En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // MLS
  3. // Impact de Montréal
  4. // Interview

Marco Di Vaio : « La MLS, c'est le futur »

Exilé à l'Impact de Montréal depuis 2012, Marco Di Vaio vient d'annoncer la fin de sa carrière à l'issue de la saison. L'occasion de dresser un bilan de ses deux décennies de football pro et de recueillir son avis sur l'évolution du soccer en Amérique du Nord. En français, s'il vous plaît, héritage de son passage à l'AS Monaco et de ses trois ans au Québec.

Modififié
Tu achèves à Montréal ta troisième saison de MLS. Avec quel bilan, d'un point de vue collectif et personnel ?
Globalement, je suis très content. Il y a d'abord eu six mois d'adaptation pour moi, puis on a réussi une belle saison l'an dernier, en MLS, avec la Coupe du Canada et la Champions League. On a bien joué, c'était du bon travail, ce qui m'a décidé à poursuivre une saison de plus, qui est plus difficile. J'ai eu des blessures et des suspensions en début d'année. Cela m'a empêché d'enchaîner les matchs comme j'en ai besoin. Heureusement, ça va mieux dans la deuxième partie de saison. Je me sens bien dans l'équipe, surtout depuis l'arrivée d'Ignacio Piatti (ancien de l'ASSE, ndlr). On joue encore la Ligue des champions et on a de grandes chances de se qualifier pour les quarts de finale (c'est officiellement acquis depuis cette semaine grâce à la contre-performance à domicile des Red Bulls, son dernier concurrent pour la qualification, ndlr).

Y a-t-il une différence entre l'image que tu avais de la MLS quand tu évoluais en Europe et ce que tu as pu constater depuis ton arrivée à Montréal en 2012 ?
Pas vraiment, dans le sens où je ne suis pas arrivé avec des idées à l'avance ! J'avais fait cette erreur en allant en Espagne (transfert de la Juve à Valence en 2004, ndlr) et la situation avait été complètement différente de ce à quoi je m'attendais. Pas forcément mauvaise, mais différente. Alors là, je me suis dit que j'allais y aller pour découvrir une expérience, sans me prendre la tête. Et le résultat ? Je suis content, je vis une expérience incroyable. J'ai rencontré des personnes merveilleuses au club, dans la ville… À mon âge, c'était la meilleure décision que je pouvais prendre dans ma vie de venir ici.

La MLS a-t-elle de l'avenir ?
(Catégorique) C'est sûr, c'est sûr. La MLS, c'est le futur. Pour moi, c'est un championnat qui va venir concurrencer les grands championnats européens. De plus en plus de grands joueurs vont venir faire une expérience ici. Il y a tout pour que ça continue de progresser. Les responsables de la Ligue doivent encore monter un peu le niveau des salaires pour que ça devienne vraiment un nouveau marché dans le monde, accessible et intéressant pour les plus grands joueurs. Actuellement, ils restent encore en Europe car c'est là qu'il y a les championnats les plus relevés, mais ça ne sera pas forcément toujours le cas dans le futur. C'est différent de la Chine, du Moyen-Orient ou ce genre de destinations qui attirent les joueurs seulement en fin de carrière. Ici, on peut attirer des joueurs plus tôt.

Il lui reste quand même des points à améliorer, non ?
Si, bien sûr. Au niveau tactique surtout, ça reste inférieur à ce qui se fait en Europe. D'après moi, la prochaine étape pour que la MLS continue de grandir, ça va être d'attirer non seulement des grands joueurs, mais aussi les meilleurs coachs pour apporter leur expérience et leur culture tactique, comme ce qui s'est passé en Angleterre. Quand vous avez des grands coachs à la tête des grandes équipes, comme Mourinho, Ancelotti, Wenger et les autres, ça apporte une émulation et de nouvelles idées de jeu, ce qui est forcément bénéfique pour l'ensemble du championnat.

Le système américain de ligue fermée, sans promotion ni relégation, mais avec des franchises qui paient un droit d'entrée, ce n'est pas un frein à l'acceptation de la MLS dans un univers du football très conservateur ?
Oui, c'est vrai que c'est plus difficile à accepter quand on a une vision européenne de la chose. Mais tous les sports nord-américains fonctionnent de cette façon, c'est ancré dans la culture et donc difficile d'en changer. La MLS peut s'adapter sur certains points au soccer, mais on ne peut pas changer complètement la culture du sport telle qu'elle est considérée ici. Tu sais, quand tu viens ici, que tu viens disputer une compétition différente de ce que tu as l'habitude de jouer. C'est comme ça.

Les dirigeants de l'Impact de Montréal aimeraient te garder une saison de plus. Est-ce envisageable ?
Non. (Hésitant) Pourtant, c'est difficile pour moi comme décision parce que je joue, je marque, je me sens bien, j'ai toujours envie de faire les efforts aux entraînements et pour l'équipe, tous les jours. C'est difficile pour moi de me dire que c'est bientôt fini, mais c'est sûr maintenant que je retourne en Italie à la fin de la saison. Ma famille est retournée là-bas depuis un an. Un an ça va, je peux faire sans elle, mais plus ce n'est pas correct.

Tu vas donc achever une carrière pro débuté avec la Lazio de Rome il y a 20 ans. Rétrospectivement, quand t'es-tu senti au sommet ?
D'une manière générale, les quatre ans passés à Bologne (2008-2012) restent pour moi le meilleur moment de ma carrière. Je venais de passer des moments difficiles à l'étranger et pouvoir revenir en Serie A et redevenir un joueur important pour l'équipe, c'est une vraie fierté. J'en ai été le capitaine pendant trois saisons et ça a été beaucoup d'émotion pour moi là-bas (ému). Vraiment, c'était incroyable.

