1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // PSG/Barcelone
  5. // Les notes

Marquis, Marco, patapo !

Auteur d'un match phénoménal et d'un sauvetage complètement dingue, Marquinhos a prouvé qu'il montait en puissance. Pendant ce temps, Marco Verratti, lui, a planté son premier but sous les couleurs du PSG. Son premier en carrière. La bonne idée de la soirée.

Modififié
163 115

Paris Saint-Germain


Sirigu (6,5) : Si son coup de poing dans le poteau sur le but de Neymar était aussi crédible que le reportage de M6 sur Morsay et le freefight, il a dominé le Barça dans les airs avec sa classe habituelle.

Van der Wiel (7,5) : S'il doit être plus près de Neymar sur le but de celui-ci, la merveille de frappe du Brésilien fait presque figure de mot d'excuse pour VdW. Auteur d'une excellente partie, derrière comme devant, où il a dégainé sa passe décisive classique, le Batave n'a pas fait du bien à Serge Aurier.

Marquinhos (8) : Nicolas Sarkozy n'avait pas vu un tel sauvetage depuis l'affaire de la maternelle de Neuilly. D'ailleurs, la joie enfantine et sincère du Marquis après son contre façon Dikembe Mutombo est peut-être la plus belle image de football depuis la rentrée. Claquer une telle prestation alors qu'il était en train de baby-sitter David Luiz, ça relève du génie. Comment ça, la doublette avec Thiago Silva promet ?

David Luiz (5,5) : Son profil résumé en trente secondes. Un but important et une présence aux avant-postes, puis un air de s'en foutre en défense sur l'égalisation magnifique du Barça. Si ses quelques percées à la Sammy Traoré ont offert un peu de nostalgie aux supporters parisiens, sa schizophrénie footballistique pourrait sérieusement l'handicaper.

Maxwell (7) : Maxwell, c'est ce pote qui passe une bonne soirée avec tout le monde, mais qui rentre en voiture parce qu'il a calculé son nombre de verres et qui va faire un jogging le lendemain matin pendant que tu fais la grasse matinée. Un mec toujours présent, que tu respectes, que les autres respectent, mais qui ne t'a pas marqué.

Thiago Motta (7) : Désormais, Sergio Busquets sait que l'on n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace.

Verratti (8) : Il avait autant de chances de planter de la tête ce soir que Jacques Cheminade de remporter l'élection présidentielle. Comme quoi, il va peut-être falloir qu'on se barre tous sur Mars. Avec Marco l'élégant en chef de fil. Quel joueur !

Matuidi (7) : Il a passé sa soirée à courir après Messi, ce qui est impossible pour un homme normalement constitué. Enfin pas sûr que Blaise soit normalement constitué ce soir après la mine de Rakitić qu'il a encaissé dans les bijoux de famille.

Pastore (7,5) : Il paraît que Javier Pastore a composé L'Hymne à l'amour avec Édith Piaf. Et ce soir, on n'a pas vraiment envie de se poser des questions d'anachronisme. Un homme qui est systématiquement présents les soirs de grands matchs, c'est un homme qui se respecte.

Lucas (7) : Il ne méritait pas moins que de quitter le Parc sur une civière avec des crampes sous les ovations du public. Tranchant offensivement, bosseur défensivement, le petit Brésilien a fait faire des cauchemars à Alba et a ennuyé Neymar. Costaud.

Cavani (3,5) : L'attaquant le plus poli d'Europe fait des excès de vitesse pour revenir dans sa surface, mais respecte le code de la route en terre adverse. Oui, on parle là du seul footballeur à mettre le clignotant à droite ou à gauche avant chaque crochet et qui refuse de tirer lorsqu'il n'a pas la priorité. SAM, c'est celui qui ne boit pas, mais c'est aussi celui qui se fait chier.

Cabaye (4,5) : Une passe en profondeur pour Cavani comme pour prouver qu'il existe. Au vrai, il a raison, on en doute toujours un peu.

Chantôme et Bahebeck (non notés) : Laurent Blanc cherchait David N'Gog pour se payer vraiment le Barça, mais lui non plus, il ne l'a pas trouvé.

FC Barcelone


Ter Stegen (3) : Comme le nombre de buts sur lesquels il a fait semblant d'être portier. En France, ce n'est un scoop pour personne que la marque André, c'est de la camelote.

Dani Alves (4) : Un homme qui a volé le totem de l'immunité à son copain Munir et qui aurait dû quitter la pelouse bien avant son remplacement par Ramirez. Laissé seul par Laurent Blanc sur son couloir droit, celui qui devait poser ses valises à Paris a confirmé qu'il était en préretraite.

Mascherano (4,5) : Du métier et des jambes pour aller chercher Cavani en fin de match. Du chômage et des moignons sur le but de David Luiz. Des centimètres en moins sur les coups de pied arrêtés. En même temps, il est pas le seul à être plus petit que Piqué.

Mathieu (6,5) : Cet homme-là court aussi vite que Lucas Moura, relance comme Marquinhos et est le seul joueur de son équipe à exister dans les airs. En même temps, avec le Téfécé dans l'ADN, il était le joueur le mieux préparé pour affronter le PSG.

