Agent de joueurs - Entretien avec Marc Roger

Propos recueillis par Raphaël Pagano

Marc Roger : «Paris nous a fait un coup tordu, ils l'ont payé avec le transfert d'Anelka»

Rangé des camions et ruiné depuis son passage par la case prison, l’ancien agent star du football post-Coupe du Monde (Wiltord, Henry, Vieira, Makelele, Anelka, Zidane) salive encore sur son passé et crache à loisir sur ses contemporains : de ses débuts aux grand coups dans la meule de la justice suisse, en passant par quelques transferts et coups de griffe au Paris Saint-Germain qatarien. Marco raconte…

Note
24 votes
24 votes pour une note moyenne de 4.52/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Marc Roger, époque président du Servette de Genève
Marc Roger, époque président du Servette de Genève
Comment êtes-vous devenu agent ?
Quand j’ai arrêté l’école à l’âge de 20 ans, j’ai commencé à travailler dans l’entreprise familiale de construction et puis après, j’ai fait de la défiscalisation… Déclarations d’impôts et vente de produits immobiliers. C’est comme ça que j’ai été amené à côtoyer certains joueurs et que je suis devenu agent. A l’époque, j’étais l’agent français qui avait le plus de joueurs sous contrat… J’en avais 90 ! Ce qui faisait beaucoup trop… (rire).Pourquoi ?
Parce qu’il faut gérer le joueur mais surtout son entourage. Les parents, les frères, l’épouse… Et puis ce sont les aéroports, les trains, les taxis, les hôtels, les restaurants, les centres d’entraînement, les stades… Moi j’ai fait toutes les villes d’Europe mais j’en connais pas grand-chose à part ça quoi. Le métier d’agent n’est pas conseillé pour la santé. On prend du poids… Beaucoup. On fume… Beaucoup. On prend un coup de vieux en quelques années ! C’est un métier de célibataire hein… A l’époque d’ailleurs, on était une quinzaine d’agents et la plupart avaient divorcé… Oui mais on en contrepartie, on en vit bien ?
Moi, c’est simple, j’y ai mis toutes mes économies. D’abord parce qu’au début, les frais sont bien nettement supérieurs au chiffre d’affaires. En francs français, on dépensait plus de 5 à 6 millions de francs par an de frais. C’était énorme à l’époque ! Au bout de deux années, je suis arrivé à, au moins, en vivre quoi. C’est avec l’arrêt Bosman que ça a été un peu plus la folie. Aujourd’hui un Bernès, s’il fait 3 à 4 millions d’€ de commission… Vous enlevez les frais, il en reste autour des 2. Quand il a payé ses impôts… il lui reste 1 million d’€. Et je vous parle des meilleurs Français ! A vous écouter on dirait que le métier d’agent est précaire ?
Parce qu’il s’y en a une dizaine qui en vivent, c’est le bout du monde ! Il y a plus de 800 agents dans le monde. On augmente chaque année d’une cinquantaine de licences. Or on n’augmente pas le nombre de joueurs… Sans compter ceux qui font ça en complément. Un jour j’étais avec Patrick Trottignon dans son bureau (ndlr : président d’Evian Thonon-Gaillard) et il m’a dit : « Marc, tu vois là-bas les gars qui posent des panneaux solaires ? Ben ils ont deux joueurs chez moi. Ils sont agents. » Et puis il y a les familles qui sont là parce qu’il y a une commission à prendre. Sans parler du fait qu’en France le mot « exclusivité » n’existe pas. Le dernier qui a parlé a raison. Vous avez connu ça de votre temps ?
C’était parfois le contraire. Quand Thierry Henry, Claire Merry, hand of frog, anaconda, Henry" class="theme">Thierry Henry est parti à la Juve, on était en froid avec Monaco et son transfert s’est fait sans nous. Il voulait qu’on continue à travailler ensemble. Donc il est venu nous voir et nous a dit : « Écoutez… Moi je vous paye une partie de la commission, on continue ensemble et puis on verra après ». Et le « après » a été rapide. Six mois plus tard, on l’a transféré à Arsenal. Apparemment il existait un axe Roger/Larios-Arsène Wenger…
Parce que mon associé Jean-François Larios avait d’excellents rapports avec Arsène. Ça a commencé avec Patrick Vieira. On était à Amsterdam pour le faire signer à l’Ajax. On n’était pas d’accord sur les conditions. Les deux clubs, eux, étaient d’accord. A Milan, ils étaient fous furieux parce qu’on ne signait pas. Pendant ce temps-là, bon ben, on a réussi avec Jean-François à convaincre Arsène, en lui disant : « Écoute le Milan AC et l’Ajax ne peuvent pas se tromper ! » A l’époque, c’étaient des références en Europe. Il nous a dit : « OK. Vous allez à Londres, vous rencontrez David Dein, vous vous mettez d’accord avec lui mais vous ne dites pas le nom du club dans la presse ». Parlez-nous un peu du transfert d’Anelka à Arsenal…
