Marco Sau est un joueur international de football professionnel né le 03/12/1987 à Sorgono, Italie. Il appartient actuellement à l'équipe de Cagliari.
Marco Sau Cagliari Calcio
Italie
27 ans
Né le 03/12/1987 à Sorgono
Joueur International

Photos de Marco Sau

Marco Sau (Cagliari)

Statistiques de Marco Sau

Palmarès

Titres

Débuts
2007/2008, Cagliari (Italie, )
International
depuis 2012/2013, 1 sélections (Italie )

Carrière de Marco Sau

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Cagliari
2014/15
Serie A 
1 
2013/14
Serie A 
30 
6 
2012/13
Serie A 
30 
12 
Juve Stabia
2011/12
 
Juve Stabia
Serie B 
36 
21 
Foggia
2010/11
 
Foggia
1^ Divisione B 
33 
21 
Lecco
2009/10
 
Lecco
1^ Divisione A 
Albinoleffe
2008/09
 
Albinoleffe
Serie B 
18 
Cagliari
2007/08
 
Cagliari
 

Articles sur Marco Sau

Les pires recrues du Milan AC et de l'Inter

Italie - Serie A - 31e journée - Inter Milan/Milan AC

Les pires recrues du Milan AC et de l'Inter

Si les baisses drastiques de budget d'un côté comme de l'autre sont une des explications du déclin de ce derby milanais, la gestion catastrophique des dirigeants milanais saute également aux yeux. En témoignent les bidoni accumulés. 25
The Grand Milan Hotel

Italie - Serie A - 31e journée - Inter Milan/Milan AC

The Grand Milan Hotel

L'équipe ne domine plus, le prestige se volatilise au fil des saisons, et la salle des trophées ressemble de plus en plus à un musée. Non, l'AC Milan n'est pas en train de mourir. Mais il est en train de dire adieu à une immense partie de son histoire…
25
PSG : victimes et gagnants de l'ère qatarie

France - Ligue 1 - 33e journée - Nice/PSG

PSG : victimes et gagnants de l'ère qatarie

Depuis l'été 2011, QSI a beaucoup investi pour faire de son PSG l'une des meilleures équipes du continent. Sans hésiter à faire le ménage dans l'effectif en poussant dehors des joueurs comme Mathieu Bodmer, qui retrouve ce samedi son ancien club sous les couleurs de Nice.
11
Antonio Candreva, l'atout charme de la Lazio

Italie - Serie A - 31e journée - Juventus/Lazio

Antonio Candreva, l'atout charme de la Lazio

Avec sa belle gueule, sa coupe de hipster et sa barbe soigneusement taillée, Antonio aurait pu être organisateur de soirées branchées, designer ou égérie mode. Mais il a choisi footballeur, métier où il peut également faire parler sa classe et ses talents de créateur. 21
Romário clashe le nouveau président de la CBF

Autres championnats - Brésil - Romário vs CBF

Romário clashe le nouveau président de la CBF

Ça chauffe entre Romário et le nouveau président de la confédération brésilienne de football. Comme l'annonce le site Terra.com, l' ex-attaquant de la Seleção s'est lâché sur le nouvel homme fort ... 3
Top 10 : Football et paysannerie

17 avril - Journée mondiale des luttes paysannes

Top 10 : Football et paysannerie

Tiens, au fait, pourquoi dit-on planter des buts ? Et puis, comment on fait pour mettre un bon râteau ? Et pourquoi certains attaquants vendangent plus que d'autres ? Eh bien parce qu'au final, le football et l'agriculture, ça va souvent de pair. 4
Il y a dix ans, Zlatan mettait son premier triplé…

17 avril 2005 - Ce jour où

Il y a dix ans, Zlatan mettait son premier triplé…

Le 17 avril 2005, une jeune armoire suédoise terrorise la défense de Lecce. Si la Juve l'emporte (5-2), double le Milan au classement et file vers le Scudetto ce jour-là, c'est grâce au Z. Il y a 10 ans, le monde apprenait à connaître Zlatan.
27
Les vraies questions existentielles du football - épisode 13

Tous championnats - Réflexion profonde autour du foot

Les vraies questions existentielles du football - épisode 13

Les questions les plus bêtes sont parfois, souvent, les meilleures. Sofoot.com a décidé, tous les jeudis, de répondre à trois interrogations fondamentales de tout amoureux de la balle ronde et même des néophytes. Pas de discrimination, surtout pas en ce moment. 7
Tête basse

Ligue des champions - 1/4 finale aller - PSG/Barcelone (1-3)

Tête basse

Une leçon de réalisme, de jeu collectif, de pressing et de talent. Voilà, en résumé, ce qu'a pris le PSG dans la face, hier, sur sa superbe pelouse du Parc des Princes. Le pire, c'est qu'il n'y a rien à redire sur le match aller. Le Barça était trop fort pour ce PSG-là. 72
Laurent Blanc, du Président au Général

Ligue des champions - 1/4 finale aller - PSG/Barcelone

Laurent Blanc, du Président au Général

Avant d'affronter le Barça avec un effectif décimé, c'est au tour de la force du groupe parisien d'être mise au défi. Si Cabaye et Rabiot relèvent celui du pressing barcelonais, Laurent Blanc aura non pas construit une équipe, mais un groupe. 5