En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Evian/OM (2-0)

Marseille boit la tasse à Evian

Modififié

La victoire ou la fin des espoirs de qualification en Ligue des Champions. C’était le triste résumé de Steve Mandanda à l’orée du déplacement de son Olympique de Marseille sur la pelouse d’Evian. Une pelouse ou les gros se sont souvent cassés les dents, à l’image du Paris Saint-Germain (2-2) ou encore de Montpellier (4-2). Et s’il faut bien avouer que l’OM n’a plus rien d’un gros, force est de constater que l’équipe de Didier Deschamps a elle aussi pliée en terre savoyarde.

En ce moment, l’OM est l’équipe à prendre. Alors au moment de fouler la pelouse en qualité de titulaire pour la première fois depuis cinq mois, le papi Jérome Leroy flaire le bon coup. Ce soir, c’est open bar, avec les amis Morel, Diawara et Fanni. Pourtant, les Phocéens ne commencent pas trop mal leur match. Plutôt bien même, puisqu’avec un peu plus de finesse, Cheyrou aurait pu ouvrir le score dès la dixième minute de jeu. Puis c’est au tour de Morel, de se distinguer une nouvelle fois, en manquant une occasion en or sur un bon service d’André Ayew. On jouait la quinzième minute, c’était la dernière occasion franche de l’OM.

Une minute plus tard, Evian balance un long ballon, Sagbo devance Diawara, donne en retrait à Leroy le sage qui stoppe le temps. Le ballon rebondi une fois, puis l’ancien parisien profite du retard de Fanni pour ouvrir magistralement son pied, et lober Mandanda qui reste impuissant face à la perfection du geste. 1-0. Bien décidé à montrer l’étendue de sa palette technique, Leroy se distingue en marquant un but en étant hors-jeu d’un mètre au départ du ballon. Une tête repoussée par Mananda et une reprise seul face au but plus tard, Leroy fait un joli pied de nez à une défense marseillaise fébrile où même Nkoulou aura lutté.

Deuxième mi-temps, Alou Diarra, inteviewé par Foot+ à la sortie du vestiaire dégaine la fameuse sortie « il faudra faire mieux » , mais l’OM ne fait rien du tout. Ce sont les locaux qui se créent les meilleures occasions et il s’en faut d’ailleurs de très peu pour que l’arbitre du soir, au demeurant assez mauvais, ne siffle un pénalty pour une faute de Nkoulou sur Sagbo. Les entrées de Brandao et Gadi ne donnent logiquement rien, et Wass prend un carton jaune pour une faute qu’il n’a pas commise. Ce soir, Foot+ avait acheté les droits de la Ligue 2. Dommage pour une équipe qui comptait jouer la C1. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40