En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e finale aller
  3. // Villarreal/FC Séville

Marcelino, l'heure du bilan

À bientôt 50 ans, Marcelino Garcia Toral est désormais un entraîneur respecté dans la profession. Pourtant, le technicien a dû lutter avant d'être reconnu comme un grand coach. Contre Séville ce soir, il va rencontrer son ancien employeur. Avec l'esprit revanchard.

Modififié
Dans le monde périlleux du football, les entraîneurs se divisent en deux catégories : ceux qui possèdent un passif d'ancien grand joueur, comme Guardiola au Barça ou Diego Simeone à la Lazio, et ceux qui creusent. Par creuser, on veut bien entendu parler de ces anciens joueurs passés inaperçus, comme Mourinho dans les divisions inférieures au Portugal. Du fait de leur piètre renommée sur un terrain de foot, ces hommes doivent donc convaincre une direction sportive deux fois plus que leurs chanceux collègues, s'intégrer deux fois mieux dans un groupe de joueurs professionnels, un métier qu'ils connaissent plutôt mal. A priori. Dans cette jungle pour obtenir un poste de chef de troupe, Marcelino Garcia Toral a fait son trou à Villarreal. Récemment auteur d'un match référence au Santiago-Bernabéu contre le Real Madrid, il se sent bien calé à la sixième place du championnat, en attendant peut-être la cerise sur le gâteau. Cette cerise, ce serait d'effectuer un joli parcours en Ligue Europa et, pourquoi pas, soulever le trophée en fin de saison. Pour cela, l'originaire des Asturies va devoir passer l'obstacle du FC Séville en huitièmes de finale. Pas un cadeau, c'est vrai, puisqu'on parle là du tenant du titre. Mais pour Marcelino, ce match est surtout l'occasion de faire le bilan. Car l'homme sait d'où il vient, et ce qu'il veut.

Andalousie, je me souviens…


Au début de la saison 2011-2012, le FC Séville est à un carrefour de son existence. Éliminé par Hanovre en Coupe d'Europe dès le mois d'août, le président de l'époque José María del Nido souhaite profiter de ce calendrier allégé pour fixer des objectifs ambitieux au club : viser une des quatre premières places en Liga, et ainsi obtenir l'opportunité de disputer la prochaine C1. La consigne est claire. C'est dans cette dynamique que Marcelino, fraîchement débarqué d'une mission de sauvetage au Racing Santander, prend les commandes des Palanganas. Membre influent de l'effectif sévillan à cette époque, Julien Escudé garde en mémoire l'arrivée du nouveau guide. « C'était un entraîneur connu et reconnu en Espagne, il avait une bonne connaissance du championnat. À Séville, on recherchait à grandir avec un coach espagnol comme le veut la tradition. Il devait parvenir au meilleur rendement possible avec l'équipe qu'il avait et son propre staff. » Parmi les joueurs cadres, Escudé, Andrés Palop ou Frédéric Kanouté restent des personnes clés à convaincre pour acquérir définitivement la confiance du vestiaire.

Ce que le technicien s'applique à faire. « C'était un mec assez vivant, une personne très communicative avec nous et un mordu de la vidéo, révèle Escudé. Il venait nous parler de tactique de façon très millimétrée. C'est un mec poussé par l'envie de bien faire. » Tout le monde se met au diapason et assiste à des séances presque mathématiques. « Il était d'une segmentation incroyable : des exercices avec ballon de 10-12 minutes top chrono, puis une minute pour boire, et c'est reparti pour 10 minutes de physique, synthétise l'ancien Bleu. On travaillait beaucoup la récupération de balle, pour finir la phase de jeu en quatre passes. Orienter le jeu côté opposé pour sortir de la zone de pression, c'était un de ses exercices favoris, on le travaillait quasiment tous les jours de la semaine. » Une mentalité de bosseur, donc, sans pour autant être au sommet de son art.

« Quand il se remémore Séville, ça doit être une blessure ouverte »


Les séances avec ballon et de renforcement musculaire sont de bonne facture, mais une seule chose foire dans la saison de Marcelino : les résultats. Si les dix premières journées voit Séville invaincu en championnat, le trop grand nombre de matchs nuls et l'arrivée de défaites posent problème en vue des objectifs du début de saison. Pour Escudé, l'essence du problème était déjà détectable en interne. « C'est peut-être dans la communication extérieure qu'il a péché. Tout ce travail de gestion de la presse, gérer les ego de certains joueurs, un travail où tu dois avant tout chercher à te faire respecter. Marcelino, c'est un gars du Nord, fier et qui n'aime pas trop qu'on l'embête. Avec la baisse des résultats, le public a commencé à le prendre en grippe et ça l'a affecté. » Entre décembre et février, Séville ne parvient à récupérer qu'un point sur vingt et un en jeu. Une série indigne d'un outsider de Liga, à laquelle Marcelino ne survivra évidemment pas. « Quand il part, il avait déjà du recul sur son travail, se rappelle Escudé. Il savait que le football, c'était avant tout une histoire de résultats, qu'une petite cause peut avoir de grandes conséquences. Aujourd'hui, la direction et beaucoup de joueurs sont partis, ce sera différent. Mais c'est évident que, quand il se remémore Séville, ça doit être une blessure ouverte. » Lourdé par son employeur, Marcelino rate la marche pour devenir un des meilleurs techniciens du pays. Le train passe-t-il deux fois ? La réponse est oui.

En fin de saison, la bombe tombe : Villarreal, qualifié en C1 et doté de piliers comme Diego López, Marcos Senna ou Giuseppe Rossi, descend en Liga Adelante. Contre toute attente, le sous-marin jaune sombre, et la machine a urgemment besoin d'un nouveau capitaine de navire. Marcelino sent bien le défi, reconstruit son équipe en partant d'une épave et bâtit son navire submersible. « Je le comparerais bien à Christian Gourcuff à ce niveau-là, explique Escudé. Un gars attentif, à l'écoute, tu sens qu'il y a un vrai désir d'évolution. Avec Marcelino, ta marge de progression reste énorme, mais dans un gros club, l'aspect technique n'est plus suffisant. Il faut savoir travailler les relations humaines, comprendre le joueur psychologiquement pour faire ressortir le meilleur de lui-même. » Aux sources de la seconde division, Marcelino prend le temps de connaître son club et ses soldats pour bâtir une armée aujourd'hui prête à défier son ancien bourreau. Hasard ou pas, le dernier match disputé par Marcelino en tant que coach de Séville était une défaite à Sánchez-Pizjuán contre… Villarreal. Désormais, du côté des Amarillos, Marcelino voudrait voir l'histoire se répéter.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
il y a 5 heures Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 4 il y a 5 heures Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 7 heures Ronaldinho sait toujours y faire 2 il y a 7 heures Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 il y a 9 heures Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41