1. //
  2. // 10e journée
  3. // Marseille/Toulouse (2-0)

Marseille a son grand huit

Victorieux 2 à 0 d'un Toulouse motivé, mais limité offensivement, l'Olympique de Marseille décroche un huitième succès de rang. Leaders de Ligue 1 en puissance, les Phocéens reprennent sept points d'avance sur le Paris Saint-Germain.

Modififié
5 55

OM - Toulouse FC
(2-0)

N. Nkoulou (20'), A. Gignac (36') pour Marseille


Thauvin, Dja Djédjé, Imbula, Payet, Imbula, Mendy. Une touche de balle, dix secondes de jeu, cinq joueurs concernés, six passes réussies et onze victimes. Crucifiés par André-Pierre Gignac, à l'affût suite au centre de son latéral gauche et une relance hasardeuse de la défense centrale adverse, les Toulousains sont sonnés. Menés 2 à 0 après 35 minutes de jeu intenses et rythmées, les protégés d'Alain Casanova n'y croient pas. Il y a neuf mois, ils avaient tranquillement la possession du ballon dans un Vélodrome en travaux. Ce dimanche et malgré une bonne entame de match, ils ont couru après cette balle avec acharnement dans un stade flambant neuf qui vient d'enregistrer son record d'affluence. Une journée Guinness book à Marseille puisqu'avec un huitième succès de rang, les Phocéens égalisent la meilleure série de l'histoire du club, et ce, en dépit d'une seconde mi-temps moyenne.

La parade de Mandanda, l'épaule de Nkoulou


L'entrevue sympathique entre Marcelo Bielsa et Alain Casanova en début de rencontre avait l'air de celle entre deux hommes qui savent que les supporters du Vélodrome vont passer un bon moment. Fidèles à la réputation qui est la leur depuis le début de la saison, les Toulousains sont joueurs. Dès lors, hors de question de laisser le ballon à l'OM et de subir le pressing impressionnant mis en place par les coéquipiers de Romao. Plombés par quelques pertes de balles bêtes et gênés par les bonnes percées d'André Ayew et de Giannelli Imbula, les hommes de la Ville Rose dégainent les premiers. Bien servi dans la surface suite à un centre venu de la droite, Braithwaite fusille Mandanda à bout portant, mais le portier de l'équipe de France dégaine une parade miracle et détourne le ballon sur sa barre transversale. Malgré de bonnes intentions évidentes, notamment par l'intermédiaire d'un Régattin remuant, les visiteurs peinent à se créer plus d'occasions. Les locaux, eux, profitent d'une partie très rythmée pour opérer en contre. Très à l'aise au moment de se projeter vers l'avant, les Phocéens grattent un excellent coup franc suite à une relance parfaite de Jérémy Morel et un rush d'André Ayew. L'offrande de Payet pour Nkoulou est sublime. Le but de l'épaule du Camerounais l'est moins, mais l'OM mène. Libéré, le leader de Ligue 1 prend enfin le contrôle du match, notamment grâce à sa paire de latéraux, Mendy - Dja Djédjé, très offensifs et quasiment milieux de terrain ce dimanche pendant qu'Ayew et Thauvin bloquent les couloirs. Des latéraux qui touchent tous les deux le ballon sur le magnifique deuxième but d'André-Pierre Gignac. Seul point noir de cette bonne première mi-temps, l'échauffourée entre Romao et Aguilar suite à un tacle musclé de ce dernier sur Giannelli Imbula. Une histoire réglée à coups de cartons jaunes qui aurait donné des sueurs froides à M. Rainville, arbitre de Lens - PSG.

La parole à la défense et à… l'arbitre


Pas du genre à se satisfaire de deux buts d'avance depuis le début de la saison, les Marseillais passent la seconde période à tenter de raviver l'étincelle du premier acte. Émoussés physiquement et embêtés par l'entrée de Doumbia dans l'entrejeu toulousain, les hommes en blanc ne se procurent que quelques petites occasions. Un lob bien senti de Payet oblige Boucher à sortir une claquette, mais le Vélodrome en voudrait plus. Mieux dans le jeu mais incapables de se créer des occasions, les Toulousains tentent quelques frappes, mais ne parviennent pas à inquiéter Mandanda. Moins dominateur, l'OM a chaud aux fesses. Marcelo Bielsa, qui pose son derrière sur son café bouillant, aussi.


