Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Granville/OM (0-1)

Marseille contourne Granville

Dans un match maîtrisé, l’OM s’est imposé 1-0 face à Granville. Cette victoire permet aux hommes de Michel d’accéder aux demi-finales de la Coupe de France.

Modififié

Granville 0-1 Marseille

But : Batshuayi (50e) pour l'OM

Fin de l'épopée pour Granville. Le petit poucet de la Coupe de France s'incline face à l'OM, et dit adieu à la compétition. Si le score est plutôt flatteur pour eux, tant les Marseillais ont dominé et se sont créé un grand nombre d'occasions, les Granvillais ont le sentiment du devoir accompli. Ils ont éliminé deux clubs de Ligue 2 (Laval et Bourg-Péronnas) et ont fait vibrer toute une région. Mais ce jeudi soir, la marche était trop haute. L'OM, grand habitué de ce genre de confrontations, a bien retenu la leçon de l'an passé, lorsque Grenoble, club de CFA, l'avait éliminé. Cette fois-ci, les Olympiens n'ont pas pris ce rendez-vous à la légère, se sont montrés appliqués et ont traité leurs adversaires d'égal à égal. Un but de Michy en début de seconde période suffit au bonheur des hommes de Michel, qui affronteront Sochaux en demies. Avec, forcément, un Classique en finale face au PSG en ligne de mire.

Le gardien de Granville en feu


« Allez Granville, Allez Granville ! » Des chants, des drapeaux, l’anniversaire du président, l’ambiance est à la fête dans les tribunes bleu foncé du stade Michel-d’Ornano. Les supporters granvillais sont venus en nombre, avec comme porte-drapeau le grand absent de la rencontre, Clément Daoudou. Deuxième gardien dans la hiérarchie, mais titulaire habituel en Coupe de France, le héros de la qualification face à Bourg-en-Bresse au tour précédent donne le coup d’envoi fictif. Le joueur harangue même ses coéquipiers comme pour leur demander de lui permettre de disputer la demi-finale. Mais malgré les encouragements et le contexte, le début de rencontre est bien marseillais. Avec leur 4-3-3 hyper offensif, les Olympiens dominent, mais manquent de présence dans la surface adverse. Les Phocéens privilégient les un-contre-un et les décalages sur les ailes.


De leur côté, les Granvillais jouent bas, le bloc n’est pas compact, les coéquipiers ne suivent pas le porteur du ballon. Les déplacements de Nkoudou, dans un rôle d’électron libre derrière Batshuayi perturbent le milieu de terrain. On joue à peine depuis 10 minutes, et Granville est déjà étouffé. À la 19e minute, placé au point de penalty, Thauvin est servi par un centre à mi-hauteur de Barrada, sa reprise du droit frôle le montant gauche adverse. Dans la foulée, un défenseur granvillais remet en retrait pour son gardien, Michy anticipe et se retrouve excentré sur le côté de la surface. Mêlant sang-froid et autorité, Aymes bondit dans ses pieds sans faire faute. Granville joue avec le feu et peut être puni à tout moment. Les assauts marseillais se poursuivent. Sur un centre à ras de terre de Mendy, Thauvin reprend le ballon à bout portant mais Aymes se couche avec limpidité. Le gardien granvillais brille et brille encore, quatre minutes plus tard sur une demi-volée d’Alessandrini. 0-0 à la pause. Granville peut remercier son gardien.

Michy, ça suffit


La deuxième période démarre comme un remake de la première. Profitant d’une erreur défensive granvillaise, Batshuayi élimine un joueur, frappe, Aymes s’interpose d’un arrêt réflexe. C’en est trop pour le Belge, qui ne va pas manquer la suivante. Sur une belle passe en profondeur de Barrada, Mendy centre au cordeau pour Michy qui catapulte le ballon dans les filets d’un plat du pied droit. 1-0. Le mur est tombé, et le plus dur est fait pour les Marseillais. Même si l’atmosphère de la Coupe de France rend tout exploit possible, les joueurs de CFA2 sont émoussés, manquent de lucidité et de folie dans leur jeu. Logiquement, l'OM risque de doubler la mise. Servi par Alessandrini, Nkoudou se retrouve bien placé dans la surface, ouvre son pied, mais Aymes bondit et sauve (encore) Granville.


Quelques instants plus tard, après un corner marseillais, le ballon est renvoyé sur sa ligne par Lemonnier. D’ailleurs, le défenseur se crée une des rares occasions granvillaises, sur coup de pied arrêté. Seul au point de penalty, il pique trop sa tête. Malgré l’avantage au score, Michel peste sur son banc, déplorant trop de mauvais choix de la part de ses joueurs. Deux changements interviennent coup sur coup. Thauvin et Nkdoudou sortent, Cabella et Fletcher entrent. Il reste un quart d’heure, et Granville, perdu pour perdu, tente enfin quelque chose. Les ballons sont mieux conservés, les offensives plus tranchantes. De la tête, une nouvelle fois sur corner, Musina manque l’égalisation. Sentant le vent tourner, Rolando tape du poing pour réveiller ses coéquipiers. Marseille tiendra, sans trop de difficulté. Granville ne sera pas le premier club de cinquième division à atteindre les demi-finales de Coupe de France.

Par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 88
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
il y a 10 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 24 il y a 10 heures River Plate devrait quitter El Monumental 12 il y a 11 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 33 Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27