Jordi Alba (5) : La mobylette d'antan semble bridée. Toujours capable de semer la zizanie offensivement, Jordi manque de jus. Du coup, comme les Californiens, il a essayé de manger de l'herbe, mais il s'est fait mal en simulant.

Busquets (4) : Quand Busquets ne va pas, le Barça ne va pas. Ce soir, Sergio était à la ramasse.

Rakitić (4,5) : Pour son grand retour au Parc des Princes, Tibor Kovács s'est contenté d'une frappe dans les testicules de Mickaël Sylvain. Ça lui apprendra à se taper la fille du président. Ivan Rachitique.

Iniesta (7) : Toujours insaisissable, toujours aussi classe. L'avantage, quand on est un fantôme, c'est qu'on ne meurt jamais.

Neymar (6,5) : Sa frappe sur le second but est une merveille. Ses accélérations ne sont pas plus vilaines. Son amour pour les tirs avec trois joueurs devant lui, en revanche...

Pedro (4) : Un Pedro en hibernation. Pedro Winter.

Messi (7,5) : Pas un seul duel perdu en première mi-temps, le 500e but du Barça en Ligue des champions, des slaloms à la Bode Miller et surtout, des tentatives de « je vous emmerde, je file au but tout seul » en fin de match, qui n'étaient pas sans rappeler les rencontres 3e contre les 4e dans la cour du collège Jean Monnet.

Munir (non noté) : Munir voulait les 100 000. Il a échoué à l'épreuve du poteau.

Xavi (10) : 143 matchs de Ligue des champions. Respect.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Euuh...WTF le titre ?
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Marquinhos : "Not in my house".
Salutlescopains Niveau : Loisir
putain Marquis qui jubile après son intervention comme s'il avait marqué un but.... c'était beau! Le gamin ne peut pas être foutu sur le banc quand Silva revient, c'est pas possible.
Eh BielsaChampion, tu as raison cette victoire n'est pas représentative du niveau du PSG! C'était que le Barça en face!
David Luiz 5,5 ? Je sais pas ce que ce joueur a fait aux journalistes français ... Il fait un match de porc tout en ouvrant le score, il mérite au moins 7
Ian Curtis
Et si Lucas était très talentueux mais con comme un balai?
C'est ptet pour ça qu'il progresse pas.
Je sais que Sofoot aime glorifier Iniesta (quand il est bon on a le droit a un classique "le vrai ballon d'or ce n'est pas Messi mais Iniesta") mais pitié, essayez d'être objectif. Le debut de saison de l'espagnol est tres mediocre et ce soir il fut a son niveau actuel : eteint, faible, sans idée. Combien de drible reussit ce soir ? je n'ai le souvenir que d'un seul. Combien de ballons perdu ? j'ai le souvenir de trop. Et surtout 0 impact dans le jeux. Il a été au fraise complet. Certe par le seul (le match de Pedro on en parle ? Ce mec est devenu une arnaque depuis trop longtemps... Quand a Alves et Busquets tant que personne ne les remet en question rien ne changera)mais pitié stop avec Iniesta. A force de dire qu'il etait sous coté c'est devenu une telle hype que personne n'ose le critiquer quand il n'est plus a son niveau.

Si Messi fait le match d'Iniesta ce soir, il a 2 et tout le monde l'insulte de ballon d'or magouillé par Blatter ....
Note : 1
Par contre Swann, tu évoques la "future" charnière T. Silva-Marquis, mais si mes souvenirs sont bons, on a déjà vu qu'ils sont PAS DU TOUT complémentaires...
Alors moi qui n'aime pas le Psg (normal nouveau riche pas assez légitime tout ça) ce soir je me suis régalé putain au niveau du tempo et du jeu de passe c'était très très fort. Surtout il y a une phase avec des passes entre luiz et marquinhos ensuite motta redescend prendre la balle joue sur veratti qui sort le ballon d'entre 3 joueurs, c'était complètement dingue.

C'est rare de voir des matchs de groupe avec autant de tempo, j'ai adoré.
C'est beau le 10 pour Xavi. Effectivement 143 matchs de LDC, respect.
Marqui est tellement meilleur actuellement que tout ce qu'a montré Silva depuis 6 mois...Je dirais même qu'il est un poil au dessus encore du meilleur Silva qu'on ait vu au PSG. S'il va sur le banc au retour de l'autre danseuse milanaise c'est juste un véritable scandale. Silva, Luiz, prenez n'importe lequel des deux j'en ai rien à foutre mais marquinhos n'a rien à faire sur le banc, il a beau avoir 10 ans de moins que Silva c'est déja le meilleur des 3 et de loin.
Heiseinberg Niveau : CFA
"Cavani (3,5) : L'attaquant le plus poli d'Europe fait des excès de vitesse pour revenir dans sa surface, mais respecte le code de la route en terre adverse. Oui, on parle là du seul footballeur à mettre le clignotant à droite ou à gauche avant chaque crochet et qui refuse de tirer lorsqu'il n'a pas la priorité. SAM, c'est celui qui ne boit pas, mais c'est aussi celui qui se fait chier. "

