Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // CSKA-Lyon (0-1)

Marcelo tout beau

Meilleur Lyonnais lors de la victoire des Français au CSKA Moscou derrière Tanguy Ndombele, Marcelo a répondu aux récentes critiques qui se multipliaient en inscrivant le seul but du match, mais aussi en redevenant le patron défensif vu en début de saison.

Modififié
Ce n’était que des rumeurs, mais elles sont forcément arrivées jusqu’à ses oreilles. Puisque les critiques se faisaient pesantes depuis des semaines, puisque ses prestations ne séduisaient plus depuis des mois, Marcelo devait faire un tour sur le banc des remplaçants selon certains. Bruno Génésio, lui, n’a jamais vraiment songé à cette possibilité sur le long terme. À peine s’est-il privé de sa recrue estivale à Lille mi-février, avec un résultat peu flamboyant (2-2). En réalité, l’entraîneur a toujours eu confiance en son grand protégé. À raison : depuis ce match nul dans le Nord, le défenseur reprend du poil de la bête. En témoignent ses bonnes performances à Villarreal (0-1), contre Saint-Étienne (1-1, une passe décisive) ou encore à Montpellier (1-1). Jusqu’à ce huitième de finale aller de Ligue Europa sur le terrain du CSKA Moscou, durant lequel l’arrière central a confirmé sa nouvelle forme.


Dans un environnement hostile (température extrêmement basse, terrain médiocre...), l’Olympique lyonnais a longtemps galéré pour avoir une bonne raison de se réchauffer. Et puis, lorsque Memphis Depay s’est élancé pour frapper un corner à vingt minutes du terme, Marcelo s’est invité dans la surface de réparation russe, a vu Igor Akinfeev se trouer dans sa sortie, s’est élevé au-dessus de la masse et a donné un avantage peut-être décisif à la bande qu’il accompagne depuis août. Le seul but de la rencontre valait bien quelques francs sourires, mais récompensait surtout un homme qui a dernièrement subi une petite crise sportive, alors même qu’il était considéré comme le pilier défensif de son équipe.

Buteur, mais surtout défenseur


Il faut dire que Marcelo s’était imposé devant les Moscovites bien avant cette réalisation (sa première en Coupe d'Europe avec les Gones). Meilleur joueur sur la pelouse derrière l’impressionnant Tanguy Ndombele, le Brésilien régnait dans les airs (cinq duels remportés) et s’interposait régulièrement devant les tentatives adverses, coupant les dernières passes et anticipant les appels en profondeur tout en dégageant la sphère de n’importe quelle manière quand cela était nécessaire. Pas franchement l’arrière central coupable de fautes grossières et d’instants d’inattention rarement observé, mais qui existait tout de même il n’y a pas si longtemps. Résultat : une victoire sur le plus petit des scores, un clean-sheet et de grandes probabilités de se retrouver en quarts de finale de la C3.


«  Marcelo a été très rassurant à Montpellier, déclarait Bruno Génésio en conférence de presse, absolument pas alarmé juste avant le match contre le CSKA. Il avait été marqué par son erreur à Monaco. Il a corrigé ses erreurs. Il a beaucoup d'expérience.  » Bingo : l’influence, le vécu et la sérénité de l’ancien de Beşiktaş semblent indispensables à l’OL si le club rhodanien veut rêver d’une épopée continentale qui pourrait s’achever, au mieux, au Groupama Stadium le 16 mai prochain. Et tant pis s’il a pu parfois y avoir des trous d’air. Tout le monde a le droit au coup de pompe. Même les grands frères.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 13 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 4 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 il y a 8 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom