Marco Verratti à Paris, oui mais…

Ça y est, Marco Verratti débarque au PSG. Nouveau Pirlo ou pas, le choix est révélateur quant à la stratégie des dirigeants parisiens. Et elle ne va pas forcément dans le sens que souhaitaient les amoureux du club de la capitale.

Modififié
2 49
Verratti, génie ou imposture ?

Le Paris Saint-Germain a décidé de miser onze millions et quatre de bonus sur un milieu de terrain italien de 19 ans dont le seul fait d’armes est une excellente saison de Serie B avec Pescara sous les ordres de Zeman. C’est-à-dire un joueur dont on peut attendre tout et n’importe quoi. Certains parlent du prochain Pirlo, de cent soixante-quatre centimètres de vision du jeu et de toucher. D’autres disent que ce n’est qu’un créateur positionné au centre du jeu d’une équipe coachée par Zeman, c'est-à-dire un type dont le niveau ne peut absolument pas être évalué. Qu’on se le dise tout de suite, pour ce PSG aux fonds illimités, le risque est faible. Même à douze millions. Verratti s’est fait présélectionner par Prandelli pour l’Euro et le petit Marco a une cote incroyable en Italie pour un si jeune âge. Ainsi, dans le pire des cas, si l’Abruzzais ne s’impose pas dans la capitale, il sera revendu d’ici deux saisons décevantes à la Juve ou l’Inter pour cinq ou six millions. Au mieux, Verratti dictera le jeu parisien durant de belles années avant de faire un probable retour au pays pour une grosse somme. Il n’y a donc (presque) rien à perdre. Quand on a de l’argent, et Paris en a, c’est le genre d’affaires que l’on peut et que l’on doit oser.

Et Chantôme, c’est du poulet ?

Reste à savoir quel rôle attend le piccolo Marco au sein du système d’Ancelotti. Pour le moment, voici la liste des milieux de terrain en concurrence pour une place dans le milieu à trois de Carletto : Motta, Sissoko, Matuidi, Bodmer, Chantôme, Pastore. Soit six milieux pour trois postes, ce qui n’est ni trop, ni trop peu. Les postes sont doublés et, avec les blessures passées récurrentes (et suspensions) d’un Motta ou d’un Sissoko, c’est plutôt bien pensé. On imagine donc bien Ancelotti placer progressivement Verratti au centre de ce milieu, épaulé par deux gardes du corps chargés de le protéger, à la façon d’un quarterback. Cela pourrait prendre quelques mois, voire quelques années, mais à terme, l’idée est là. À Pescara, ses ouvertures dans le dos des défenses italiennes ainsi que ses variations de jeu ont fait des merveilles : c’est indéniable, le gamin est très doué, et Paris fait peut-être le coup du siècle. En faisant venir une jeune pépite d’un autre pays, on a du mal à s’empêcher de penser que les Qataris rêvent de faire avec Verratti ce que le Barça a fait avec Messi (sachant qu’en Italie, on est encore un espoir à 25 ans, c’est un peu comme si Verratti avait 13 ans, non ?). Mais quid de Pastore dans l'axe ?

Au vrai, celui qui devrait a priori sauter et laisser sa place au jeune italien est donc Clément Chantôme. Et c’est là que surgissent les problèmes. Chantôme a longtemps représenté les espoirs du Parc. Le type de la maison qui était censé porter très haut les couleurs de la formation parisienne. Ce milieu box to box qui joue avec du sang, de la sueur et des larmes. Celui qui, formé face aux puissants milieux défensifs de la Ligue 1, s’est fait un nom grâce à sa grinta et son jeu stakhanoviste. Sergueï Chantôme, quoi. Mais la réalité est implacable : le PSG préfère aujourd’hui miser douze millions sur un jeune inconnu venu d’une autre planète (la Serie B) que l’on surnomme « Le Hibou » et, quelque part, c’est sacrément dommage. On commençait à s’en douter, mais Chantôme ne sera donc, sans doute, jamais le Steven Gerrard du Parc.

