En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Eredivisie
  3. //
  4. // Retraite de Van Bommel

Mark van Bommel, la fin d'un Très Grand !

L'inénarrable « milieu déf » néerlandais a mis un terme final à sa carrière hier après-midi avec le PSV. À 36 ans, il a quitté la pelouse sur un carton rouge contre Twente (1-3). Un résumé de son œuvre ? Pas vraiment... Parce que Mark Peter Gertruda Andreas Van Bommel était d'abord un très grand footballeur.

Modififié
La pire insulte qu'on pourrait faire à la mémoire de Mark, ce serait d'énumérer trop rapidement son immense palmarès, histoire de rendre un hommage minimal, lapidaire et un peu forcé à un « gros bourrin » . On se contentera quand même de rappeler qu'avant Zlatan, Mark a lui aussi été champion dans quatre ligues qui comptent : aux Pays-Bas avec le PSV, du temps où l'Eredivisie était encore assez relevée (2000, 2001, 2003 et 2004), champion avec le Barça en 2006 (et vainqueur de la C1), champion avec le Bayern (doublés 2008 et 2010) et champion avec le Milan AC (2011). Et on vous épargne les coupes et les Supercoupes… Ces quatre grands clubs n'ont donc pas juste recruté un « gros bourrin » . Aux Pays-Bas, on ne s'y est pas trompé en saluant avec les honneurs le départ du joueur majeur du football néerlandais de ces dix dernières années (avec Seedorf ou le Sneijder 2010).

Un battant insubmersible


Comprendre la dimension tactique énorme du bonhomme ? Revoyez la première mi-temps du match de quarts entre les Pays-Bas et le Brésil en Coupe du monde 2010 (2-1)… Les Oranje sont trimballés et coulent à pic : le 0-1 va déboucher sur un 0-4 à la pause, c'est certain. Et pourtant ! Au milieu de la tourmente, le chef n'abdique pas : Van Bommel est le seul à émerger. Non seulement il ne se cache pas mais il réclame le ballon quand certains le fuient. Mais où Mark est grandiose, c'est qu'il tente toujours de jouer vers l'avant : pas latéral et ni derrière, sinon c'est la mort. Les Pays-Bas survivront à cette première mi-temps désastreuses puis plieront la Seleção en seconde période. Sans Van Bommel (79 capes, 10 buts), la Hollande aurait giclé en quarts. Voilà l'apport tactique hélas !, trop souvent « invisible » d'une plaque tournante hors pair qui stabilise et démarre le jeu au milieu. C'est d'ailleurs l'une des grandes différences entre les Pays-Bas de l'Euro 2008 et ceux du Mondial 2010 : en 2008, Van Bommel (non retenu par Van Basten) a terriblement manqué au milieu lors du match couperet contre la Russie en quarts (1-3, a.p). Partis joyeusement à l'abordage, les Hollandais ont joué avec une équipe coupée en deux, pour le plus grand régal des Zyrianov, Archavine et Pavlyunchenko. En 2010, Mark a recréé du lien entre attaque et défense : c'était moins flamboyant mais les Pays-Bas plus compacts sont arrivés en finale contre l'Espagne. Et si Van Bommel a été un élément clef, titulaire inamovible des Oranje 2010, ce n'est pas du tout parce que le sélectionneur Bert van Marwijk est son beau-père, hein !
Le côté physique du gars a aussi compté, c'est indéniable. Sauf qu'avec son gabarit de décathlonien (1 m 87, 86 kilos) il était tout simplement raccord avec sa technique très sûre (simple mais juste), comme la plupart des vrais grands joueurs hollandais. Les Bataves sont tout sauf des romantiques du ballon rond : pour pouvoir survivre dans le foot européen et mondial (Coupe intercontinentale) des années 60-70, le foot hollandais a dû allier qualités techniques élevées et engagement physique obligatoire. À ce titre, Van Bommel se pose en digne héritier du légendaire Johan Neeskens, artiste jumeau de Johan 1er mais qui rendait coup pour coup. D'ailleurs, au Barça, Neeskens (assistant de Rijkaard) était plutôt fan du Golgoth : « Mark est un lutteur intelligent » … Et puis Mark est né dans le Limbourg, province limitrophe de l'Allemagne : il y a débuté, au Fortuna Sittard (1992-99), avant de passer au PSV. Limbourg, Sittard, PSV, c'est le versant germanique du foot hollandais : dur, combatif, sans fioriture. Tout l'inverse d'Amsterdam, plus esthétisant… Au PSV, c'est plus la gagne que le style qui compte : authentique winner qui ne renonce jamais, Markus y sera donc comme un poisson dans l'eau. Pour sa dernière saison en 2005, il plante 19 buts et file 14 passes décisives toutes compètes confondues. Pas mal pour un milieu déf. Mark déteste la défaite, d'où les larmes versées par cette grande carcasse les soirs de défaite en finale de Mondial 2010 contre l'Espagne (0-1, a.p) ou en finale de C1 avec le Bayern contre l'Inter (0-2 en 2010). Comme beaucoup de gars à l'ancienne, Van Bommel se sentait de moins en moins à l'aise dans le foot actuel, avec des jeunes coéquipiers qui sourient après une défaite. Et c'est parfois arrivé au PSV, cette saison… à sa plus grande rage !

