Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Reims/PSG

Marquinhos, l'âge de faire

À 20 ans, Marquinhos représente l'avenir du PSG depuis que les dirigeants de la capitale ont investi plus de 30 millions d'euros sur lui l'été dernier. Annoncé au FC Barcelone suite à l'arrivée de David Luiz, « Marqui » est resté à Paname. Intransférable. Ce soir, pour l'ouverture de la Ligue 1, il sera même titulaire en défense centrale.

Modififié
Marquinhos est un homme à part. Sur son compte Instagram, l'homme raconte sa vie et semble vivre dans le monde des Bisounours. Avec sa fiancée, il ne se passe pas une semaine sans que le garçon ne poste une photo estampillée AB productions. Un truc à l'eau de rose. Des cœurs, des bisous, des séjours récurrents à EuroDisney et, en plein cœur de l'été, une soirée raclette. Voilà, Marquinhos est atypique. Autant que sa dégaine peut l'être. Avec son physique de gringalet (1m80, 79 kilos) et sa bouche pleine de dents blanches, il donne plus l'impression - avec son pote Lucas - d'être un troubadour qu'un joueur de football.

C'est oublier son prix (31 millions d'euros) et ses qualités naturelles. Le Brésilien n'a rien à voir avec Alex ou David Luiz, ses ancien et néo compatriotes du PSG. Ce n'est pas un défenseur costaud, son truc, c'est le placement, la relance et la vitesse. Quelque part, un Thiago Silva en plus jeune. D'ailleurs, lorsqu'il évoluait à la Roma, Marqui s'était publiquement touché sur le capitaine parisien : « Thiago Silva, c'est le meilleur à son poste. J'essaie de regarder ses matchs pour m'inspirer de ses prestations, de ses gestes, de ses interventions. »

En un an de vie commune, Marquinhos a commencé son apprentissage. Capable de match très intéressant comme au Parc des Princes face à Monaco et au Vélodrome, le jeune stoppeur a eu, aussi, des moments d'absence : au Pirée, par exemple. Mais intrinsèquement, c'est le meilleur défenseur central de Ligue 1. Et de loin. Impressionnant à 20 piges, on essaie d'imaginer son niveau quand il aura 3 ou 4 saisons pleines dans les jambes. À la Roma, on le comparait d'ailleurs à Aldaïr. Bizarre pour un mec qui vient de passer complètement au travers de ses matchs amicaux...

Surnommé le « roi de l'interception » au Brésil


Avec les retours tardifs de Thiago Silva et David Luiz du Mondial, Marquinhos a débuté la saison dans le onze de Laurent Blanc en binôme avec Papus Camara. Pas encore au point physiquement, il a souffert dans le placement et la lecture du jeu en juillet. Inquiétant.


Mais bon, dans le même temps, son nom était associé chaque jour à la rubrique mercato des médias catalans. Le Barça en avait fait sa piste prioritaire pour remplacer Carles Puyol. Mais face au refus ferme et définitif de la direction parisienne, le Barça a changé son fusil d'épaule. Marquinhos est resté. Personne ne sait vraiment si le garçon a mal vécu le refus de ses dirigeants, mais il est là. À Paris. Avec son pote Lucas. Comme le nouveau numéro 7 parisien, il est déjà prêt à se frotter aux attaquants de Ligue 1 avec son numéro 5 sur le dos. Drôle pour un gamin qui avait commencé sa carrière professionnelle avec le numéro 10.

C'était avec les Corinthians en 2012 lors d'un match de Copa Libertadores, il avait 17 ans et, rapidement, on va le surnommer le « roi de l'interception » pour sa faculté à couper les passes adverses. Précoce. Trois ans ont passé et Marquinhos a pris soin de sa vilaine peau, son orthodontiste a fait des miracles avec ses dents et il s'est enfin arrêté sur une coupe de cheveux décente. Alors que la logique commerciale et marketing voudrait que Thiago Silva et David Luiz forment la charnière titulaire du PSG dans les semaines à venir, Marquinhos n'a rien à perdre. En débutant la saison dans un rôle de « starter » , il peut marquer son territoire. Très vite. Ensuite, il sera temps de faire n'importe quoi avec son compte Instagram.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 10 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 19 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3