Cette baisse de régime dans la production offensive permet aux défenseurs phocéens de montrer qu'eux aussi sont au niveau. Très à son aise, la charnière Morel - Nkoulou gère bien les déplacements de Wissam Ben Yedder. Et quand Pešić, fraîchement entré en jeu, parvient à s'extirper de cette tenaille, le Camerounais lui chope le maillot sans se faire gauler. Pas plus heureux, Ben Yedder est raclé à deux reprises dans la surface quelques minutes plus tard mais M. Delerue ne bronche toujours pas. Ce sont finalement les Phocéens qui se procurent l'ultime occasion de la rencontre par l'intermédiaire de Barrada. Entré en jeu à la place de Payet, l'international marocain évite Boucher, sorti loin de ses buts, mais envoie une frappe du gauche trop molle pour inquiéter les défenseurs toulousains, bien revenus. En dépit d'un deuxième acte moyen, l'OM a un grand huit en plus d'un grand stade.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

la berlinoise est douce en avril
L'OM, club du peuple, ce championnat, un triomphe populaire pour l'instant.

N'en déplaise aux nantis, le peuple aussi a le droit de vibrer!

floyd pink Niveau : CFA
Ha cette glacière, dès que j'ai vu l'action du café, je savais que ça allait passé en boucle...
LeDivinChauve Niveau : District
Encore un match très aboutit du futur champion de France.


Et quel match de patron de Morel en défense centrale !


L'action du match restant Bielsa qui se brule les miches avec son café, mythique
Non, non ! Il ne faut pas s'enflammer, les "tests contre les gros".
LeDivinChauve Niveau : District
Message posté par LorneMalvo
Non, non ! Il ne faut pas s'enflammer, les "tests contre les gros".


En effet, attendons de voir l'OM se confronter au Real, au Barca, à Chelsea, à City et à la Juve pour se faire une idée et savoir si cette équipe peut vraiment devenir championne de France.


Oh, wait...
Note : 12
J'ai vraiment l'impression que je vais me réveiller un jour, c'est tellement magnifique...

Et ce qui est encore plus beau, c'est que l'on marque et qu'on fasse le break très tôt dans le match.

Après ça la seule question que l'on se pose, c'est "est-ce que ça va finir en raclée?"

Bref, je vous aime..!
DocteurHappy Niveau : CFA
En faite le principe d'un vine c'est de filmer sa télé avec son portable et attendre la moindre occasion pour la poster sur le net ? Ça fait pas un peu teubé ? J'imagine le mec pendant 90 min avec son tel guettant la moindre occasion ...
Message posté par LeDivinChauve


En effet, attendons de voir l'OM se confronter au Real, au Barca, à Chelsea, à City et à la Juve pour se faire une idée et savoir si cette équipe peut vraiment devenir championne de France.


Oh, wait...


C'est clair !!!
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 6
Ce GRAND 8 de l'OM est aussi impressionnant qu'inattendu, ces 8 victoires d'affilées ne sont pas anecdotiques!
Match après match, Marseille confirme qu'il faudra les prendre (très) au sérieux dans ce championnat. Car enchaîner les victoires, c'est déjà bien, mais enchaîner les prestations abouties + victorieuses, c'est énorme!

Quoi qu'il se passe, l'OM sera en tête après le match contre Paris, c'est déjà une réponse aux commentaires que j'ai pu voir ici.
Ensuite, selon les issues des 2 prochaines journées de L1, le différentiel de points entre l'OM et le PSG variera entre 1 et 13 points, cela aura une influence sur la suite du championnat, indéniablement.
J'ai hâte de voir les 2 tests contre Lyon et Paris, et je pense que l'OM remportera au moins un de ces matchs.