La Juve nous avait mandatés pour faire venir Léonardo. Jean-François est parti une semaine au Japon. On a convaincu les Kashima Antlers de le laisser partir. Comme ça n’avançait pas avec la Juve, j’ai donné toutes les informations à Jean-Michel Moutier pour qu’il aille au PSG : le prix du transfert, le nom de l’avocat de Leonardo… Et là, Paris nous a fait un coup tordu en nous contournant. On leur a dit : « On ne va pas vous attaquer au tribunal, ça va prendre des années. Vous êtes dans le football, mais nous aussi. On a 90 joueurs… Vous gagnez 1-0, mais un jour, on vous mettra peut-être un hat-trick ». Je n’habitais pas très loin du Camp des Loges. Six mois après, un samedi après-midi j’ai remarqué Anelka lors d’un match. J’ai pris contact avec ses frères et ses parents. Il n’était pas heureux à Paris. Il lui restait huit mois de contrat. J’en ai parlé à Arsène Wenger qui a sauté sur l’occasion… Trois ans plus tard, lls l’ont racheté 235 millions de francs français (215 millions en fait, ndlr). Sur le simple fait de ne pas avoir été correct sur Leonardo, ils ont perdu 230 millions (210 millions en fait, ndlr). Voilà. Vous l’avez transféré au Real entre-temps…
C’est la Juve qui voulait Nicolas. David Dean a essayé de faire monter les enchères… Avant il n’existait pas de contrat à terme en Angleterre. Le joueur était obligé de resigner aux conditions qu’on lui proposait. Et avec l’arrêt Bosman, ce sont les joueurs qui ont pris le pouvoir. Pour David Dein, si le joueur voulait partir, c’est le club qui décidait de sa destination. Il a préféré négocier avec la Juve d’Agnelli, qui offrait de meilleures garanties bancaires plutôt qu’avec le Real, qui, à l’époque, avait pas mal de dettes. Un jour, j’arrive à Londres, j’avais rendez-vous avec lui. Sont apparus Bettega et Moggi. Je leur ai dit : « Ce n’est pas la peine de trouver un accord entre les deux clubs. Il ne viendra pas. Il veut aller au Real ». C’est un peu l’histoire de la Sampdoria qui voulait envoyer Christian Karembeu à Barcelone à tout prix. Pourquoi voulaient-ils l’envoyer à Barcelone ?
Parce que Barcelone voulait empêcher Christian Karembeu d’aller à Madrid. Ils savaient qu’il était déjà d’accord avec le Real. Moi, ils m’ont même demandé : « Marc, si Makelele arrive à convaincre Karembeu de venir à Barcelone, on lui trouvera un grand club en Espagne. » Mais Karembeu avait donné sa parole pour le Real. Et ils lui ont tout fait avec la Samp. Il s’est entrainé à part pendant six mois à 8h du matin. Sa maison a été cambriolée… A mon avis, y en a qui cherchaient le contrat qu’il avait passé avec le Real. Re-parlons de Makelele justement. Ce n’est pas le grand amour entre vous. Vous étiez son agent. Que s’est-il passé ?
En Espagne, quand un joueur change de club, il a droit à 15% du montant du transfert. 9 fois sur 10, il est obligé d’abandonner le pourcentage sinon le club ne le laisse pas partir. J’ai réclamé cette somme-là lors de son transfert en Angleterre, soit à Madrid soit à Chelsea. Abramovitch m’a dit : « Hors de question ». S’il n’acceptait pas, ben Makelele ne signait pas. Le 31 août, au dernier moment, Chelsea a dit ok. Votre plainte contre Makelele était en rapport avec cette transaction donc ?
Oui, mais celle-là, je l’ai abandonnée… Je réglerai mes comptes dans mon livre* avec des preuves à l’appui. Claude Makelele ne sait pas compter. Lire, il sait lire, mais il n’a jamais su compter. Il n’a pas compris que la prime à la signature, il l’a touchée sous la forme d’un prêt non remboursable, ce qui lui a évité de payer 40% d’impôts au fisc anglais et de s’acheter une maison à Sainte-Maxime. J’estime qu’il m’en devait une partie…Venons-en au PSG. Expliquez-nous qui vous a missionné lors du rachat par les Qataris ?
C’est Djamel Belmadi, un de mes anciens joueurs, alors entraîneur de Lekhwiya, club du Prince Al-Thani… Il m’a demandé de prendre des renseignements sur pas mal de joueurs quoi… Matuidi, Fellaini. Lucas déjà. On a parlé de Gameiro. Ça s’est fait quelques jours après. Milito du FC Barcelone. Et quand Leonardo est arrivé, il avait les pleins pouvoirs, donc il a fait ce qu’il a voulu quoi… Il paraît que vous avez aussi négocié avec Guardiola à la demande de Makelele…
