1. //
  2. // 8e finale aller
  3. // Villarreal/FC Séville

Marcelino, l'heure du bilan

À bientôt 50 ans, Marcelino Garcia Toral est désormais un entraîneur respecté dans la profession. Pourtant, le technicien a dû lutter avant d'être reconnu comme un grand coach. Contre Séville ce soir, il va rencontrer son ancien employeur. Avec l'esprit revanchard.

Modififié
Dans le monde périlleux du football, les entraîneurs se divisent en deux catégories : ceux qui possèdent un passif d'ancien grand joueur, comme Guardiola au Barça ou Diego Simeone à la Lazio, et ceux qui creusent. Par creuser, on veut bien entendu parler de ces anciens joueurs passés inaperçus, comme Mourinho dans les divisions inférieures au Portugal. Du fait de leur piètre renommée sur un terrain de foot, ces hommes doivent donc convaincre une direction sportive deux fois plus que leurs chanceux collègues, s'intégrer deux fois mieux dans un groupe de joueurs professionnels, un métier qu'ils connaissent plutôt mal. A priori. Dans cette jungle pour obtenir un poste de chef de troupe, Marcelino Garcia Toral a fait son trou à Villarreal. Récemment auteur d'un match référence au Santiago-Bernabéu contre le Real Madrid, il se sent bien calé à la sixième place du championnat, en attendant peut-être la cerise sur le gâteau. Cette cerise, ce serait d'effectuer un joli parcours en Ligue Europa et, pourquoi pas, soulever le trophée en fin de saison. Pour cela, l'originaire des Asturies va devoir passer l'obstacle du FC Séville en huitièmes de finale. Pas un cadeau, c'est vrai, puisqu'on parle là du tenant du titre. Mais pour Marcelino, ce match est surtout l'occasion de faire le bilan. Car l'homme sait d'où il vient, et ce qu'il veut.

Andalousie, je me souviens…


Au début de la saison 2011-2012, le FC Séville est à un carrefour de son existence. Éliminé par Hanovre en Coupe d'Europe dès le mois d'août, le président de l'époque José María del Nido souhaite profiter de ce calendrier allégé pour fixer des objectifs ambitieux au club : viser une des quatre premières places en Liga, et ainsi obtenir l'opportunité de disputer la prochaine C1. La consigne est claire. C'est dans cette dynamique que Marcelino, fraîchement débarqué d'une mission de sauvetage au Racing Santander, prend les commandes des Palanganas. Membre influent de l'effectif sévillan à cette époque, Julien Escudé garde en mémoire l'arrivée du nouveau guide. « C'était un entraîneur connu et reconnu en Espagne, il avait une bonne connaissance du championnat. À Séville, on recherchait à grandir avec un coach espagnol comme le veut la tradition. Il devait parvenir au meilleur rendement possible avec l'équipe qu'il avait et son propre staff. » Parmi les joueurs cadres, Escudé, Andrés Palop ou Frédéric Kanouté restent des personnes clés à convaincre pour acquérir définitivement la confiance du vestiaire.

Ce que le technicien s'applique à faire. « C'était un mec assez vivant, une personne très communicative avec nous et un mordu de la vidéo, révèle Escudé. Il venait nous parler de tactique de façon très millimétrée. C'est un mec poussé par l'envie de bien faire. » Tout le monde se met au diapason et assiste à des séances presque mathématiques. « Il était d'une segmentation incroyable : des exercices avec ballon de 10-12 minutes top chrono, puis une minute pour boire, et c'est reparti pour 10 minutes de physique, synthétise l'ancien Bleu. On travaillait beaucoup la récupération de balle, pour finir la phase de jeu en quatre passes. Orienter le jeu côté opposé pour sortir de la zone de pression, c'était un de ses exercices favoris, on le travaillait quasiment tous les jours de la semaine. » Une mentalité de bosseur, donc, sans pour autant être au sommet de son art.

« Quand il se remémore Séville, ça doit être une blessure ouverte »


Les séances avec ballon et de renforcement musculaire sont de bonne facture, mais une seule chose foire dans la saison de Marcelino : les résultats. Si les dix premières journées voit Séville invaincu en championnat, le trop grand nombre de matchs nuls et l'arrivée de défaites posent problème en vue des objectifs du début de saison. Pour Escudé, l'essence du problème était déjà détectable en interne. « C'est peut-être dans la communication extérieure qu'il a péché. Tout ce travail de gestion de la presse, gérer les ego de certains joueurs, un travail où tu dois avant tout chercher à te faire respecter. Marcelino, c'est un gars du Nord, fier et qui n'aime pas trop qu'on l'embête. Avec la baisse des résultats, le public a commencé à le prendre en grippe et ça l'a affecté. » Entre décembre et février, Séville ne parvient à récupérer qu'un point sur vingt et un en jeu. Une série indigne d'un outsider de Liga, à laquelle Marcelino ne survivra évidemment pas. « Quand il part, il avait déjà du recul sur son travail, se rappelle Escudé. Il savait que le football, c'était avant tout une histoire de résultats, qu'une petite cause peut avoir de grandes conséquences. Aujourd'hui, la direction et beaucoup de joueurs sont partis, ce sera différent. Mais c'est évident que, quand il se remémore Séville, ça doit être une blessure ouverte. » Lourdé par son employeur, Marcelino rate la marche pour devenir un des meilleurs techniciens du pays. Le train passe-t-il deux fois ? La réponse est oui.

En fin de saison, la bombe tombe : Villarreal, qualifié en C1 et doté de piliers comme Diego López, Marcos Senna ou Giuseppe Rossi, descend en Liga Adelante. Contre toute attente, le sous-marin jaune sombre, et la machine a urgemment besoin d'un nouveau capitaine de navire. Marcelino sent bien le défi, reconstruit son équipe en partant d'une épave et bâtit son navire submersible. « Je le comparerais bien à Christian Gourcuff à ce niveau-là, explique Escudé. Un gars attentif, à l'écoute, tu sens qu'il y a un vrai désir d'évolution. Avec Marcelino, ta marge de progression reste énorme, mais dans un gros club, l'aspect technique n'est plus suffisant. Il faut savoir travailler les relations humaines, comprendre le joueur psychologiquement pour faire ressortir le meilleur de lui-même. » Aux sources de la seconde division, Marcelino prend le temps de connaître son club et ses soldats pour bâtir une armée aujourd'hui prête à défier son ancien bourreau. Hasard ou pas, le dernier match disputé par Marcelino en tant que coach de Séville était une défaite à Sánchez-Pizjuán contre… Villarreal. Désormais, du côté des Amarillos, Marcelino voudrait voir l'histoire se répéter.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne le connaissais pas du tout avant son arrivée à Villarreal, mais ce qu'il y accomplit est remarquable. D'autant plus qu'il est arrivé en milieu de saison en Liga Adelante, alors que l'accession était loin d'être acquise, après un énième licenciement. Après le départ de Pellegrini en 2009, qui était resté cinq ans et avait bâti toute l'équipe, même si les bons résultats avaient continué, je crois qu'au moins quatre ou cinq entraîneurs se sont succédé jusqu'à son arrivée en janvier 2013.

Depuis, il a réussi à faire remonter le club en Liga, a accroché l'Europe dès la première saison, est allé en demi-finale de Coupe du roi... Le tout en développant une vraie philosophie de jeu, offensive et rapide, qui est pas sans rappeler les grandes heures du club d'ailleurs.

Bref, j'ai un peu peur de la malédiction So Foot maintenant à cause de cet article, mais j'y crois !!
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 22 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 30 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 52 Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25
jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 24 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3