1. //
  2. // Demies
  3. // Monaco-Juventus

Marchisio, de petit prince à sénateur

Sami Khedira suspendu, Claudio Marchisio devrait refaire son apparition dans le onze de départ de la Juventus face à Monaco ce mercredi. À 31 piges, dont dix passées dans l'effectif professionnel, le petit prince de Turin a bien grandi, devenant l'un des sénateurs les plus écoutés du vestiaire bianconero.

Modififié
Le 15 janvier dernier, il avait fait partie des rares joueurs à accepter de s'exprimer face aux médias. La Juve venait de s'incliner face à la Fiorentina (2-1) concédant, déjà, sa quatrième défaite de la saison en Serie A. Alors les paroles d'Il Principino claquent comme un avertissement sans frais pour ses coéquipiers : « Pour l'emporter, le talent seul ne suffit pas. » Coïncidence ou pas, la Juve est depuis invaincue en championnat. Et Marchisio est retourné dans le rang. En attendant de recadrer les siens dans les vestiaires ou sur le pré, à la première incartade.

Petit prince de la mode


Aujourd'hui, Claudio Marchisio est un homme écouté. Le genre de type qu'on sonde lorsqu'il s'agit d'évoquer l'identité de la Vieille Dame, lui qui théorisait début novembre que « la base a toujours été formée par des joueurs italiens, c'est un élément très important de l'histoire de la Juve. Ces dernières années, on a gagné parce que ces joueurs-là, qui ont grandi ensemble, ont pu transmettre les valeurs du club aux nouveaux arrivants. » Cette base-là, Claudio Marchisio en est issu. Même s'il n'avait pas à l'origine le profil type d'un taulier. Pur produit du centre de formation de la Juve, il est intégré au groupe pro alors que la Vieille Dame vient d'être rétrogradée en Serie B en 2006-2007, à la suite du scandale du Calciopoli. Une équipe où sa gueule d'ange et ses airs de fashion victim lui valent rapidement de gagner son surnom de Principino (le petit prince, ndlr): « Pour être tout à fait honnête, on m'a donné ce surnom dès ma première saison. J'allais aux entraînements avec des vestes élégantes et des mocassins. Forcément, dans un vestiaire rempli de champions, ça m'a valu pas mal de vannes. » De fait, Claudio Marchisio est un type à la mode. Le genre de gars suffisamment transparent pour confier que l'importance qu'il accorde à son look est peut-être due au fait qu'il « accompagnait sa sœur pour voir des défilés dans son adolescence, ce qui l'avait énormément marqué. » Et qui a développé une légère addiction aux réseaux sociaux, sur lesquels il relate avec une régularité métronomique son quotidien de footballeur. A priori, rien de vraiment compatible avec les valeurs de l'institution bianconera, qui véhicule l'image d'un club sobre et traditionnel. Pourtant, avec Claudio Marchisio, joueurs comme tifosi ont su rapidement voir au-delà du vernis d'une image publique superficielle. Pour découvrir un type qui a épousé la Juve, corps et âme.

Bandiera en puissance


Sur le terrain comme dans le vestiaire, les joueurs pouvant se targuer de représenter aussi bien l'esprit Juventus se comptent sur les doigts d'une main. Marchisio, en bon « bandiera » , est l'un deux. D'abord de par sa fidélité à la Vieille Dame, puisque le numéro 8 bianconero est l'un des trois rescapés de l'époque Serie B de la Juve, avec Buffon et Chiellini. Ensuite de par sa capacité de résilience et son humilité, qui ont permis à ses entraîneurs successifs de l'aligner à peu près à tous les postes du milieu de terrain. Milieu relayeur, regista la saison dernière après le départ de Pirlo, Marchisio a aussi parfois évolué sur l'aile, pas vraiment son poste de prédilection, pour satisfaire les expérimentations tactiques de Mister juventini successifs. Le tout sans jamais se plaindre, ni avoir un mot plus haut que l'autre. Constat identique cette saison, alors que, de retour d'une grave blessure, Claudio se voit sucrer sa place de titulaire au milieu de terrain par le nouvel arrivant, Miralem Pjanić. Mais Il Principino se contente de travailler dans l'ombre et accepte sans faire de bruit sa nouvelle condition.

