1. //
  2. // Éliminatoires EURO 2016
  3. // Allemagne/Écosse

Mario Götze, tout sauf une idole

« Je ne suis pas un héros, mes faux pas me collent à la peau » pourrait être la devise de Mario Götze. Malgré un but magnifique et décisif en finale de Coupe du monde, l'ancien joueur de Dortmund n'arrive pas à se défaire de l'image de salaud qu'il traîne depuis son départ pour la Bavière. Celui qui aurait pu devenir le héros de tout un peuple reste encore le vilain petit canard.

Modififié
« Montre au monde entier que tu es meilleur que Messi, que tu peux gagner cette Coupe du monde » , aurait lancé Joachim Löw à Mario Götze avant son entrée en jeu à la 88e minute de la finale du Mondial brésilien. La suite, elle, appartient à l'histoire. À la 113e minute de jeu, le milieu offensif du Bayern Munich contrôle de la poitrine un ballon de Schürrle et place une reprise de volée imparable pour Sergio Romero. Le seul but de la rencontre. Mario Götze rejoint alors Andrés Iniesta et son compatriote Andreas Brehme dans le cercle très fermé des sauveurs de la nation, celui des buteurs uniques en finale de Coupe du monde. Il devient aussi le premier remplaçant à sceller le sort d'un Mondial. « Dieu du football » , « Götze le libérateur » et autres unes aux adjectifs dithyrambiques déboulent dans les kiosques allemands le lendemain de la victoire. En un but, toute la haine concentrée autour de l'enfant prodige semble s'en être allée. Un nouveau héros est né.

« La haine est l'amour qui a sombré »


Depuis cette folle soirée de juillet, les choses ont quelque peu changé pour Mario Götze. Ou plutôt, elles sont redevenues comme elles étaient auparavant. En l'espace de quelques jours, les souvenirs du Mondial se sont dissipés, et le messie a récupéré son rôle de punching-ball préféré des Allemands. Son retour sur les terrains, après de longues vacances, ne s'est pas exactement passé comme prévu. S'il pensait que son but allait faire de lui un personnage singulier à l'abri des critiques, il a dû être sacrement surpris. Lors de la Supercoupe d'Allemagne, il est copieusement sifflé par le public de Dortmund. Normal. Et le commentateur de la ZDF a beau dire que le héros de la finale du Mondial aurait mérité plus de respect, il oublie qu'on parle là d'un football de club. « Honnêtement, j'ai fait la gueule lorsqu'il a marqué en finale, j'aurais presque préféré que ce soit Höwedes pour tout dire » , avoue Torben, un supporter du BVB. Un sentiment qui semble partagé au-delà de Dortmund, puisque lors du premier tour de Coupe d'Allemagne face au Preußen Münster, un club de troisième division situé en Rhénanie du Nord-Westphalie, il est également conspué comme un porc. Preuve en est qu'aussi beau et important a pu être son but en finale, cela ne pardonne pas tout. Les rancunes sont tenaces envers celui qui a trahi tout une ville pour l'argent et Pep Guardiola.

Vidéo

L'éternel espoir


L'impopularité de Mario Götze n'est pas seulement liée à son départ pour Munich. Son niveau de jeu et surtout sa supposée stagnation y sont aussi pour beaucoup. « Mario se repose un peu trop sur son talent » , a récemment affirmé Christoph Metzelder, ancien joueur de Dortmund et du Real. Une analyse partagée par de nombreux observateurs qui estiment que depuis son départ de la Ruhr, le jeune joueur n'a pas progressé, voire même a régressé. L'an passé, sur les 45 matchs auxquels il a participé, il a marqué 15 buts et délivré 13 passes décisives. Un bilan statistique plus que correct. Mais là où le bât blesse, c'est lorsqu'on se penche sur son temps de jeu et surtout sur son apport dans les matchs-clés. Si on excepte son entrée lors du match aller contre le BVB, le match du titre face au Hertha Berlin et quelques fulgurances techniques, il n'a pas vraiment marqué les esprits. En Ligue des champions, il a été très en dessous de ce qu'il avait montré avec les Schwarzgelben sur l'exercice 2012 / 2013. Une compétition dans laquelle il n'a été titularisé qu'à six reprises. Avec la Mannschaft aussi, son rendement est très critiqué. Mais ce que les gens qui aiment lui taper dessus oublient de dire, c'est qu'il ne joue quasiment jamais à son poste, ce qui freine considérablement sa progression. « Bien sûr qu'il peut jouer 9 1/2, mais vous ne tirez pas le meilleur de lui dans cette position. Je pense qu'il est meilleur juste derrière l'attaquant » , avait souligné Franz Beckenbauer cet hiver. Le problème pour Mario Götze est qu'en l'état actuel des choses, il existe plus performant que lui au poste de meneur de jeu, que ce soit en équipe nationale ou au Bayern.

