Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-PSG

Mario l’Azuréen

Débarqué fin août à Nice, Mario Balotelli s’est tout de suite fondu dans le décor. Face à la grande Bleue, entre Monaco et Cannes, l’Italien a découvert les joies de la Côte d’Azur, ses bonnes tables, son climat, mais aussi le centre d’entraînement désuet du Gym.

Modififié
Quand on a connu l’AC Milan et son bijou de Milanello, le centre d’entraînement de Charles-Ehrmann est un OVNI. Ouvert au public, coincé entre le palais Nikaïa et le boulevard du Mercantour qui amène les amoureux de la glisse vers les stations de ski du coin, le centre d’entraînement du Gym a fait son temps. En septembre prochain, l’OGC Nice prendra ses quartiers dans son nouveau centre moderne et fonctionnel. En attendant, c’est dans les vieux pots niçois que Mario Balotelli a découvert la Ligue 1. Quand vous quittez le vestiaire, vous traversez la route à pied pour vous rendre sur le terrain. Entre les deux, des fans du Gym, hiver comme été. Des personnages. Des gueules, surtout. Comme Georges, fan invétéré du club azuréen qui porte fièrement sa casquette, se roule des cigarettes magiques, parle constamment et promène ses deux chiens blancs. Tous les joueurs le connaissent. S’arrêtent. Écoutent la folie qui sort de la bouche de Georges, rigolent et tracent leur route. Mario a donc découvert Georges, mais aussi les locaux du centre d’entraînement. Désuet, mais avec un certain charme. Le parking des joueurs comporte des nids de poule qui ressemblent à des cratères d’obus. La salle de presse est petite. On y trouve des mugs à l’effigie du club avec Antar Yahia et Marama Vahirua dessus.

​​L'ange et le démon

Une photo devant un graff le représentant


Non loin de là, au quartier des Moulins, un mur a été pris d’assaut par des artistes locaux. Avant, le visage de Ben Arfa trônait. Puis c’est celui de Mario qui a été dessiné par-dessus. Avec le lettrage du jeu vidéo Super Mario. Le joueur s’est immortalisé devant un soir d’avril avant de poster le cliché sur son compte Instagram. Joli clin d’œil. Mario Balotelli se plaît assez sur la Côte d’Azur. Il connaissait déjà Monaco, où Mino Raiola a installé sa société. Mino, c’est son agent. Le même que Zlatan Ibrahimović. Ce duo s’est engagé à l’OGC Nice en signant le contrat dans une auberge de Saint-Jeannet, dans l’arrière pays niçois. C’était en août dernier. Jean-Pierre Rivère, le président du Gym était également présent. Depuis, l’auberge sert une pizza « Balotelli » en hommage à ce moment un peu hors du temps. Quand il a débarqué en septembre en Ligue 1, les suiveurs se sont demandé comment le phénomène médiatique allait s’acclimater dans une région où le soleil tabasse la peau 300 jours par an et où les points de vie nocturnes sont légion. Oui, de temps en temps, comme tout jeune riche du coin, Mario Balotelli s’enjaille au Sass ou autre établissement de nuit monégasque. Mais il aime surtout la tranquillité du coin pour profiter des visites de Pia, sa fille de quatre ans. Lors des négociations avant de signer dans le 06, Mario Balotelli conversait avec Mathieu Bodmer sur WhatsApp. Les deux joueurs ont été mis en relation par Mamadou Sakho, un ami commun. Dans son argumentaire, Bodmer lui vantait la tranquillité du club, du coin et le cadre parfait pour un père de famille. Autant d’arguments qui ont séduit Balotelli dans son désir de signer au Gym. Sur place, le garçon était attendu comme une tornade, un feu follet. Il n’en fut rien. D’abord timide, toujours professionnel, il s’est vite fondu dans le groupe où Dante fait figure de « papa » . À Charles-Ehrmann, Balotelli s’est lié d’amitié avec un autre barge de la bande, Yoan Cardinale. Sur les réseaux sociaux, les deux garçons filment leur complicité. Dernièrement, on a vu le gardien de but se faire mettre à l’amende dans une scène de lutte improvisée. Les deux hommes s’aiment, se chambrent, se charrient, se taquinent et se défient à l’entraînement. Mario Balotelli n’a signé qu’un an à Nice. Alors il profite de tout, comme aller se faire un match des filles du RC Cannes volley. Au club, on ne sait pas encore si les finances et l’envie sont là – des deux côtés – pour poursuivre l’aventure ensemble, mais une chose est certaine : « Super Mario » a su se faire adopter par l’Allianz Riviera. Pour son premier match, il plante deux pions contre l’OM. Balotelli se sent tellement bien à Nice qu’il a planté 11 de ses 13 buts en Ligue 1 à domicile.

Avec son copain Yoan

Lire : Mario Balotelli, Ange et Démon (Hugo Sport)



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure Gourcuff out jusqu'en 2019 4 il y a 1 heure L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 8
Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 2
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
​​L'ange et le démon