On n’a pas eu le temps… (rire). En décembre 2011, on lui a dit : « Voilà Claude, Ancelotti vient de signer. Il faut que tu sois son adjoint ». Ils ne lui ont pas trop laissé le choix. Une manière de mettre un terme à la rumeur Guardiola. Parce que Makelele aurait pris la place de Leonardo… Tout simplement. Il n’a jamais accepté qu’on prenne Leonardo. La place était pour lui ! C’est ce qui était prévu ! Mais son contrat était très mal fait. Sans ça, il n’y aurait pas eu de Leonardo. Je pense que Makelele n’est pas forcément en odeur de sainteté au PSG. La preuve, à trois mois de la fin de son contrat, il n’a toujours pas été prolongé. Je crois qu’il a été mal conseillé ces dernières années par un avocat qui travaille sur l’affaire Bettencourt…Vous êtes en conflit avec le PSG aujourd’hui…
J’estime avoir travaillé pour le PSG en juillet. Personne ne peut dire le contraire. Djamel Belmadi travaillait sous les ordres du Prince, qui était aussi son président. J’ai des SMS, j’ai des mails, j’ai des preuves qu’effectivement, j’ai travaillé un mois et demi, deux mois pour le PSG. Je leur réclame 230 000€. Il y a beaucoup de frais à l’intérieur. C’est pas une somme élevée quand on voit le salaire de Leonardo quoi ! Comment êtes-vous intervenu dans le transfert de Zinédine Zidane de la Juve au Real ?
J’habitais à Majorque à l’époque et je voyais le président Florentino Perez tous les week-ends. La Juve ne voulait pas transférer Zidane. Et comme j’étais proche de Moggi, ils m’ont demandé d’essayer de convaincre Moggi de le lâcher. On parle d’une très grosse commission pour Moggi…
Je ne peux pas rentrer dans les détails, il a assez de problèmes comme ça… (rire).Ça n’en rajouterait pas beaucoup plus…
On savait qu’à la Juve, c’était Moggi qui décidait. Alors disons que son fils a fini par être impliqué dans le transfert. Vous savez, il y a beaucoup de pères qui essayent de mettre leur fils dans le football. Alors bon voilà, on s’est arrangés comme ça. Le transfert s’est fait. Tout le monde était content. Madrid a payé une commission au fils de Moggi. 8 ou 10% du montant du transfert qui était de 75 millions d’euros, je crois. Comment êtes-vous passé du métier d’agent à celui de dirigeant de club ?
Ben d’abord, on en a marre des joueurs en fait. L’usure… Et puis on a des enfants en bas âge. On veut les voir le plus souvent possible. En fait ou vous divorcez, ou vous arrêtez le métier d’agent. Au Servette, j’avais des horaires de bureau. J’amenais mes enfants à l’école, je les récupérais le soir. Et puis, c’est passionnant. C’est une autre vie quoi voilà. Ça ramène plus d’emmerdes en revanche…
C’est pas de ma faute si Lorenzo Sanz avec qui je me suis associé n’a pas été réélu (ndlr : à la présidence du Real) et que ses sociétés immobilières ont fait faillite. Ce n’est pas de ma faute non plus si on perd les cinq premiers matchs et qu’on n’a pas de sponsor. Ou encore si on nous enlève des points à cause de la gestion de mes prédécesseurs. Si j’en avais la possibilité, je reprendrais un autre club. Mais en France cette fois. Pas chez les Suisses !On vous a reproché quoi là-bas ?
La gestion fautive… J’ai fait 23 mois fermes alors que j’ai été condamné à 24 mois avec sursis. Faut savoir que la quasi-totalité des clubs européens font de la gestion fautive. Pour autant, on ne voit pas tous les présidents en prison. Mais bon, c’est la Suisse. Aujourd’hui vous faites quoi pour vivre ?
Comme beaucoup d’agents de mon époque font… On bricole ! Je fais un peu du consulting auprès d’agents comme Mamadou Bakayoko (ndlr : conseiller du président de Luzenac, Jérôme Ducros). Et puis je me bats aussi pour récupérer de l’argent. Cette fois-ci, je suis du bon côté. J’ai déposé des plaintes. Je me bats pour récupérer l’argent qu’on m’a volé. Et puis quand ce sera fait, j’essaierai de racheter un club en France. Vous réclamez combien aujourd’hui pour espérer racheter un club ?
6 à 7 millions d’€. Un bon club de D2, ça vaut entre 2 et 3 millions. Ça me permettrait de vivre ma passion. *Livre à venir au mois de septembre aux éditions Archipel – Co-rédaction Michel Biet