NON NON NON Cavani mérite un 6 minimum ! Ces courses et appels de balles ont beaucoup fatigués l'arrière garde blaugrana et profités a Pastore d'aller dans des dribbles virevoltants. Il a manqué d'efficacité mais c'était dur sur certaines actions (une ou il fait un double croché puis une frappe molle du gauche). Il a été extremement généreux dans les efforts et en 1ere mi temps quand il y avait encore 1-1 sur un 1-2 Neymar Iniesta dans la surface il sent le danger et revient a 100 a l'heure pour empecher Iniesta d'armer. Pour moi il a fait un de ces plus gros matchs avec le PSG et pour ce match je lui met minimum 6 voir 6,5
Je veux bien que Cavani n'ait pas marqué, mais lui mettre 3,5... Je vois pas où Verratti fait un meilleur match que Motta ou Matuidi, ni que Pastore qui a été monstrueux. David Luiz a quand même bouffé tout le monde ce soir. Les jeux de mots c'est bien, une bonne évaluation c'est mieux.
Paris est magique et l'a encore prouvé ce soir. Quelle que soit la suite de la saison j'ai eu une belle dose de bonheur.

D"accord avec le commentaire précédent vous avez craqué les gars avec la note de Luiz.

Pour le fun voici les miennes:

Sirigu 5 : quelques sorties de balle rassurantes, ne peut rien sur les 2 buts qu'il prend

Maxwell 6 : sait faire un bon match, sobre et efficace, Digne regarde le maître

Marquinhos 8 : l'action du match est son sauvetage devant Munir. Je te kiffe mon petit, cette rage que tu dégages ensuite m'à fait crier comme un con

David Luiz 7 : désormais la planète foot sait qu'il sait être un patron. Il a montré un leadership de dingue sur ce match et à justifié 50% de son transfert. Ses dégagements incessants en fin de match ont rassuré Sirigu et toute l'arrière garde

Van Der Wiel 8 : taille grand patron et un apport offensif indéniable. Ce couloir avec Lucas a regné devant Neymar et Jordi Alba. Ca doit être la première fois de sa vie que Neymar se retrouve à défendre dans ses 20 mètres.

Thiago Motta 8 : Si le Barça avait cru en lui, ils auraient gagné bien plus et ce n'est pas cette petite catin de Busquets qui me contredira

Peti Marco 7 : est devenu grand avec cette tête au 2ème poteau. La clause de petit hibou doit être revue à la hausse. Indéniablement le meilleur transfert de l'ère QSG.

Balaize Matuidi 8 : un match de marathonien, des appels plus tranchants que ceux de Cavani, et un but sur petit pont à ter Stegen. Après avoir trop parlé les mauvaises langues doivent ravaler leur salive ce soir

Pastore 9 : il a un Messi dans chaque orteil (humour hein), mais il nous soule à choisir ses matchs !! Ce grand pont sur 40 mètres, je ne m'en suis pas remis.

Lucas 6.5 : Toujours aussi déséquilibrant sur ses prises de balle et accélérations. Plus de lucidité qu'à l'accoutumée, ils sont ou les pro Menez ??

Cavani 4 : Toujours autant de hargne mais si peu de confiance… La prochaine fois qu'il explose une lulu au lieu de faire un énième crochet il deviendra de nouveau inénarrable.

Cabaye est rentré pour faire un marathon avec Matuidi ; Bahebeck à tué 3 pigeons sur sa frappe malgré le fait qu'elle soit déviée, quant à Chantôme il a tenté un crochet puis s'est ravisé…
SladjanDjukic Niveau : District
On a deux choix devant nous :

Soit Lolo a réussi comme il l'avait dit en conférence de presse son pari de gagner contre le Barca en motivant suffisamment ses joueurs donc Win pour Lolo

Soit les joueurs se sont sortis eux-mêmes les doigts du fondement pour sortir un match terrible sans se soucier du Président donc Win pour Lolo avec doute en sursis

Moi j'ai qu'un truc à dire : Merci.

Ce match était énorme.
Ahhaha le commentaire sur Matuidi m'a fait rire ! Mais faut être sérieux, Matuidi est un put*** de bonhomme.

Sinon assez d'accord avec les notes. Top : Marqui, Marco, Flaco. Flop : Pedro, Cavani, Ter Stegen.

Certains vont trouver sévères la note de David Luiz mais je suis le seul à avoir peur quand ce mec a la balle ? En comparaison, Marquinhos pue la sérénité comme un certain Thiago Silva... Par rapport à Cavani, qqn m'explique comment ce type a mis 30 pions il y a deux saisons à Naples ? Dans la surface, avec les pieds, c'est flippant, aucun sang-froid.

Hâte de voir un grand PSG taille LDC en L1 !

Allez Paris
Munir voulait les 100 000. Il a échoué à l'épreuve du poteau. Tres bon!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
163 115