La question de l’identité parisienne

Tout grand club a besoin d’une identité forte, et Paris a déjà paumé une bonne partie de la sienne avec la disparition des virages. On peut aujourd’hui affirmer que le tournant pris par le mercato parisien semble vouloir dire que ce PSG sera finalement bien déconnecté de ses racines, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur car, lorsque l’on signe les tout meilleurs joueurs de la planète, au Real ou à Paris, il ne doit pas y avoir de « mais » . Faire venir Thiago Silva et Zlatan Ibrahimović, cela relève du chef-d’œuvre. Mais pour le pire aussi car, lorsque l’on choisit de donner du temps et de l’argent à un espoir étranger plutôt qu’à des joueurs confirmés de la maison (Bodmer, Chantôme), on prend le risque de s’éloigner un peu plus de ce qu’est le PSG : le club de Paris, mais surtout des Parisiens. La principale marque identitaire de Paname était son public. Grandiose, vibrant, cosmopolite et passionné, il faisait venir les touristes et fascinait les experts. Aujourd’hui, le Parc n’est plus le même, le staff est tout neuf, l’équipe est toute neuve et le jeu est tout neuf. S’ils ne sont pas responsables de ce qu’est devenu le Parc, à vouloir tout recommencer à zéro, les Qataris semblent oublier la raison qui les avait fait venir : la passion.

Voir Lavezzi jouer avec la Tour Eiffel sur le cœur, c’est beau. Mais c’est surtout tout nouveau. Et si ce PSG entre dans une nouvelle dimension, la direction que prend son mercato semble montrer que l’équipe construite par Leonardo entrera dans l’histoire plutôt en tant que Parigi qu’en tant que Paris. Donnez-lui le nom que vous voulez : Paris Italy, Pizza Paris, Pasta Paris, Paris-Santo-Germano. Mais avec Thiago Silva, Sirigu, Motta, Verratti, Lavezzi, Sissoko, Pastore, Maxwell, Ménez et Ancelotti sur le banc, il ne faut pas nous faire croire que l’on parle français sur le terrain. Et cela n’a finalement rien d’étonnant : Leonardo a ses contacts et la Serie A reste le championnat qu’il connaît le mieux, tout comme Ancelotti. D’ailleurs, cela n’est pas « mauvais » en soi et la Ligue 1 a des choses à apprendre du Calcio A. Mais cela n’enlève rien au fait que cette équipe est à présent nouvelle et différente de ce que l’on pouvait attendre. Et ses victoires seront donc accompagnées par un sentiment nouveau, et différent. Le PSG de Sakho, Chantôme, Jallet, Nene et Bodmer aurait pu être beau, lui aussi. Ici, c’est encore Paris ?

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Godfather Niveau : CFA
Pfiou... on est par sorti de l'auberge avec cette sacro-sainte "identité du PSG" qui visiblement tient vraiment à coeur nos amis les journalistes ou certains d'entre eux !!!
Tout à fait d'accord.

Sakho et Chantome devrait être mis au coeur du projet. Quand on voit que les espoirs du clubs partent tous à Fulham ou à l'Ajax !

Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
je pense pas que ce soit la passion qui ait fait venir les Qataris à Paris...
Godfather Niveau : CFA
@FFFF, et pourquoi pas mettre au centre du projet Francis Llacer directeur sportif et Luis Fernandez sur le banc...
Par contre Les jeunes qui partent du PSG, en effet ça c'est nouveau, c'est même du jamais vu au PSG !!! Saloperie* de qataris hein, n'est ce pas ???
Verratti est à peine arrivé qu'on lui cherche déjà de poux dans la tête... réjouissons nous que le plus grand espoir italien joue en france non ???!!

avant c'était nos joueurs qui partaient là bas à 20 ans ( camara, reveillere, vieira, zebina, frey etc...)

Projet = d'abord acheter des stars, constuire le nouveau centre d'entrainement et bénéficier de cette formation...

l'identité parisienne est toujours là !!! rabiot, chantome, sakho, bodmer, matuidi, gameiro ( plus pour lgtps ), menez, douchez + ongenda à venir...

j'sais pas si dans les gros clubs français, y'a autant de joueurs issus de leur propre région...
Effectivement Scotch_OM penser que la passion soit à l'origine du rachat du PSG par les Qataris me parait bien naïf. Ils se sont achetés une visibilité en France et font du business avec, voilà tout.
L'article est assez juste mais après tout on va voir ce que Chantome et Sakho on vraiment dans le ventre. Ce qui serait vraiment beau c'est que ces deux joueurs s'imposent malgré la concurrence renforcée...
Garder une identité, oui, mais laquelle? Parisienne: on a déjà essayé il y a une dizaine d'années avec les Anelka, Luccin, Dalmat...? Avec le résultat connu.
Française? Il faut bien avouer que l'équipe que monte Leonardo est (bien) plus forte que l'équipe de France actuelle..., en tout cas sur le papier!