Propos recueillis par Raphaël Pagano
Parier sur les matchs de Thierry Henry

 





Votre compte sur SOFOOT.com

49 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Hilda de Polaris le 28/03/2013 à 08:26
      Note : 14  /

    J'aime vraiment pas ce genre de personnage, l'archétype de l'escroc.
    L'interview est assez dingue, le mec se graisse le bide sur des footballeurs, et il essai veut se faire passer pour un type honnête tout en parlant normalement de rétro commissions et autres.
    Le mec pas a peine perché !
    C'était le coup de gueule de tata Hilda !





  • Message posté par Massimobor le 28/03/2013 à 08:41
      Note : 6  /

    Quand on aime le foot, c'est le genre de choses dont on se doute, mais qu'on prefere ne pas regarder...
    Foot business ? Euh oui un peu...

    Monde de merde*, comme disait George

  • Message posté par robby baggio le 28/03/2013 à 08:43
      

    Genial l'article on en apprend pas mal, notamment sur le métier d'agent qui est pas si cool que ça... après il est clair que tous les clubs font des gestions fautives ou toute sorte de magouille et que certain prendront cher et d'autre non

  • Message posté par Pandelis le 28/03/2013 à 08:47
      Note : 7  /

    Poisseux ce mec, bouffe à tous les râteliers... et il veut nous faire croire que ces intentions sont nobles.

  • Message posté par EquerreKeskias le 28/03/2013 à 08:49
      Note : 5  /

    Ce genre de mec n'a jamais les poches vides...Qu'il n'essaie pas de nous attendrir avec son pseudo-repentir! Mais je trouve ca quand même interessant de savoir comment les transferts de l'époque ont été gérés en coulisses :)

  • Message posté par Papa Ours le 28/03/2013 à 09:05
      Note : 10  /

    Qu'est-ce que je me suis régalé sur cet article... J'ai bien fait d'aller me faire un ptit café à savourer en lisant les dernières âneries de cet escroc.

    Il dit très clairement qu'il y a gestion fautive lors de son passage en Suisse mais bon, hein, c'est pas sa faute et tout le monde fait pareil... Et ces suisses, là, n'ont pas laissé passer le truc. Faut te réveiller mon grand.

    Toi, Chagaev & compagnie, vous êtes les fossoyeurs du football.

    ça se voit à 10km que c'est un flambeur à gourmettes.

    Des mecs comme lui sont des négriers. Dis donc Marc, tu nous expliqueras dans ton bouquin comment tu vas chercher des joueurs à la pelle en Afrique en leur promettant l'Eldorado et que tu les laisses tomber comme des merdes à la moindre blessure ou baisse de perf?

  • Message posté par Papa Ours le 28/03/2013 à 09:08
      Note : 5  /

    "La gestion fautive… J’ai fait 23 mois fermes alors que j’ai été condamné à 24 mois avec sursis. Faut savoir que la quasi-totalité des clubs européens font de la gestion fautive. Pour autant, on ne voit pas tous les présidents en prison. Mais bon, c’est la Suisse."

    Cette réponse est quand même hallucinante... Surnaturelle.

    Donc il aurait du prendre un club en Espagne. Là on lui aurait bien foutu la paix et il aurait pu faire ces magouilles pèpère. C'est ça, Marc?

  • Message posté par Flofred le 28/03/2013 à 09:14
      Note : 2 

    Un bon gros crevard qui a l'air de savoir assumer ses erreurs...
    Ce n'est jamais de ma faute monsieur, et puis les autres, ils font la même chose vous savez. Donc, ce n'est pas si grave au final et on peut même tout oublier...