Assumer ses actes


Les seules façons pour Mario Götze de faire taire les critiques seraient de tout défoncer sur le terrain, mais aussi d'assumer ses choix. L'an passé, lorsqu'il avait refusé de célébrer son but face au Borussia, il avait été traité d'hypocrite. En outre, il avait avoué sa surprise quant à la violence des sifflets, ce qui n'a pas arrangé son cas. Sa venue à l'Allianz Arena, en catimini, lors de la rencontre entre Munich 1860 et... le BVB en DFB-Pokal, avait elle aussi dérangé. Il s'était longuement justifié en affirmant qu'il était juste présent pour voir son pote Marco Reus (et écouter avec lui du Justin Bieber dans les vestiaires comme au bon vieux temps). Souvent, le Bavarois semble s'étonner du désamour des gens envers sa personne. Une posture qui déplaît dans un pays où les gens sont réputés pour leur droiture. Être un « salaud  » n'est pas forcément un problème chez nos amis teutons (cf Lothar Matthäus ou Boris Becker), mais il convient d'embrasser le personnage et de ne pas chercher à jouer au gentil. Mario Götze a pris certaines décisions. Maintenant que cela est fait, il se doit de faire avec et de se concentrer sur le terrain, histoire de s'imposer enfin au Bayern et de montrer à tout le monde que ses choix n'étaient pas des erreurs. En attendant de mettre tout le monde d'accord, il pourra toujours se consoler en regardant les blogs de jeunes filles en fleurs sur tumblr, le seul endroit où il aura toujours la cote.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Trahi pour l'argent" ; n'abusez pas non plus..En rejoignant la Bayern, il s'assure d'être dans l'un si ce n'est le meilleur club au monde, capable de tout rafler, le tout, en restant dans son pays..Surtout qu'il n'a jamais vraiment caché le fait qu'il aimait le Bayern. Le reste n'est que garniture..
J'ai plus foi en Reus sur la durée, Gotze, il me fait pense à Scholl, un excellent joueur mais qui ne sera jamais le top player qu'on attend.
Le truc qui a fâché, au sujet de son transfert au Bayern, c'est -et ça s'ajoute à l'addition- le fait que son transfert ait été annoncé juste avant la finale de CL entre Dortmund et Bayern.
vegas camso Niveau : Loisir
un traître chanceux. Je crois que c'est un gentleman
Message posté par Buffetfroid
J'ai plus foi en Reus sur la durée, Gotze, il me fait pense à Scholl, un excellent joueur mais qui ne sera jamais le top player qu'on attend.


Merci Nostradamus
Malgré un plus grand prestige et plus de moyens, je comprend pas comment on peut quitter ce si beau club de Dortmund pour le Bayern.
Pour moi c'est kif-kif même si le Bayern a légèrement pris le dessus sportivement, à l'époque il quitte un finaliste de ligue des champions au niveau de jeu exceptionnel et àla marge de progression encore importante.

Idem pour Lewandoski, des choix de carrière surprenant.
Il fait une quenelle sur la photo le con ça ne va pas arranger sa situation
Ba, faut pas qui se decourage, quand LeBron James est parti de Cleveland, les fans brulaient son maillot, l'on insulte, le proprio du club a meme laisse une lettre d'insulte (qu'il a ecrite lui) pendant plus de 3 ans sur le site officiel du club... qui a mysterieusement disparue quelques jours apres l'annonce de son retour a Cleveland... Et maintenant, tous le monde l'adule a nouveau la bas, il a meme ete accueilli en "heros et sauveur de la nation" et tous le monde le suce a nouveau comme si de rien n'etait...
Ce qui est marrant dans cette histoire, c'est que tout le monde oublie que Gotze est bavarois à l'origine et toute sa famille vient de Bavière.
Alors certes, il a rejoint le BvB à 8 ans, pas par désir mais parce que ses parents déménageaient...
J'avais lu que ces 1er maillots, c'était le bayern... donc un rêve de jeunesse qui se réalisait mine de rien.
C'est assez réducteur comme article, Götze a pas la côte à Dortmund, ça on le savait, mais quid de tout le reste de l'Allemagne ? (et pour votre chute, quelques recherches vous aurez permis de découvrir Ann-Kathrin Brömmel, et comprendre que des blogs de jeunes filles il en a rien a foutre)
le probleme est surtout lie au fait que ce soit un club barde de supporters au chomdu et qui donc n'ont rien d'autre a faire dans la vie...
Qu'ils le laissent tranquille et retourne au taf...
Milwall - BVB: meme combat
Message posté par Naywayz
En rejoignant la Bayern, il s'assure d'être dans l'un si ce n'est le meilleur club au monde, capable de tout rafler, le tout, en restant dans son pays..