Mention spéciale à l'action collective de l'OM sur le but de Gignac, splendide!!!
C'est incroyable comme Imbula a progressé depuis la saison dernière, il est facile techniquement et il régale!
JohnnyGourcuff Niveau : DHR
En tant que supporter Lyonnais, bravo aux marseillais, putin un des seuls clubs qui fait plaisir a voir jouer, pourtant je vous porte pas dans mon coeur mais il faut l'admettre votre jeu a de la gueule. Vivement la semaine prochaine pour l'Olympico on va se régaler je sens
1ere mi-temps de patron, par contre en 2ème mi-temps jouer le contre ça a marché parce qu'en face Toulouse c'était très faible (et grâce à quelques petits coups de pouce de l'arbitre), mais faudra faire gaffe quand on tombera face à des équipes avec une force offensive du calibre de Monaco ou Paris.

En tout cas, semaine après semaine, on peut croire de plus en plus au titre. Très impatient d'être au Classico.
floyd pink Niveau : CFA
Un rêve éveillé ce début de saison, vraiment.
Mais quand même, on est à l'OM les gars n'oublions pas que tout peut aller très vite. Donc je me sens obligé de rappeler, surtout en voyant la brève au dessus: Anigo crève comme une grosse merde. Je sais que tu sera pas capable pas te dire que le club marche mieux sans toi, donc si Ebola a une once de bien, ça tombera sur toi
DocteurHappy Niveau : CFA
Les toulousains n'ont pratiquement pas existés jusqu'au double changement Lemina / Barada qui a un peu déséquilibré l'équipe surtout le côté droit de la défense ou l'ailier toulousain étaient souvent seul au monde ( faudra faire gaffe car y'a eu un gros relâchement de 15 minutes qui aurait pu nous coûter cher !)
Cette première mi temps fut un régal , bravo à Toulouse d'avoir joué le jeu .

Quelle régale ! On vit un début de saison incroyable espérons que cela continu !
On peut le gagner 4-0, on peut aussi se faire une grosse frayeur si le pénalty sur Ben Yeder est sifflé... Sans parler du gros tirage de maillot de N'Koulou.
Sinon, comme toujours ces derniéres semaines, un Morel qui change l'eau en vin, un Imbula au toucher soyeux et un Payet qui régale de plus en plus de maniére réguliére et utile.
N'oublions pas Ayew, souvent critiqué pour ses lacunes technique mais qui s'arrache et apporte un mental de fada.
Dédé, bah merci quoi...

On va encore en agacer certains, mais il faut dire quand ca va aussi bien, surtout quand on sait combien on a pu en baver dernièrement. Merci les gars!
Et Christophe Josse qui fait de la pub pour Canal sur Bein, son ancienne maison lui manque?
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 2
Les gars, pincez-moi, je rêve ! Ce n'est pas les mêmes joueurs que la saison dernière ?! Mais qu'est qu'il leur a fait le gourou Bielsa ! Impressionnant ! Que ce rêve dure toute la saison !

TOUT le monde est dans le tempo mis à part Thauvin. Le gars est le seul qui parait émousser depuis le début de saison. Vivement que Alessandrini lui prennent sa place. Un séjour sur le banc ne lui ferait pas de mal. Et que dire de Morel ! Combien de fois je l'ai incendié ce gars ?! S'il y a bien un gars qui profite de l'arrivée de Bielsa, c'est lui. Lecteur du jeu parfait, solidité dans les duels, application dans la relance, toutes les qualités d'un bon défenseur central. Surtout que cet après-midi, il a Ben Yedder en face, l'un des meilleurs à son poste en L1.

J'ai hâte d'être à la semaine prochaine. Pour le coup, le match face à l'OL, sera un vrai gros test. Belle affiche et beau match en perspectif.
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 4
Je pense que parler de titre est prématuré, voyons déjà comment les choses se passeront jusqu'à la trêve et attention à l'enflammade...
Les joueurs (et les supporters) ne doivent pas se voir trop beau trop vite, mais rester humble et garder la tête froide. Mais putain c'est bon, je jubile de voir cet OM si fringuant!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Koc en cage
5 55