  • Message posté par Massimobor le 28/03/2013 à 09:19
      

    La bonne nouvelle, c'est qu'il va bientot reprendre un club de L2

  • Message posté par stephane1115 le 28/03/2013 à 09:24
      Note : 1 

    Je pense que c'est l’archétype du type véreux. Cela dit je pense qu'il n'est pas le seul dans son métier. Sans penser que les footballeur eux même ne doivent pas être tout roses, les présidents de clubs, enfin tous ce qui entourent le foot... Là ou il y a beaucoup d'argent à prendre, il y a des requins.. J'aime cet article car on comprend pourquoi et comment un joueur change de club.... Quand on lit dans la presse que c'est "pour l'amour du maillot".. Mon "cul" !!
    sinon cela confirme ce que je pense sur le foot depuis quelque temps... Même le tirage au sort de la ligue des champions est suspect... je vous renvoie aux images de la télévision turque qui le prouve... C'est plus un sport, c'est du business...

  • Message posté par Calmos le 28/03/2013 à 09:31
      Note : 2 

    Donc 2 Millions = 1 club de D2 = 1 an de frais d'hôtels et d'aéroport.

    Je suis pas spécialiste de ce métier, mais j'ai bien l'impression qu'il nous prend pour des jambons sur cette histoire de frais...

  • Message posté par shaza le 28/03/2013 à 09:44
      Note : 5  /

    Comment sofoot peut-il avoir autant de complaisance envers ce salopard. Après son passage à Servette, le club ne s'en est jamais remis. On a été rétrogradé 3 divisions en-dessous. Ici à Genève , c'est l'ennemi public numéro 1.

  • Message posté par FCB Stern des Südens le 28/03/2013 à 09:44
      Note : - 1 

    Il respire l'homme honnête à 3000 km.

  • Message posté par Durix_Durex le 28/03/2013 à 09:48
      Note : 3  /

    L'escroc type dans toute sa splendeur. Et qui n'assume aucune de ses conneries. C'est pas moi, c'est les autres.
    Le mec s'est engraissé comme un porc sur les joueurs, le système et il trouve encore le moyen de cracher dans la soupe.
    Sa gestion du Servette a été digne d'une gestion d'un pays comme la Guinée-Bissau mais tout le monde fait ça, hein Marc! T'es le seul à avoir été pris, c'est pô juste, Calimero.
    T'as pas les compétences pour diriger un club et la justice suisse a fait son boulot, que tu l'acceptes ou pas.
    Je plains déjà son futur club.
    Si tu me lis et je sais que tu nous lis, arrête les frais.

  • Message posté par AriGold le 28/03/2013 à 09:53
      Note : - 1 

    @papa Ours

    Tu as plus d'infos sur les opérations de Roger concernant des joueurs africians ou c'est juste une accusation gratuite?

    Notez que je ne cherche pas à défendre un mec qui a été de toute façon condmané par la justice mais je me méfie juste des bon gros clichés=agents=verreux=expliteurs de ptits nenfants noirs.

  • Message posté par Gion1893 le 28/03/2013 à 10:10
      Note : 1 

    Il est presque gentil de parler d'escroc. Ce mec est tout simplement la peste dans le milieu du football. On ne parle pas dans l'article de son chèque en bois lors de son arrivée au Servette. Je suis d'ailleurs dégoûté de voir un article pareil. Ce mec mérite rien d'autre que la vindicte populaire. Vade retro

  • Message posté par Gion1893 le 28/03/2013 à 10:18
      Note : 2 

    le pire tr.. du c.. de l'histoire de Genève! j'enrage en voyant cet article

  • Message posté par innerself le 28/03/2013 à 10:33
      Note : 2 

    ITW à faire lire d'urgence à la direction du club de L2 qu'il tentera de reprendre...
    J'ai le sentiment que ce mec sèmera la désolation dans tous les clubs où il passera.

  • Message posté par Ailier Gauche le 28/03/2013 à 10:38
      

    Y'a Sedan et le Mans qui cherchent un repreneur en L2. Tu peux y aller, Marc!

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 11:25
      

    La justice en Suisse n'est pas la meme avec les étrangers, la preuve Mauss n'a pas fait un seul jour de prison, pourquoi ???

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 11:32
      

    Je connais Roger, il n'est pas un négrier, il est allé une seule fois en Afrique (Cote d'Ivoire) il a organisé avec Georges Weah, un match de bienfaisance en 1993, les Suisses balayés devant vos portes, vous etes complices de tous les dictateurs du Monde, en blanchissant leur argent sale, et vous affamés les Enfants Africians en le gardant, après le décès du dictateur..........

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 11:35
      Note : - 1 

    Ou il en est votre Servette aujourd'hui avec sa tete un faut Suisse, bientôt en D2 ......lol

  • Message posté par El Xeneize le 28/03/2013 à 11:35
      Note : 1 

    Mouaih vu ses arriérés , et la somme dont il parle pour un club de D2 , il est partit pour faire une ginestet au RC Strasbourg avec faillite a la fin .
    Le genre de personnage qu'on désire pas voir aux mains de son club !!