Légende provocatrice


En bon fanatique de la Juve, Claudio est en revanche beaucoup plus prolixe contre les rivaux de la Vieille Dame, qu'il s'amuse parfois à provoquer, comme lorsqu'il déclare en 2013 avoir développé une aversion profonde pour Naples : « Il y a une équipe que je trouve antipathique, surtout après les finales de Coupe et Supercoupe d'Italie : le Napoli. Quand je me trouve en face d'eux, il se passe quelque chose. » Pour le reste, Marchisio n'a ni concessions à faire, ni doutes à avoir. Avec un seul but en tête, le même depuis tout gamin : « Mon objectif, c'est de rester pour toujours à la Juve » , déclare-t-il dès 2010, alors que le club traverse pourtant une sérieuse phase de turbulences, avant qu'Antonio Conte ne refasse de la Juve une machine à gagner. Pari gagné, pour un joueur déjà qualifié par le président Agnelli de « légendaire  » : « Il a intégré le secteur jeune de la Juve à sept ans et il est devenu ce que chacun veut devenir... Son maillot fait déjà partie du musée du club. » Marchisio, lui, s'est contenté d'affirmer à ses partenaires qu'il était convaincu « qu'ils pouvaient remporter le triplé, Ligue des champions-coupe-championnat » . Le néo-sénateur a parlé. À l'assemblée bianconera de se mettre en ordre de marche.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Monaco-Juventus

    Par Adrien Candau Tous propos issus de la Stampa, le Corriere dello Sport, la Repubblica et la Gazzetta dello sport
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Claude le Gentil Niveau : National
    Note : 3
    Sa blessure l'a logiquement freiné tout au long de l'année, ce qui explique en grande partie son faible temps de jeu, et les prestations qui vont avec.

    Mais autant dire qu'il postulera une place de titulaire dés la saison prochaine.
    Sidney_Gobou Niveau : DHR
    Je grimace à chaque fois que je le vois en survêt/chasuble le long de la touche... J'espère tout autant que toi qu'il retrouvera la régularité et qu'on le reverra de nouveau dans le 11 de départ.
    1 réponse à ce commentaire.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Note : 2
    Mon joueur favori côté Vieille Dame, celui que je choisirai en premier dans toutes mes équipes idéales.

    Sérieux, créatif, hargneux,loyal. La carrière idéale pour un joueur issu du centre de formation.
    ADP10.Pinturicchio Niveau : District
    Content de lire ça ce matin, finalement si on ne suit pas la Série A je suis pas certain qu'on le connaisse bien et pourtant, quel joueur.... Sa vision, sa frappe lourde, sa spéciale, 'contrôle orienté je me retourne', ses tacles, en fait il est si complet ce joueur, son idole c'est Steven Gerrard et on comprend pourquoi, son jeu: c'est propre. Il fait ses marques en Serie B avec Del Piero, Trezeguet, Nedved, Camoranesi, Buffon et connait la période d'errance qui suit... Sissoko, Melo, Martinez, Molinaro, Poulsen, Amauri, Mellberg, Grygera, Iaquinta, Legrotaglie etc..... jusqu'à la juve d'aujourd'hui... son top 10 de buts est assez fat : https://www.youtube.com/watch?v=5T8FpvtC5s8
    Euh, je ne suis pas un fervent suiveur de la Serie A, et pourtant pour moi, ça reste un des tout meilleurs à son poste du calcio et aussi d'Europe. C'est sur qu'il a eu des blessures, mais Allegri a aussi trouvé un équilibre avec la paire Khedira-Pjanic. Mais je ne suis pas sur que Monaco y gagne au change vu le talent et l'expérience du bonhomme.
    Je rejoins tatayoyo juste au dessus pour dire qu'il n'est pas nécessaire d'entre un suiveur assidu de série A pour connaître marchisio.
    Il est de ces joueurs qui, au delà des sacro-saintes stats, a un apport précieux dans le jeu, est super beau à voir jouer, sait quasiment(?) tout faire, et est un leader né.
    Il te procure de l'émotion footbalistique, et c'est encore tout ce que j'attends du foot.
    Comme tu le dis, il est ultra complet: bien placé défensivement, agressif, malin, créatif avec le ballon, bonne vision du jeu, très bonne qualité de passe et de frappe, buteur et surtout il fait tout ça avec classe et ce n'est pas donné a tout le monde.