Mais c'est justement cela qu'on lui reproche.

Gotze qui était Dortmund puis signe au Bayern, c'est comme si Robin des Bois se mettait au service du Prince Jean, comme Maradona après Naples avait signé à l'AC Milan de Sacchi ou dans un autre grand club du Nord.

Alors qu'il passait comme un conquérant luttant contre l'ordre établi, il a décidé de s'y soumettre en étant salarié de l'ordre établi ou comment démolir son propre prestige en un coup de stylo.
Note : -2
ce geste de gotze sur la photo...c'est pour signifier ce qu'il a glissé dans le cul de dortmund??
C est clair gotze a au moins des liens avec la Bavière.
Manuel Neuer ne a Gelsenkirchen ancien de la nordkurve et a schalke depuis 1991 ça c était de la VRAIE trahison :-)
En même temps s'il écoute Justin Bieber, déjà qu'il lui ressemble, pas étonnant que tout le monde le déteste...

Sinon dans les "buteurs uniques en finale de coupe du monde", vous avez oublié Ronaldo en 2002. Il met un doublé, mais il est bien le seul buteur.
Et Zidane en 98 a failli faire la même...
Message posté par So4Sheva
Ce qui est marrant dans cette histoire, c'est que tout le monde oublie que Gotze est bavarois à l'origine et toute sa famille vient de Bavière.
Alors certes, il a rejoint le BvB à 8 ans, pas par désir mais parce que ses parents déménageaient...
J'avais lu que ces 1er maillots, c'était le bayern... donc un rêve de jeunesse qui se réalisait mine de rien.


enfin quelqu'un qui le souligne.. même si j'ai eu du mal à l'accepter car il l'annonce avant la finale , il est avant tout bavarois.. comme un certain Hummels.
En tout cas j'adore la phrase : « Honnêtement, j'ai fait la gueule lorsqu'il a marqué en finale, j'aurais presque préféré que ce soit Höwedes pour tout dire », avoue Torben, un supporter du BVB.
Il est Bavarois donc excusable , allez tourner de +1 , mais ne critiquer pas sa décision allez tourner de -1 ! :)
Un peu d'honneur ça mange pas de pain , si il avait signer au 1860 aurait t'il était traiter de traitre a ce point en ayant eu des maillots du Bayern gamin ?
Du tout , presque tout le monde s'en fou du 1860 en Allemagne , hormis les supporters memes du 2 ème club de Munich !
Et qui pourtant est le vrai rival historique .

BVB contre Bayern c'est juste que c'est la rivalité sportive du moment en Allemagne , et qu'il a étais former au BVB , donc accepter de jouer pour le concurrent direct est vu de manière ingrat , indépendamment de son origine régionale !
Pareil pour Lewandowski .
Surtout que lui contrairement a Lewandowski, il est pas parti gratuit hein... Faudrait pas oublier qui a des dirigeants qui ont donne leur accord aussi, mais eux ne sont pas vu comme des "traitres")... Le minot a quand meme rapporte 37M a son club, plutot pas mal pour un "traitre"
Les dirigeants de Dortmund n'ont pas "donné leur accord". Ils l'ont appris en même temps (ou presque) que nous, en même temps que Klopp, en même temps que les supporters de Dortmund. C'est l'un des "problèmes" de ce transfert. Il a utilisé une clause libératoire pour faire un enfant dans le dos à l'ensemble de son club.
L'autre, c'est qu'il déclarait quelques semaines avant de partir qu'il était prêt à faire sa carrière entière au BVB.

Et je suis intimement persuadé que son départ est plus lié à une fascination pour Guardiola et l'envie de progresser à ses côtés qu'à l'idée d'un départ pour Munich. Ce n'est pas un choix de "bavarois", c'est un choix sportif mollement assumé, comme le dit bien Sophie dans l'article.
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par George is the Best
Ba, faut pas qui se decourage, quand LeBron James est parti de Cleveland, les fans brulaient son maillot, l'on insulte, le proprio du club a meme laisse une lettre d'insulte (qu'il a ecrite lui) pendant plus de 3 ans sur le site officiel du club... qui a mysterieusement disparue quelques jours apres l'annonce de son retour a Cleveland... Et maintenant, tous le monde l'adule a nouveau la bas, il a meme ete accueilli en "heros et sauveur de la nation" et tous le monde le suce a nouveau comme si de rien n'etait...


Ou pour comparer avec un autre champion du monde : Christophe Dugarry.

Lui aussi il a été pas mal sifflé, et pas qu'a Bordeaux...


Et comme James, une fois revenu à Bordeaux, ca allait !
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2