    Vraiment top cet article , Merci !

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 11:41
      Note : 1 

    Merci ROGER au moins tu n'es pas un faut cul, comme ces petits notables Suisse, qui se cache et qui ont ruiné Servette en se gardant le stade et le centre commercial, eux devraient allé en prison, mais ils contrôlent la justice bannanière de Genève

  • Message posté par Kymlicka le 28/03/2013 à 12:00
      Note : 1 

    Je t'ai mis plus 1 sans faire exprès. La justice suisse, si elle a bien un défaut c'est de ne pas être assez sévère. Mais bon, tu connais Marc Roger, je comprend donc ton objectivité.

  • Message posté par Papa Ours le 28/03/2013 à 12:03
      

    @Arigold: j'ai dit que les "mecs comme lui" étaient des négriers. ça peut s'appliquer aux pays africains mais le principe est le même avec des joueurs d'europe de l'est ou d'amérique du sud. On leur fait de belles promesses, on les place dans des clubs et on attend de voir. 1 fois sur 10, ça sort un joueur moyen et pour les autres tant pis. C'est très rentable comme système.

    @vincentdesuisse: sincèrement, va te faire f*outre avec tes histoires de balayage. La France vaut pas mieux et a un passé bien chargé également. Donc applique-toi ton principe de moralité et laisse-nous parler football!

    La justice a fait son boulot avec cet escroc. point.

    Et tant mieux s'il ne revient jamais en Suisse.

  • Message posté par The Weasel3034 le 28/03/2013 à 12:28
      

    Belle interview... Sinon Marc, tu remercieras ton cher paternel pour la belle gestion de l'Olympique Ales en Cevennes. Belle exemple de "gestion fautive" et là, c'était pas la Suisse pour lui.

    (Valider avec le logo du GF 38, quelle nostalgie... Tu me manques Nassim Akrour !)

  • Message posté par vinceletah le 28/03/2013 à 13:05
      Note : 1 

    Le mec est pas plus un escroc que tous les autres, arretez un peu! Il y a des centaines de millions qui valsent dans tous les sens, autour de joueurs pour la plupart con* comme la lune, vous croyez quoi??? Il y a pas un bisounours dans ce milieu!
    Maintenant, pour sa franchise et l'interet de l'interview merci!
    Comme un autre plus haut dans les comm, j'ai vraiment apprecie d'en lire chaque miette avec mon petit cafe et un carre de chocolat!

  • Message posté par ComteDeluxe le 28/03/2013 à 13:54
      

    Il devrait y avoir moyen de faire des sacrées adaptations pour le cinéma avec le vécu de mecs comme lui... même si il ne représente que le côté émergé de l'iceberg

  • Message posté par TakaTiTakiTé le 28/03/2013 à 14:21
      

    Message posté par Hilda de Polaris
    J'aime vraiment pas ce genre de personnage, l'archétype de l'escroc.
    L'interview est assez dingue, le mec se graisse le bide sur des footballeurs, et il essai veut se faire passer pour un type honnête tout en parlant normalement de rétro commissions et autres.
    Le mec pas a peine perché !
    C'était le coup de gueule de tata Hilda !






    En inversant tes deux commentaires (fin d' itw des popopopops),
    on obtient aussi un bon résultat.

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 14:42
      Note : 1 

    Et le petit Suisse, en prison suisse il y a que des étrangers, tu trouve ça normal, pourtant vos financiers volent le monde entier, et les fonds en désérances des juifs, vous comptez les rendrent dans combiens de siècle.....

    Roger il a dit que des vérités sur Genève, et ça vous aimez pas, bande d'hypocrite, je suis Genevois et en suisse, je l'ai croisé plusieurs fois rassure toi, et en ce moment ton Servette lui demande de l'aider à vendre des joueurs pour essayer de se sauver, et votre Luscher il va quand purger ces 2 ans de prison.....lol

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 15:34
      Note : 1 

    Pour les petits Africains, qui viennent avec des Agents, et qui soit les laissent tomber après, c'est totalement faux car pour avoir un visa il faut un billet aller/retour, alors si le joueur ne veux plus repartir, c'est pas la faute de l'Agent, de toute façon il finira en 3 ou 4ème divisions à 2 000 ou 3 000 euros par mois, plus un emploi fictif, et ça c'est mieux qu'un retour en Afrique, par contre c'est l'Agent qui prend tout les risques de frais au départ (billet d'avion, hôtel, etc.....) alors ils ne sont surtout pas à plaindre...