    Un emblème de la Juve.
    3 réponses à ce commentaire.
    Je sais pas pourquoi, mais je vois plutôt un Rincon titulaire.
    Allegri a beaucoup de mal à faire confiance à Marchisio depuis son retour de blessure (à tord?).
    Et pour un match d'un tel intensité à l’extérieur, je pense qu'Allegri voit plutôt Rincon dans son 11.
    Sinorino Gattuso Niveau : District
    Rincon n'a aucune expérience européenne, le titulariser serait extrêmement étrange et dangereux... mais avec Allegri on peut s'attendre à tout.
    Sans parler de forme actuelle où effectivement Claudio est dans le dur, son aura et et son vécu devraient peser dans la balance.
    Lors du match aller contre Barcelone, c'est Rincon qui entre (à la place de Pjanic je crois) et pas Marchisio.
    Je suis d'accord avec toi je voudrais voir Marchisio titulaire, mais j'ai peur que ce soit plus complexe que çà dans la tête à Allegri.
    Sinorino Gattuso Niveau : District
    Mais l'entrée de Rincon c'est plus pour verrouiller le résultat qu'autre chose tu crois pas ?
    J'ai beau bien l'aimé, c'est pas lui qui rassurera Pjanic si il sort de son match comme il est capable de le faire.
    Sinorino Gattuso Niveau : District
    Aimer* désolé pour la coquille
    entièrement d'accord avec toi.
    Mais Allegri est plus à même de juger de l'état de forme de Marchisio que nous, et si il le ménage autant depuis son retour de blessure c'est qu'il est loin d'être à 100%.
    Avoir un Rincon à 150% (avec tout le déchet technique qui va avec) ou un Marchisio à 80%, je dis juste que le choix d'Allegri est pas forcement celui qui nous semble logique.
    Principino Niveau : DHR
    @Uzeh

    Je veux pas dire de bêtises mais je crois que Marchisio n'est pas sur la feuille de match contre le Barça, il avait eu une petite rechute et Allegri voulait pas prendre de risques.
    The_Panda Niveau : DHR
    Je pense qu'il fera jouer Marchisio pour remplacer Pjanic dans le rôle de relanceur.
    7 réponses à ce commentaire.
    Hernan_Crespo Niveau : Loisir
    Beau joueur mais certains ici en font le meilleur milieu de tout les temps alors qu'il en est loin en terme de vécu

    Et je l'ai rarement vu oufissime dans les gros matchs que ce soit en équipe nationale ou en club
    alors regarde mieux ses matchs à l'euro 2012 toute la compétition et celui contre l'Angleterre en cdm 2014 ou bien ses matchs contre le Réal madrid en demi de LDC 2015.
    1 réponse à ce commentaire.
    Principino Niveau : DHR
    Claude je t'aime.

    Serais-je devenu gay ?
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
     //  13:39  //  Tifoso della AS Rome
    Note : 1
    Makélélé?
    Gourmand, va!
    2 réponses à ce commentaire.
    J'aurais juste adoré qu'on n'apprécie autant Giovinco quand le club galérait. Parce qu'il a un profil qui était précieux. Quand les deux portaient ensemble en pro le maillot qu'ils portaient gamins, c'était juste magnifique.

    Pour parler de Cla, c'est juste un joueur merveilleux. Le joueur parfait, même si c'est année il a du mal à revenir avec sa blessure. Mais assurément un des emblèmes de la Juve pour toujours, sa constance et sa personnalité sont l'image même du club.
    Les joueurs comme Marchisio montre à quel point posséder dans ses rangs des "bandiera", présent depuis plusieurs années dans le club, est important. Tous les derniers vainqueurs de ligue des Champions possèdent (ou possédaient) tous dans leur rang de tels joueurs: le Real Madrid avec Ramos ou Casillas (avant qu'il parte), le Barça avec ses joueurs formés à la Masia (Messi, Iniesta, etc.), l'Inter avec Zanetti ou Cambiasso, le Bayern avec des joueurs comme Lahm et Chelsea avec Terry ou Lampard. Et la liste est longue et les exceptions sont rares !

    C'est ce que les clubs comme Paris ou Manchester City n'ont pas compris. Dépenser sans fin pour recruter est inutile s'il n'existe pas un noyau de (bons) joueurs arrivés tôt dans le club et présent depuis plusieurs années qui transmet les "valeurs" du club et fait comprendre au nouveaux arrivants que le club, l'institution, passe avant les joueurs. A Paris, les joueurs sont plus importants que le club et tant que cela restera comme ça, le club ne sera jamais un grand d'Europe au même titre que Manchester City.
    The_Panda Niveau : DHR
    Eh oh ! t'oublies Balaise Matuidi !
    Paris a merdé en laissant partir Sakho, Man City en se passant de Hart, et vont peut-être refaire cette erreur en vendant Kompany
    1 réponse à ce commentaire.
    Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 21
    Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 4 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
    vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14
    À lire ensuite
    Marcelo l'insoumis