Marco Rossi, victime récidiviste

0 0
Mais que fait donc Marco Rossi pour faire péter un plomb à ses adversaires ?



Le défenseur de Bari a été bien malgré lui protagoniste du match nul face au Milan AC, hier (1-1). A la fin du match, le défenseur de Bari, en retombant d'un duel aérien, s'est mangé un coup de poing dans le ventre de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois a été immédiatement exclu.



Ce qui est étrange, c'est qu'il y a quelques semaines, Rossi avait été victime d'une scène similaire, lors du match face à l'autre équipe milanaise. Ce jour-là, c'est Christian Chivu, le défenseur de l'Inter, qui lui avait décollé une droite en plein visage. L'arbitre n'avait pas vu, mais la Commission de Discipline avait infligé 4 matches de suspension au Roumain. «  Le coup de Chivu m'avait fait plus mal. Mais celui d'Ibra ne m'a pas fait plaisir non plus. Je ne comprends pas pourquoi cela arrive toujours à moi. Pourtant, avec Ibra, on ne s'était quasiment pas croisé du match. Il ne s'est pas excusé, je ne l'ai même pas vu à la fin du match » a déclaré le joueur barese dans la Gazzetta dello Sport.



On aurait presque envie de le plaindre, mais d'un autre côté, un type qui reçoit deux beignes en un mois peut-il être vraiment tout blanc ?


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Benfica pas au mieux
0 0