Van Bommel, un bad boy ?


Ceci posé, c'est sûr, Mark n'aura pas été un modèle de fair-play. Pour un gars qui considérait toujours « l'adversaire comme l'ennemi » (sic)… On passe notamment sur les bras et doigts d'honneur au Bayern qui lui vaudront de par l'UEFA et la fédé allemande des sanctions méritées. Passons aussi sur les insultes, les intimidations et les coups assénés à ses adversaires : le gars est comme ça et il a mérité là aussi sa réputation de salopard. Ceci dit… Van Bommel n'a jamais cassé qui que ce soit, à la manière d'un Roy Keane, authentique raclure (mais quel joueur !) : aucune blessure sérieuse infligée à l'adversaire. Mark van boum-Boum était juste un gros vicelard qui poussait à bout ses adversaires, à coups de provocs et de horions. Sauf que le vice fait partie du foot et jamais un joueur professionnel ne reconnaîtra pas qu'avoir un Van Bommel dans son époque est utile. Et puis, bon, un petit jaune au bout de 38 secondes de jeu sur le crispant Cristiano Ronaldo en 8es du massacreur Portugal – Pays-bas du Mondial 2006, est-ce bien grave ? Au fait ! Combien de cartons rouges en clubs et en championnats pour 20 saisons de carrière ? Sept, seulement. Aucun en sélection. Ça relativise les choses, non ?… Même avec peut-être un ou deux rouges en coupes d'Europe, le bilan écarlate ne doit pas être bien énorme. Et encore ! Certaines expulsions découlaient aussi de contestations d'arbitrage plus que d'agressions assassines. À ce propos, les arbitres viennent de perdre avec Van Bommel un grand ami à eux. Van Bommel et les hommes en noir c'était le pus beau numéro d'entourloupe : je casse et je vais voir l'arbitre en souriant, genre « y a pas mort d'homme, j'ai joué le ballon » , puis je lui pose la main sur l'épaule, je plaisante, parle de forfaits téléphoniques et de vacances au soleil… Marko mettait l'arbitre dans sa poche qui, du coup, oubliait de sortir un carton de la sienne ! Et pendant ce temps, l'adversaire séché continuait de souffrir sur la pelouse et recevait en passant une bordée d'insultes de Mister Mark : grandiose !
Pour les cartons jaunes, le grand frisé doit frôler des records. Mais redevenons sérieux… Car même le jeu dur de Van Bommel révèle une partie de sa science tactique. Si, si ! Un exemple ? Bordeaux-Bayern (2-1) en poule de C1 2009-10. Le Bayern est à la rue, archi baladé par Bordeaux. Van Bommel multiplie les petites fautes puis sèche durement Gourcuff. Grâce à son charisme et son air désolé, Mark échappe à la biscotte et sans regarder l'arbitre, le cul par terre, il se met alors à insulter… ses partenaires ! Du genre : « bande de cons ! Vous êtes pas en place, vous faîtes pas votre boulot au marquage ! Du coup, moi je comble vos manques, dans votre zone ! Je fais des fautes et celle-là aurait pu m'être fatale ! Bougez-vous, merde ! » Prudent, Mark restera calme de tout le match avant de sortir à la 78e… Mark faisait beaucoup faute, mais parfois (ou souvent ?) parce que ses coéquipiers étaient à la ramasse, endormis ou mal positionnés. On lui doit cette phrase bien connue : « Oui, je fais le sale boulot. Et alors ? Une équipe de football ne peut être constituée de onze danseuses » . À Bordeaux, il devait y avoir trop de danseurs, côté Bayern, ce soir-là. D'où le « sale boulot » …