Après, une équipe sans identité peut-elle aller loin..? On peut en douter..
Vous pouvez dire ce que vous voulez, je ne regrette pas la tournure que prend l'équipe.
Si garder son identité, ça veut dire rester pauvre et dans le ventre mou de la ligue 1 avec des joueurs comme Tiéné...
Note : -1
c'est pas plutôt de joueurs formés au club (y compris étrangers) dont ils veulent parler plutôt que des natifs de la région parisienne?

c'est ça l'identité d'un club non? les jeunes issus de son centre

je pense que ça viendra vu le projet des quataris (du moins sur le papier) quitte à perdre temporairement cette identité sur les 2-3 prochaines années
Note : -1
Il me semble que les qataris auraient pu racheter d'autres clubs que Paris pour avoir une visibilité en France. Enfin bon, les jaloux crachent, c'est leur rôle.
Je suis déçu pour Sakho et Chantôme, ils ont pour moi toute leur place dans le 11 de départ. En défense, Alex, Lugano passent après Sakho. Au milieu, Pastore rend l'équipe bancale, Sissoko et Matuidi sont deux bourrins inutiles, Menez est trop irrégulier.
Il restera à voir le schéma d'Ancelotti, mais il me semble possible de construire un milieu avec en même temps sur le terrain Lavezzi, Bodmer, Chantôme, Verratti, T.Motta. Pastore qui rend l'équipe totalement bancale, Menez trop irrégulier et gâcheur, Nene parti, Sissoko et Matuidi les deux bourrins peuvent aller sur le banc.
Par contre Ancellotti qui souhaitait garder une ossature et un capitaine français... Le v'là bien emmerdé!

Par contre pour Ibrahimovic je suis très partagé: d'un côté j'ai très peur de son caractère, du fait qu'il aspire totalement le jeu offensif, des jalousies liés à son contrat... Et d'un autre côté: benh merde on est en train de faire signer Ibrahimovic quoi merde c'est complètement dingue..!!
Je suis plutôt d'accord sur la partielle perte d'identité du PSG suite à la suppression des virages.

Bien entendu un certain nettoyage devait être fait, mais dans les faits, plusieurs supporters n'ayant objectivement rien à se reprocher se sont retrouvés inclus dans la charrette ...

Je suis allé, comme beaucoup d'autres, au Parc des Princes, "avant" et "après". N'étant pas supporter du PSG (loin de là), j'aimais quand même m'y rendre, car l'ambiance et le spectacle offerts par les virages valaient sacrément le détour ...

Mais depuis, j'ai l'impression d'assister à un match de l'équipe de France au SDF, la ola en moins, les insultes permanentes en plus. Et c'est bien dommage (je sais que ça peut être très cliché ce que je dis ici, mais je n'ai pas l'impression qu'une partie non négligeable du public actuel du Parc de Princes a la culture "supporter").
Beaucoup de démagogie...dejà arretez avec Chantome, en 5 an j'ai pas souvenir qu'il ai été remarqué en tant que grand espoirs de L1, en plus il est toujours blessé. On nous a survendu des Ragued ou des Haddad alors on connais. Desolé mais le Chantome à part remplacant et permettre du turn over il a aucun autre avenir chez nous.
L'identité on s'en foot un peu desolé (au Real qui est né à Madrid ?) ce qu'on veut c'est que notre maillot fasse chialer l'europe
Je suis ok Bodmer et Chantome peuvent ambitionner de prendre une place parmi les 3 milieux et Sakho la place d'Alex. Mais s'ils prennent Modric ou Kaka, moi qui ai toujours été ok avec leur politique, ça va me gonfler. Les 3 sont bons, aimés du public, et français, ils doivent jouer. C'est comme ça. Il faut au moins 3 français qui représentent bien le club sur le terrain. C'est pas trop demander. À Chelsea il n'y a que Terry, Lampard et Cole, ça reste une équipe anglaise aux yeux des gens. Je veux une équipe parisienne.
filoubifrance Niveau : CFA2
je crois que tout le monde s'accordera à dire que Paris a perdu son âme avec l'arrivée des Qataris puis de Leonardo sur son cheval blanc qui ne jue que par le Calcio. Les Chantome et Sakho ne font vraisemblablement pas partie du projet des nouveaux riches. Et c'est bien dommage !!

