entrées de Valbuena et Gignac, et aux deux premiers buts de Rémy cette saison (5-1).

Le premier but parisien de la semaine

Comme prévu, Baup lance son équipe bis, avec Abdullah, Raspentino, Barton, Jordan Ayew et deux nouveautés en défense, Lucas Mendes à gauche et Baptiste Aloe à droite. Un gamin de 18 ans qui sur son premier duel aérien vient démonter son vis-à-vis, histoire de plaire à un Vélodrome en partie vide, animé par la grosse tribu de Chypriotes garnissant Ganay. Sans créateur, l’OM est incapable de se porter vers l’avant sans sauter le milieu de terrain, et la précision des longs ballons de Kaboré n’est malheureusement pas celle de Pirlo. Rémy, en besoin urgent de buts pour lancer enfin sa saison, allume la première brèche sur une belle ouverture de Barton. Au-dessus. Contrairement au Sheriff il y a un mois, Limassol est venu avec des ambitions dans le jeu. Et ça paye. Sur l'un de ses nombreux corners, l’AEL ouvre assez logiquement le score par Edwin Ouon, natif d’Aubervilliers et formé au Red Star. L’OM, pressé, absent dans le jeu et dans les duels, est à côté de la plaque. Frustré, N’Koulou se permet un high kick qui a sérieusement dû inquiéter la femme de Degra, le portier argentin de Limassol, dont l’imitation de la coupe de Greg Coupet est parfaitement réussie. Sur un corner obtenu et botté par Barton, Fanni égalise pour des Marseillais ultra-réalistes. Mandanda sort une grosse parade pour conclure une mi-temps clairement dominée par les Chypriotes.

Rémy lance sa saison

Ça recommence mal pour la bande à Baup avec la cheville d’Abdullah qui tourne. Bam, une solution de moins pour l’homme à la casquette, à la marge de manœuvre déjà étroite. Bonne nouvelle quand même, le jeunot est remplacé par Valbuena, spécialiste maison de la coupe d’Europe. Petit Vélo permet immédiatement aux siens de poser le pied sur le ballon et de s’installer enfin dans le camp adverse. L’international français obtient un corner, qu’il dépose sur la tête de Lucas Mendes, la bonne nouvelle du jour. Déjà passeur sur l’égalisation, la recrue brésilienne réussit ses débuts marseillais et semble promettre une belle place de remplaçant à Morel dans un futur proche. Physiquement, ça commence à être dur pour les joueurs de Limassol, qui ont déjà perdu deux nez dans la bataille. Pendant que Carlitos se fait réparer le sien, Jordan Ayew fait la différence sur son côté droit et sert Rémy, qui plie l’affaire de deux coups de tête. Ça y est, l’ancien Niçois a débloqué son compteur. A gauche, Gignac, qui a remplacé un Raspentino passé inaperçu, fait sa spéciale enroulé pied droit, sur le poteau. L’homme fort du début de saison marseillais trouve finalement l’ouverture suite à un superbe une-deux avec Rémy, qui s’offre un doublé dans les arrêts de jeu. C’est bon, l’OM peut se consacrer à la réception du PSG.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 11 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 20 heures La drôle de liste d'invités de la finale 37 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3