Un pro quand même « exemplaire » …


Même au Barça où il n'aura joué qu'une saison (et pas toujours titulaire), c'est son mix technico-tactique et physique qui avait séduit Frank Rijkaard. Outre Edmilson, le coach néerlandais avait besoin d'un autre porte-flingue « avec du ballon » pour protéger les artistes (Deco, Eto'o, Xavi, Giuly, Iniesta ou Messi qui débutait). À cette époque pré-Guardiola, la présence athlétique était nécessaire avant que la possession de balle des génies de poche ne suffise à dominer tout à fait l'adversaire. Dommage pour Markus qui affichait des posters de Guardiola et Begiristain dans sa chambre quand il était môme (preuve de son bon goût technico-tactique)… Au Barça, il aura fait le métier dans tous les sens du terme. Pro sur le bout des doigts, avant de rejoindre la Catalogne, il s'était enfermé pendant quinze jours dans un monastère aux Pays-Bas pour apprendre l'espagnol… Mark est un modèle de professionnalisme, loué partout où il est passé. Au Bayern, notamment, où il fut capitaine et honoré par Rummenigge à son départ au Milan AC (janvier 2011). Parlant un allemand impeccable, il était devenu un bon client de la télé, surprenant par sa gentillesse, son intelligence, sa modestie et son humour. Un pur cadre très corporate de la grande famille Bayern… à rebours du killer qu'il était parfois sur le terrain !
Au Milan, sa première demi-saison au Milan AC débouchera sur le Scudetto. La presse italienne fera de Van Bommel un des éléments-clefs de la conquête du titre, louant son abattage au milieu, ses orientations du jeu, son sens de la passe juste (dont son fameux jeu long) et son boulot infatigable de récupération. En Italie, on appréciera aussi ces fameuses « fautes techniques » sur l'adversaire, qui annihilent un contre ou une belle attaque placée… Mark est revenu aux sources à l'été 2012 où il a signé à 35 ans un contrat d'un an au PSV. Et on peut le dire, il aura été l'un des meilleurs, l'un des plus réguliers au club. Un bilan pas mal du tout : 6 buts et 3 passes décisives, plus 9 jaunes et 1 rouge (celui d'hier, contre FC Twente). Plus que son carton rouge « final » , on se souviendra plutôt de son coup franc à la Koeman à l'AZ (3-1), il y a trois semaines. Son vrai adieu à la compète sur un missile chronométré à 102 km/h, histoire de rappeler qu'outre la passe juste et le décalage parfait, Van Bommel c'était une des frappes les plus lourdes de la footosphère. Malgré la séquence émotion qui lui ont encore tiré des larmes il y a quinze jours à la fin de PSV-Groningen (5-2, dont un but de MVB) où une banderole « Mark doit rester » accompagnée d'un chant des supporters à sa gloire, on ne savait pas s'il poursuivrait encore une saison. Dimanche, Van Bommel a tiré sa révérence de la plus simple des façons : « J'aurais pu continuer encore un an, comme mes supporters le réclamaient, mais je préfère terminer en étant en forme et titulaire plutôt que de faire la saison de trop » . Bien dit… Mark rejoindra l'encadrement du PSV pour aller coacher les jeunes du club, en compagnie de deux autres grands anciens du PSV, Ruud van Nistelrooy (1998-2001) et André Ooijer (1997-2006 et 2009-10) ! Au vu de sa carrière, de son palmarès, de son talent et de sa personnalité, Van Bommel pourrait être un futur grand coach comme les Pays-Bas en produisent sans discontinuer. La nouvelle vie de Mark ne fait que commencer. Une dernière anecdote… En 99, avant d'aller au PSV, Fortuna Sittard se qualifie grandement grâce à lui en finale de Coupe des Pays-Bas 1999. Une finale perdue contre l'Ajax (0-2) et que Mark n'a pas jouée… pour cause de tacle trop appuyé en demies !

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23