En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Guingamp/Marseille (1-3)

Marseille démarre fort

Dur retour en Ligue 1 pour Guingamp. Face à Marseille, les Bretons s'inclinent d'entrée (1-3). Bien aidés par une défense bretonne à la rue et des recrues déjà bien intégrées, les hommes d'Élie Baup débutent de la meilleure des manières. Seule fausse note, un but encaissé évitable.

Modififié
Guingamp-Marseille : 1-3
Buts: Yatabaré (73e) ; Gignac (2e), Payet (4e, 16e)


Le 21 mai 2004, l'En Avant Guingamp quittait la Ligue 1 sur un doublé de Steve Marlet et une défaite face à Marseille (2-1) au stade Vélodrome. Neuf ans plus tard, l'adversaire était le même pour son retour dans l'élite, le résultat aussi. Grâce à un début de match parfait, Marseille s'impose facilement pour son entrée dans l'exercice 2013-2014. Tout ou presque s'est joué dans le premier quart d'heure. Quinze premières minutes durant lesquelles les hommes d'Élie Baup ont réussi tout ce qu'ils entreprenaient, marquant à trois reprises, bien aidés par une défense guigampaise pas encore revenue de vacances. Efficaces et inspirés devant, les Marseillais se sont par moment montrés trop faciles derrière. Quant aux Guingampais, ils ont eu le mérite de continuer à jouer. C'est déjà ça.

Le sale quart d'heure

Le début de match aurait dû être une fête pour les Guingampais. Plein à craquer, le stade du Roudourou frisonne du coup d'envoi... jusqu'à la deuxième minute, celle qui marque le d'un sale quart d'heure. Catastrophiques en défense, les joueurs de Jocelyn Gourvennec se tirent trois balles dans le pied d'entrée. Trois erreurs, trois oublis et trois buts. Un pour Gignac tout d'abord. L'attaquant phocéen est à la réception d'une frappe d'André Ayew mal repoussée par l'autre Mamadou Samassa, le gardien (0-1, 2e). Puis deux pour Dimitri Payet. Ses premiers sous le maillot marseillais et sûrement pas les plus beaux de sa carrière. Le Réunionnais bénéficie d'abord d'un dégagement complètement raté de Kerbrat pour fixer Samassa et l'ajuster d'un plat du pied gauche (0-2, 4e) puis d'un dégagement cette fois-ci carrément oublié par Sorbon pour pousser la balle au fond (0-3, 16e). Impressionnant devant, Marseille maîtrise et Imbula prouve qu'il est toujours aussi à l'aise au Roudourou, même s'il joue désormais dans le camp adverse. L'addition aurait pu être encore plus salée si le génial ciseau de Valbuena avait trouver autre chose que les gants de Samassa.


Mandanda déjà chaud

Pourtant tout n'est pas à jeter côté guingampais. À la rue défensivement, les Costarmoricains, emmenés par Yatabaré et Beauvue, parviennent à mettre le danger sur le but de Steve Mandanda. Ils pensent même réduire le score sur une tête placée de Beauvue mais le but est logiquement refusé pour un hors-jeu. Le Roudourou reprend espoir après la pause lorsque M. Enjimi désigne le point de pénalty après un tacle appuyé de Diawara sur le même Beauvue. Mais là encore le sort s'acharne. Mustapha Yatabaré, 23 pions en championnat la saison dernière, craque et bute sur Mandanda. Vaillant, le grand attaquant repart au combat et trouve la faille à un quart d'heure du terme après une jolie perte de balle Nicolas N'Koulou dans sa surface (1-3, 73e). Un but évitable qui fait tâche. Quelque chose nous dit qu'Élie Baup aurait préféré gagner 1-0.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 71
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8