« Quand j'ai signé à la Juve, je ne comprenais rien aux entraînements, une autre dimension »
Tu parles de moments difficiles pour toi avant Bologne. Tu fais allusion à ton passage à l'AS Monaco ?
C'était (il souffle)… pas bien pour moi là-bas parce que j'ai pris la décision de venir à Monaco d'abord pour l'entraîneur, qui était Guidolin et qui est parti. Après ça, j'ai rencontré des problèmes avec son successeur (Bölöni, ndlr), qui ne me faisait pas jouer. Donc oui, c'était un mauvais moment pour moi, mais c'est le sport. C'est comme ça, il y a des hauts et des bas.

Que gardes-tu comme souvenir de la Ligue 1 ?
À l'époque où j'y étais, c'était un championnat très physique. Maintenant, de ce que j'ai pu en voir, la culture a un peu changé, c'est plus technique. Il y a plus de jeu que quand j'y étais. Les arrivées de grands joueurs à Paris, mais aussi à Monaco sont de bonnes choses pour le championnat français, qui est encore en mesure de progresser.

Quel est l'entraîneur qui t'a le plus marqué ?
J'ai eu beaucoup de bons entraîneurs, mais si je devais en retenir un seul, ce serait Lippi. À tous les niveaux, c'est le meilleur que j'ai pu avoir : mental, tactique, au niveau des émotions aussi…

Et le joueur ?
Là pareil, j'ai aussi eu la chance de côtoyer des grands attaquants, au niveau du talent et au niveau de l'humain. Je ne peux pas t'en citer un, mais d'emblée, je peux te parler de Crespo, d'Amoroso, de Del Piero, de Trezeguet, d'Aimar… J'ai toujours essayé d'apprendre quelque chose de chacun d'eux. Mais si je devais te citer non pas un joueur, mais une équipe qui a changé le cours de ma carrière, c'est la Juventus. Quand je suis arrivé là-bas, j'avais 26 ans et je sortais de trois bonnes saisons à Parme. Je signe dans une équipe référence, avec Buffon, Thuram… J'arrive là en me sentant fort, et lors des premiers entraînements pourtant, je ne comprenais rien (rires) ! C'est une autre dimension. Au niveau des entraînements et de la vie de tous les jours, ce sont des efforts du quotidien pour arriver à être un grand champion et à durer au plus haut niveau. J'ai mis trois ou quatre mois à m'adapter à cette exigence, j'ai beaucoup souffert, mais après je peux dire que ça a changé ma vie. Si je joue encore à 38 ans et que je continue à marquer des buts, c'est grâce à ce que j'ai appris là-bas, l'importance de chaque entraînement et l'hygiène de vie.

Comment juges-tu la Serie A italienne et son évolution ces dernières saisons ?
C'est sûr qu'elle n'a pas progressé. Le premier problème, c'est qu'il y a moins d'argent qu'avant. Heureusement, on a une vraie culture du football, des très bons coachs et d'excellents recruteurs qui réussissent à repérer et à attirer des jeunes joueurs. C'est comme ça qu'on a su attirer Thiago Silva, Cavani, Pastore… Mais regarde, ils partent tous ailleurs après ! Avant, tout le monde voulait venir jouer en Italie pour jouer la meilleure ligue du monde. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Les problèmes sont profonds, avec beaucoup de retard au niveau des infrastructures. On n'a plus ce qu'il faut pour attirer les grands joueurs et les faire rester. Il va falloir se montrer plus intelligent pour changer la tendance. Il faut une vraie prise de conscience et des grandes décisions doivent être prises pour les prochaines années, sinon le niveau de la Serie A risque de baisser encore plus.

Que penses-tu des résultats de la sélection ces dernières années ?
Ils ne sont pas très bons, mais c'est la conséquence directe des problèmes que rencontre la Serie A. Depuis deux éditions, on ne passe pas la phase de groupes de la Coupe du monde et c'est décevant. Il faut chercher à comprendre pourquoi, se poser les bonnes questions. C'est ce qu'a réussi à faire l'Allemagne. On a la chance en Italie de très bien connaître le football. On a l'histoire derrière nous et une grande culture de ce sport. Peut-être est-ce seulement une question de cycle ?

Tu as porté 14 fois ce maillot azzurro entre 2001 et 2004. C'est une fierté ou aurais-tu aimé jouer encore plus ?
C'est sûr que j'aurais aimé pouvoir plus jouer dans la sélection, mais quand je suis parti de la Juventus pour Valence en 2004, je venais de disputer l'Euro au Portugal et ce n'était pas encore une habitude pour les Italiens de voir partir des joueurs nationaux dans d'autres championnats, on ne suivait pas mes performances et l'aventure s'est arrêtée là pour moi, malheureusement.

Un dernier mot sur les joueurs offensifs actuels de la sélection ?
J'aime beaucoup Immobile, vraiment un très bon joueur. Et ça illustre ce que je disais : il y a dix ans, il aurait forcément signé à la Juventus ou au Milan et pas à Dortmund ! Il me plaît, il est rapide, moderne… J'aime aussi Destro, un joueur à la Inzaghi, un vrai finisseur. Il y a Balotelli bien sûr, qui a beaucoup de qualités, mais qui doit encore faire preuve de constance. Je pense aussi à El Shaarawy. Lui comme d'autres peuvent tirer profit de la situation actuelle en Serie A, avec moins de stars et plus d'espaces pour les jeunes Italiens pour s'exprimer.


Propos recueillis par Régis Delanoë, à Montréal
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 31 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 36
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34