Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Allemagne/Argentine

Maradona, zen comme un Allemand en short

Mercredi à Munich, l'Argentine rencontre l'Allemagne, une redite de la finale 86 qui ne pouvait que bien disposer Diego Maradona. Affable, souriant, le sélectionneur a donné sa première conférence de presse d'avant-match mardi. Compte-rendu.

Modififié
Ses deux mois de suspension l'auraient assagi. Plus question de demander aux journalistes de venir « la lui sucer » . Diego veut effacer cette tache. Loin de la tension de l'après-qualification en Uruguay, Maradona s'est montré souriant, cordial, voire aimable, face à près de 90 journalistes. Dans le salon du luxueux hôtel El Mandarin Oriental de Munich, El Diez s'est tout de même pointé avec 40 minutes de retard, comme toute star qui se respecte, et seulement une dizaine de journalistes avaient droit à la parole (les grands médias argentins et deux journalistes allemands).


Extraits :

Diego, as-tu la formation pour demain ?


Oui, oui, je la donnerai demain après-midi, mais ça va, j'ai l'équipe en tête.

Diego, Diego, ici José1, on est en direct pour l'Argentine. Est-ce que tu vas faire un match avec les footballeurs argentins qui ont aidé à la qualification et qui ne vont pas partir en Coupe du Monde ?


(il sourit) Oui, je crois que la AFA est en train de prévoir ça. Ça serait bien en effet car tout le monde a aidé dans ce processus. C'est comme ça, il est parfois douloureux de décider mais il faut le faire.

Diego, as-tu ton équipe en tête pour la Coupe du Monde ?


Pour une bonne partie oui. Surtout je veux transmettre aux joueurs ma philosophie, qui s'inspire du Menotti 78 et du Bilardo 86. Pendant les jours que nous accorde la FIFA, je m'attache à cela.

La seule question qui a pu sortir du cadre de la superficialité ou plutôt de la convivialité avait pour objet la venue d'Oscar Ruggeri. Diego l'avait voulu dans son staff, mais le président de la fédération argentine, Julio Grondona, s'y était opposé. Des bruits de couloir filtre la présence de Ruggeri au match mercredi, mais surtout, sa chambre serait déjà réservée dans l'hôtel de la sélection.


Diego, on a dit que Ruggeri venait à Munich, qu'est-ce que tu en penses ?


Tout le monde est libre de voyager et de sortir d'Argentine que je sache. Si Ruggeri vient, je discuterai avec lui mais je ne sais pas s'il vient, je n'ai aucune information. En tout cas, on n'interdit à personne de sortir du pays en Argentine, je crois (sourire).

L'ambiance était celle d'un groupe de petits copains heureux de se retrouver ensemble. Le journaliste de la chaîne America TV, le plus offensé par Diego après le match contre l'Uruguay n'avait, lui, pas fait le voyage. Seule véritable info à se mettre sous les chiquots, Diego a laissé entendre que certains joueurs seraient en Afrique du Sud à coup sûr : Juan Sebastian Veron, Javier Macherano, Lionel Messi, Diego Milito, Pipita Higuain, Carlitos Tevez, Jonas Gutierrez, le gardien Sergio Romero, le défenseur marseillais Gabriel Heinze, Walter Samuel et une demi-surprise, l'immense Martin Palermo, que n'auront pas la chance de découvrir les supporters allemands, puisque retenu au pays pour jouer avec Boca mardi soir. On ne peut pas tout avoir...

Fernando Segura Trejo

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Top 10 : Blessures hardcore