Mario Gomez contre l'homophobie

Modififié
1 1
En pleine bourre en ce moment avec le Bayern Munich, avec neuf buts lors des sept derniers matches (dont deux triplés), Mario Gomez s'est livré au magazine allemand Bunte.



Non pas pour parler du retour de Franck Ribéry ou de la saison du Bayern, mais pour inciter les joueurs gays à faire leur coming out : « Ils joueraient ainsi avec beaucoup plus de liberté. Être gay n'est plus un tabou depuis très longtemps. En Allemagne, le vice-chancelier, Guido Westerwelle, et le maire de Berlin, Klaus Wowereit, sont gays : ça devrait aider » a-t-il, un peu naïvement, déclaré.



Jusqu'ici, un seul joueur allemand a avoué publiquement son homosexualité. Il s'agissait de Marcus Urban, en 2007. Ce dernier, devenu depuis figure de proue, avait arrêté prématurément sa carrière pour dénoncer le véritable racisme du football professionnel envers les homos. Certain que ce n'est plus un tabou ?



Et pendant ce temps-là, Berlsuconi préfère déclarer qu'il « vaut mieux être entouré de belles nanas plutôt qu'être gay » .


Une certitude : Mario Gomez n'ira pas au Milan AC.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Inauguration de la rue Enke
1 1