Marquez et "le fort caractère" des Corses

Modififié
0 0
Afin de recueillir des fonds pour venir en aide aux enfants de la rue, la fondation Rafa Marquez avait organisé une rencontre, mardi, entre les Estudiantes Tecos de Guadalajara, et les New York Red Bulls (1-1, score final).

L'occasion de coincer deux minutes l'ex Monégasque pour l'interroger sur Guillermo Ochoa, seul aztèque à lui avoir succédé en Ligue 1.

« Cette saison en France va lui être bénéfique, même si j'aurais préféré qu'il débarque dans une équipe plus importante » a estimé Marquez.

L'ancien défenseur central du FC Barcelone ne lui a visiblement pas donné son avis. Et encore moins de conseils: « C'est un joueur qui a beaucoup de qualité, il n'a pas besoin de mon aide, et je crois d'ailleurs qu'il se débrouille très bien, même si je ne peux pas suivre ses matches. Quand j'ai su qu'il s'engageait avec Ajaccio, je lui ai seulement parlé de la Corse, de la beauté d'Ajaccio, je lui ai aussi précisé que les Corses sont des gens au fort caractère. »

Pour finir, une question sur Monaco s'imposait. Le Mexicain n'est pas indifférent à la crise actuelle du foot en Principauté: « Je suis simplement triste pour eux, car j'ai beaucoup de tendresse pour ce club. Je crois qu'il y a eu beaucoup d'erreurs de commises dans l'administration du club, mais je ne peux pas expliquer plus en détail leur déclin. » TG, à Guadalajara
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Des fans de Messi au Bayer
0 0