Par contre citer Douchez et Gameiro comme garants de l'identité parisienne,arrivés au club l'an dernier dans la peau de titulaires et qui ont passé la plus grande partie de leur temps sur le banc, est ridicule !! Les mecs ont été lamentablement placardisés. S'ils veulent jouer il ne leur reste plus qu'à partir. Idem pour Sakho et Chantome.

Buddy, arrête de répéter que le but des Qataris est de construire le centre d'entraînement et faire progresser les jeunes. Si c'était le cas, il fallait le faire dès maintenant et pas en changeant les 3/4 de l'équipe à coup de centaine de millions d'euros.

Concernant Verratti, je trouve son transfert plutôt judicieux. Le joueur est jeune et à priori talentueux.
clement6628 Niveau : CFA2
"Mais avec Thiago Silva, Sirigu, Motta, Verratti, Lavezzi, Sissoko, Pastore, Maxwell, MENEZ et Ancelotti sur le banc, il ne faut pas nous faire croire que l’on parle français sur le terrain"
Très marrant !! Ahaha
Godfather Niveau : CFA
Ce qui est très marrant c'est que l'identité d'Arsenal, avec ces joueurs français empilés depuis des décennies par notre Arsene Wenger adoré : c'est quoi en fait ??? Parce que là aussi, entre Wenger sur le banc, Viera, Wiltord, Petit, Henry, Pirès, Cygan, Kolo Touré, Rémi Garde, Grimandi : on nous a fait quand même avalé que l'on parlait anglais sur le terrain
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Je suis assez d'accord avec Superpoy, tout ce qui a été fait jusque là est très intelligent, et je pense que les qataris ou qatariens (un jour faudra choisir) ont su, grâce à l'apport de Leonardo et de JC Blanc, définir les contours d'un projet cohérent, ambitieux et intelligent.

Comme le montre l'article, qui se veut provocateur mais va plutot dans notre sens au final, le milieu de terrain est doublé, et avec Verratti, on fait un pari sur l'avenir. Rien n'empêche Carlo de faire jouer Motta, Chantome et Verratti ensemble, ou Pastore.

À la limite, si le club n'avait pas de bons joueurs, le "raser" et reconstruire ne m'aurait pas dérangé. Là on a Sakho et Chantôme qui sont issus de la formation, pour moi ils ont leur place dans l'équipe titulaire. La grosse différence entre les deux, c'est que Sakho n'a pas supporté la pression l'année dernière et semble refusé la concurrence. Tout le contraire de Chantôme, qui lui a toujours été bon, mais s'est blessé trop souvent. D'ailleurs Carlo l'a dit, il compte sur ces deux joueurs. J'esp!re que ce n'est pas un double discours.

Bref, ce que je veux dire est simple : ne jugeons pas de la place qu'ils vont leur accordés avant que la compète ne commence. À mon avis il va s'appuyer sur eux pour cette "identité".

Ah et sinon toof11 : Matuidi et Sissoko ne sont pas que des bourrins, loin de là.
Assez d'accord avec Franchute !
J'aime beaucoup Chantôme et Sakho car parmi les plus anciens du club...
Mais honnêtement, a-t-on déjà vu Chantôme éclabousser un match de sa splendeur ?
qu'on garde les vraies pépites ok mais les bons joueurs de ligue 1 c'est plus pour nous !
âprès je souhaite vraiment qu'ils démontrent qu'ils ont leur place dans cette équipe ! à eux de le prouver !
Pour ce qui est de la comparaison avec Chelsea on a Areola comme gardien qui pourra prendre la relève de Sirigu d'ici quelques années et s'imposer en Equipe de France...
Sakho, s'il a l'intelligence de rester et de progresser auprès de monstres comme Thiago Silva...
Menez idem..
Après 3 titres et les départs des trentenaires (dont Ibra) on aura tout le loisir de faire grandir des petits !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 49