Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir

Marseille, cap sur l’Europe

Marseille qui enchaîne, Paris et Montpellier qui font le trou, Sochaux qui s’effondre. C’était la rentrée des classes en Ligue 1 ce week-end, sur fond de multiplex.

Rémy trop puissant

Harry Redknapp n’a pas pris l’Eurostar pour rien. Après s’être délecté des délicieuses verrines saumon avocat du bar VIP du Vélodrome, le cul posé dans sa confortable loge VIP, l’entraîneur de Tottenham a eu droit au spectacle qu’il avait commandé. Venu supervisé Loïc Rémy, Dirty Harry a profité de sa virée méditerranéenne pour assister à la démonstration de l’attaquant qui fait chavirer son cœur fragile. Seul bémol, depuis le début de la saison, l’ancien Lyonnais se vend en pack de deux. Exit Bonnie&Clyde, Laurel&Hardy, ou encore ces ringards de Jay-Z et Beyonce. Le couple hype du moment, c’est Tonton Loïc & Petit Vélo. Une nouvelle fois passeur décisif hier soir, Mathieu Valbuena, fort de dix passes décisives depuis le début de l’exercice, symbolise également le renouveau d’un Olympique de Marseille, dont on ne finit plus d’évoquer les idylliques perspectives, vérolées par un début de saison indigne. Après avoir ramassé seize points sur dix-huit lors des six dernières journées, les joueurs de Didier Deschamps pointent à la sixième place de Ligue 1, à deux petits points de la troisième place occupée par de bien tristes Lillois. Tout ça, c’est grâce à Brandao, évidemment...

Paris : voyants au vert

Et le spectre d’Antoine Kombouaré disparut, comme se dissipe la fumée rouge des fumigènes par le toit du Parc des Princes. Dans le cœur des supporteurs parisiens, la plaie n’est pas cicatrisée, mais presque. Grâce à une deuxième mi-temps entraînante, Carlo Ancelotti a tourné définitivement la page AK. Fort d’un succès important face à de valeureux toulousains (3-1), le technicien italien a pu constater avec joie que cette arnaque de Coupe de France n’était pas hebdomadaire. Du coup, Guillaume Hoarau est sur le banc. Et peu importe s’il faut débuter sans vrai attaquant. Maxwell a un Siaka Tiéné dans chaque cheveu, Pastore remarque pour la première fois depuis la douzième journée, et Kévin Gameiro fait son retour sur le terrain. Pour que la fête soit complète, Milan Bisevac dégaine une belle prestation sur son couloir droit. Bref, le PSG sera très difficile à déloger.

Montpellier ne rigole pas

La CAN, la trêve, le surpoids post-Noël. Toutes les explications étaient bonnes pour tenter de décrédibiliser la candidature montpelliéraine en vue de 2012. Manque de bol, l’Olympique Lyonnais à la défense aussi rafistolée que les tibias de Djibril Cissé n’a pas pesé bien lourd face à l’armée de René Girard. Histoire de commencer l’année sur de bonnes bases, Olivier Giroud, tout en puissance et en déviations, a scoré son premier but en 2012. Message reçu cinq sur cinq par Laurent Blanc. Egalement décidé à se remettre en jambes délicatement, la famille Girard, elle, y est allée de sa petite bastos de bonne année, en s’en prenant à quelques joueurs lyonnais. En attendant, les Montpelliérains, avec quatre points d’avance sur le LOSC troisième, font un petit trou avec la concurrence, et un pas décisif vers le maintien…

SOS 19ème, Sochaux ne répond plus


Il est peinard, Francis Gillot. Neuvième de Ligue 1 à la tête de son Bordeaux qui fonctionne à nouveau, l’ancien entraîneur de Sochaux doit bien rire, derrière son petit écran. Et oui, ceux qui le traitaient de fou lorsque celui-ci a quitté le Doubs se sont mis le doigt dans l’œil. Cinquièmes du dernier exercice, les hommes de Mecha Bazdarevic réalisent une série catastrophique de six défaites et un match nul lors de leurs sept dernières sorties en Ligue 1. Tombés de la onzième à la dix-neuvième place du championnat, à égalité de points avec la lanterne rouge Ajaccio, les coéquipiers de Teddy Richert pourraient rapidement toucher le fond s’ils ne stoppent pas l’hémorragie. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les dirigeants sochaliens doivent gérer les cas Maïga et Anin, qui veulent quitter le navire avant qu’il ne coule. Elle est loin, l’Europe.

Ajaccio n’est pas mort

Une victoire en dix-sept journées. Puis trois en trois journées. Le parcours d’Ajaccio a de quoi surprendre. Pourtant, si après cet étonnant regain de forme, les joueurs d’Olivier Pantaloni pointent toujours à la vingtième et dernière place de Ligue 1, ils ne sont plus qu’à un petit point du premier non-relégable Nancy. Bien plus intéressants dans le jeu, les Corses se sont offerts ce week-end une victoire qu’ils n’auraient pas été capables d’accrocher il y a quelques mois. Réduits à neuf face à Auxerre, les coéquipiers de Johan Cavalli ont tenu le choc. Loin d’être maintenus, les Ajacéens s’offrent quand même le droit d’y croire après 20 journées. Et quand on passe après Grenoble et Arles-Avignon, ça fait du bien.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 26 minutes La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT)
Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9