  • Message posté par Ajacide le 28/03/2013 à 15:37
      

    @vincentdesuisse ... Yann moix sort de ce corps ! Arrête un peu de troller sur la suusse . T es juste triste que ton pays soit au bord de la déconfiture. .. La suisse se porte bien, merci pour elle . Tout les pays on leurs squelette . Ceux de la france sont vraiment pas beau à voir . En suisse tout va bien . Les emplois ca va, notre belle démocratie ca va . Et me sort pas que la france tu t en fou parce que t es belge, y en a de belles sur les belges aussi ... Alors mon chère Yann Moix, la suusse te la met bien profond .

  • Message posté par Rozmo le 28/03/2013 à 16:03
      

    Message posté par Calmos
    Donc 2 Millions = 1 club de D2 = 1 an de frais d'hôtels et d'aéroport.

    Je suis pas spécialiste de ce métier, mais j'ai bien l'impression qu'il nous prend pour des jambons sur cette histoire de frais...


    Il parlait en franc pour les frais je crois.

  • Message posté par Papa Ours le 28/03/2013 à 16:20
      Note : 1 

    @vincentdesuisse: tu dois être autant suisse que moi bordelais (vu que je valide avec l'écusson des girondins).

    Et tu l'as croisé souvent où? En GAV à la prison de Champ-Dollon? ^^

    Vas-y, refais-moi la liste de ce qui est reproché à la Suisse, c'est le seul argument que tu as. Je vais en tout cas pas m'abaisser à jouer à ce jeu, les français d'aujourd'hui n'ont pas à assumer les salo*peries qu'ont fait leurs ancêtres.

    Tu dois faire partie de ces frontaliers qui viennent se graisser la patte tous les jours en Suisse, qui vivent comme des nababs en France et qui crachent sur la Suisse ensuite!

    Et me parle de "mon" Servette, je n'ai jamais aimé ce club. Mais quand on a vu arriver ton pote, on a vite flairé l'embrouille. D'ailleurs, c'est pas le premier qui venait en Suisse pour nous la mettre à l'envers. Kita est à Nantes encore, non? Lui aussi s'est barré en laissant un club en faillite.


  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 18:12
      

    Pour ta gouverne, je l'ai croisé chez son avocat Me Marti, dans des restos à Genève, il y a peu de temps, ton club le Servette lui demande en plus de les aider à vendre des joueurs, car ils sont de nouveau en faillite, avec un suisse cette fois à leur tete, je ne suis pas frontalier, mais bien suisse, vivant en suisse, tu n'es pas gentil avec les frontaliers, sans eux la ville serait sale, les jardins pas entretenus, etc.par contre les suisses adorent la France, ils y vivent, car les villas sont moins chèrent, non ce ne sont pas nos ancêtres, qui ruinent l'Afrique, mais bien nos banquiers actuels, en cachant l'argent des dictateurs.

    Je connais bien le milieu du football, je suis promoteur, et tous les joueurs sont content, d'avoir eu Roger comme Agent, ils sont riches, un peu grâce à lui.
    Que pense tu de la prison, pour Lusher et Maus ?

  • Message posté par one_of_the_amoks le 28/03/2013 à 19:27
      Note : 1 

    bigre, j'y arrive pas. toute la journée on nous abreuvé sur les sites foots en relation avec le psg de pseudo niouzes tirées de l'intervention de ce gugus.
    mais quelle tristesse sérieusement.
    la meilleure reste quand meme: "avec moi, maké aurait eu le poste de léonardo".
    mais remballe pauvre loser.
    mak a eu ce que bazin lui avait promis au départ et basta.
    jamais il n'aurait eu le poste de leo et c'est logique, mak apprend tranquille son taf et il a, ma foi, un vrai role de lien entre les français du groupe et le côté très "international" de l'effectif global et des méthodes nouvellement employées.
    pour le reste, mais quel mytho de première, sur anelka mais je tape une barre.
    oui "le grand découvreur de talent" quant à un gus dont tout le monde avait vu le potentiel à 200 km.
    il s'est gavé avec l'arret bosman, il a vécu sur notre désarroi, il a mérité toutes les sal.operies qui lui sont arrivés par la suite.
    une caricature du foot fric, à coté bernès et barbosa c'était l'abbé pierre et mère térésa.

