1. // Tournoi de Toulon

Marco Fabián : Incroyable talent ?

Auteur de sept buts, le Mexicain Marco Fabián a survolé le Festival International Espoirs de Toulon. Découverte d'un talent qui commence à affoler les recruteurs européens.

Modififié
0 3
Son exposition internationale a été ajournée d'un an. La faute à une nuit interlope passée à Quito. Pour la Copa América 2011, le Mexique avait été contraint par la CONCACAF d'envoyer une sélection moins de 23 ans. Pas une bonne nouvelle pour les ambitions d'El Tri, mais une aubaine pour les jeunes représentants aztèques, dont Marco Fabián. En Argentine, le milieu très offensif ou attaquant décroché des Chivas allait enfin disposer de l'opportunité de pouvoir exporter sa renommée au-delà des frontières aztèques. Sauf que le 28 juin, la fédération mexicaine annonce l'exclusion de huit joueurs de la sélection, dont Marco Fabián. Accusés d'avoir accueilli des prostituées dans l'intimité de leur chambre d'hôtel à Quito, ils seront suspendus six mois.

Un an plus tard, Marco Fabián flambe au tournoi de Toulon. Sept buts, au total, cinq unités devant ses dauphins. Le Mexicain a égalé le record du tournoi détenu par Alan Shearer depuis 1991. Belle référence. Dans une position plus avancée qu'en club, Fabian a fait valoir son explosivité, la précision de sa frappe, et son flair devant le but. Locomotive offensive des Chivas depuis le départ d'El Chicharito, ce fils de footballeur est communément considéré comme le meilleur Mexicain évoluant encore au pays. En 2011, il a inscrit 17 buts en 37 rencontres, sans occuper la position d'avant-centre.

Avec Messi et Dani Alves
Écarté de la Copa América, Marco Fabián s'était toutefois offert une sorte de séance de rattrapage à l'occasion d'un amical joué aux États-Unis face au FC Barcelone. Le 3 août 2011, les Chivas corrigent des Blaugranas de réserve (4-1), et le numéro 8 inscrit un doublé détonnant : une frappe canon à mi-distance suivie d'un ciseau d'école. Des bruits l'envoyant en Europe commencent alors à filtrer. Aujourd'hui, après ses sept buts toulonnais et la victoire finale du Mexique, ils se font plus insistants. L'Atlético Madrid, Malaga et Liverpool seraient sur les rangs pour embaucher ce joueur également doué rayon passes décisives. Le contrat de Fabián avec les Chivas court toutefois jusqu'en 2016. Mais, au Mexique, on considère que si l'explosif trapu (1,71m) prolonge son état de grâce lors du tournoi olympique, le voir renfiler la tunique des Chivas relèverait du vœu pieux.

En Amérique latine, les annonceurs n'avaient pas attendu le tournoi de Toulon idyllique du natif de Guadalajara pour miser sur lui. Employé par Pepsi, Fabián défend également les couleurs d'Adidas dans une campagne où il partage l'affiche avec Dani Alves, Messi et James Rodríguez. Malgré ses statistiques avantageuses, le grand espoir, qui soufflera ses 23 bougies le 21 juin, est-il toutefois prêt pour intégrer les rangs d'un riche club européen ? Briller au tournoi de Toulon vous classe dans la même catégorie qu'un Riquelme, un Henry, un Rui Costa ou un Mascherano, mais vous fait également côtoyer des Ricardo Faty ou des Brésiliens rapidement retombés dans l'anonymat. Parfois tancé pour une certaine propension au dilettantisme, Fabián ressemble toutefois à ce genre de joueur qui gagne en régularité une fois intégré dans un collectif digne de son talent.

Top 10 buts de Fabián, avec musique à la con :

Youtube


Par Thomas Goubin, à Guadalajara
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quand tu vois que celui contre Barcelone est 5 ème, tu te dis que les quatre premiers vont être terribles, et effectivement !
waynerooney Niveau : CFA
Une belle gueule de Roumain..
Exactement Ricardo Tubbs
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3