Marc Planus est un joueur international de football professionnel né le 07/03/1982 à Bordeaux, France. Il appartient actuellement à l'équipe de Bordeaux. Il a joué 1 match avec son équipe nationale (France).
Marc Planus FC Girondins de Bordeaux
France
32 ans
Né le 07/03/1982 à Bordeaux
Défenseur Centre
183 cm
76 kilos
2013/2014
Ligue 1 (France)
12 Matchs
811 minutes jouées
0 but
1 carton jaune
1 carton rouge

Photos de Marc Planus

Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus rentrant en France avec Ribéry au retour de l'Afrique du Sud Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus (Bordeaux) Marc Planus Marc Planus (Girondins de Bordeaux) Marc Planus

Statistiques de Marc Planus

Palmarès

00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png

Titres

Coupe de France 2012/2013 (Bordeaux, France)
Coupe de la Ligue 2008/2009 (Bordeaux, France)
Coupe de la Ligue 2006/2007 (Bordeaux, France)
Coupe de la Ligue 2001/2002 (Bordea, France)
Ligue 1 2008/2009 (Bordeaux, France)
Trophée des Champions 2009 (Bordeaux, France)
Trophée des Champions 2008 (Bordeaux, France)
Débuts
2000/2001, Bordeaux (France, )
International
depuis 2009/2010, 1 sélections (France )

Carrière de Marc Planus

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Bordeaux
2013/14
Ligue 1 
12 
2012/13
Ligue 1 
28 
2011/12
Ligue 1 
27 
1 
2010/11
Ligue 1 
11 
2009/10
Ligue 1 
26 
1 
1 
2008/09
Ligue 1 
28 
1 
2007/08
Ligue 1 
24 
1 
2006/07
Ligue 1 
23 
2005/06
Ligue 1 
32 
2004/05
Ligue 1 
34 
2003/04
Ligue 1 
26 
1 
2002/03
Ligue 1 
18 
  Bordea
2001/02
Division 1 
Bordeaux
2000/01
 
Bordeaux
 

Articles sur Marc Planus

Quelle est la part du collectif dans le talent individuel ?

Ligue des Champions - 1/4 de finale - Atl. Madrid/FC Barcelone (1-0)

Quelle est la part du collectif dans le talent individuel ?

oîte le soir, le lendemain, le 6-0 6-0, c'est uniquement pour sa gueule. » De Pascal Chimbonda à Marc Planus Dans le football comme dans l’aviation, la clé serait donc de saisir 15
Planus et les brebis galeuses

France - Ligue 1 - Bordeaux

Planus et les brebis galeuses

C’est presque passé inaperçu, mais le mot a été lâché. Par Marc Planus, un vieux de la vieille. Si le truc n’a ni fait le buzz, ni l’effet d’une bombe, il mérite que l’on s’attarde un 11
Bordeaux s’est fait « enfoncer »

France - Ligue 1 - 28e journée - Bordeaux/Lyon (1-2)

Bordeaux s’est fait « enfoncer »

, même si on a été à contretemps sur pas mal de coups, mais on aurait pu faire le break, expliquait Marc Planus. On avait à cœur de se faire pardonner la sortie à Sochaux (défaite 2-0 12
Tolisso a la tête dure

France - Ligue 1 - 28e journée - Bordeaux/Lyon - Notes

Tolisso a la tête dure

Une splendide tête de la victoire pour effacer un mauvais match. Corentin Tolisso a compris comment se faire aimer. Également buteur ce soir, Henri Saivet a été plutôt à son avantage dans un match marqué par les erreurs techniques des deux équipes. 34
Lyon plombe Bordeaux

France - Ligue 1 - 28e journée - Bordeaux/Lyon (1-2)

Lyon plombe Bordeaux

s nommés, tandis que Grenier, Gourcuff et Gueida Fofana en faisaient de même chez les seconds. Mais Marc Planus était de retour, tout comme la défense à cinq, chez l’OL. Devant 17 000 45
Théo Pellenard : « Je sais où je veux aller »

France - Ligue 1 - 28e journée - Bordeaux/Lyon

Théo Pellenard : « Je sais où je veux aller »

Interviewé le jour de ses vingt ans, et à quelques encablures d’un Bordeaux-Lyon très important (dimanche, 21h00), Théo Pellenard, arrière latéral gauche en devenir, s’est prêté au jeu avec le sourire. Pas timide mais humble, respectueux mais sans états d’âme, ambitieux mais mesuré, prêt à rire et à se faire chambrer, le jeune homme a les dents longues. Que ses concurrents au poste se le disent : il sera sans pitié…
7
Saint-Étienne boit la tasse à Bordeaux

France - Ligue 1 - 22e journée - Bordeaux/Saint-Étienne (2-0)

Saint-Étienne boit la tasse à Bordeaux

La maîtrise bordelaise Bon, au-delà de quelques tacles glissés que n’aurait pas reniés Marc Planus (blessé), la seconde période voyait les joueurs de J-Lo asseoir leur ma 17