  • Message posté par Durix_Durex le 28/03/2013 à 19:49
      Note : 1 

    Message posté par vincentdesuisse
    Pour ta gouverne, je l'ai croisé chez son avocat Me Marti, dans des restos à Genève, il y a peu de temps, ton club le Servette lui demande en plus de les aider à vendre des joueurs, car ils sont de nouveau en faillite, avec un suisse cette fois à leur tete, je ne suis pas frontalier, mais bien suisse, vivant en suisse, tu n'es pas gentil avec les frontaliers, sans eux la ville serait sale, les jardins pas entretenus, etc.par contre les suisses adorent la France, ils y vivent, car les villas sont moins chèrent, non ce ne sont pas nos ancêtres, qui ruinent l'Afrique, mais bien nos banquiers actuels, en cachant l'argent des dictateurs.

    Je connais bien le milieu du football, je suis promoteur, et tous les joueurs sont content, d'avoir eu Roger comme Agent, ils sont riches, un peu grâce à lui.
    Que pense tu de la prison, pour Lusher et Maus ?


    Mais quel troll !
    Je serais curieux de savoir comment Roger t'as graissé la patte pour que tu le défendes avec tant d'ardeur.
    Tu es d'une mauvaise foi absolu. Roger est un escroc, au même titre que Loscher et Maus qui s'en tire très bien dans cette affaire, c'est le seul point oû je te rejoins.
    Le reste de tes multiples interventions sont sur le sujet est d'une telle bêtise... Aucun intérêt de débattre avec quelqu'un d'aussi ignorant.
    Promoteur... je rigole. Comme Marc Roger.
    Cet un homme est un incompétent en tant que dirigeant et un menteur, voire mito. Remember son chèque exhibé au JT suisse.
    Le suisse les collectione... Roger, Chagaev, Kita, Pishyar.

    Et pour ton info, toi le soi disant connaisseur du milieu, Hugh Quennec, le nouveau président du Servette, est québécois, pas suisse.

    Redescend bonhomme. J'en ai fini avec toi. Je ne te salue pas.

  • Message posté par vincentdesuisse le 28/03/2013 à 20:22
      Note : - 1 

    Espèce d'idiot primitif, je connais Makélélé, il voulait bien la place de Directeur sportif promise par Bazin, pour ta gouverne il lui reste 3 mois de contrat et il ne sera pas prolonger, parce que Léonardo c'est que Roger dit vrai, les chèques regardent ta TV, ils sont signés par Sanz, lui il a mis profond à la justice suisse, car malgré les convocations il n'est jamais venu en suisse, comme tout les notables de cette affaire, Lusher, Maus, et le centre commercial pourquoi il appartient à Jelmoli, qui s'est gavé sur le dos de servette, sans Servette pas de stade et sans stade pas de centre commercial, Servette s'est fait baisé par les politiques, et nous avec car le stade c'est le contribuable qui la payé, essaye de réfléchir un peu, sans lire les journaux genevois, qui sont manipulés par nos petits notables, je te salue, meme si tu es un ignorant.......

  • Message posté par valeureux liégeois 74 le 28/03/2013 à 20:50
      

    C'est pas lui qui appelait ts ses joueurs Toshiba? ^^

  • Message posté par one_of_the_amoks le 28/03/2013 à 22:16
      

    Hahahahaha mais des barres. Mak avait un plan pour une reconversion il l a. Le poste de leo? Mais des barres. Arrete sérieux tu te fais du mal.

  • BOITAREV a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • BOITAREV a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par luuuuC le 29/03/2013 à 02:55
      Note : 1 

    Quelle baltringue de Marc Roger ahah !
    En tout cas les histoires de de Vincent de Suisse pue le conspirationnisme à mort, avec le petite pointe de condescendance en plus, c'est exquis !

  • Message posté par Bolox le 29/03/2013 à 13:41
      

    Mais quel atroce petit personnage. C'est vraiment pas l'aspect qu'on préfère regarder de ce sport.

  • Message posté par shaza le 29/03/2013 à 13:47
      

    vincentdesuisse t'es le petit ami de marc roger ou quoi ?

  • Message posté par MOREL_EST_UNE_PIPE le 29/03/2013 à 14:03
      

    vincentdesuisse=Marc Roger??

    "Je connais bien marc, même que je me réveille tout les jours dans son corps."

  • Message posté par kikette38 le 04/04/2013 à 19:43
      

    En même temps, le mec fait de la défiscalisation à la base...
    J'avais fait un entretient collectif il y a 10 pour en faire. Mon Dieu, tu peux te faire un pognon° monstre. Par contre, faut avoir aucune morale.
    Je suis parti au bout d'une 1/2h.

    Ces types là donnent la nausée, c'est vrai.

    Mais ce qui est le plus gerbant°, ce sont ceux qui permettent ce système...

  • Message posté par Marsellus Wallace le 23/04/2013 à 17:33
      Note : 1 

    Négrier !


49 réactions :
Poster un commentaire