Maradona veut du fair play

0 0
Apparemment, on peut mettre des buts de la main et participer à des bastons générales quand on est joueur puis appeler au fair play lorsqu'on est sélectionneur. En tout cas, Maradona le peut.

« La seule chose que je peux dire à l'heure actuelle est que ceux qui recherchent le fair play ne doivent pas être seuls, a-t-il balancé en conférence de presse. [...] Quand le fair play a commencé en 1990 (sic), j'ai pris un coup d'un joueur camerounais qui m'a quasiment shooté la tête. Caniggia a pris un carton jaune pour un petit coup et j'ai failli me prendre un shoot dans la tête » .

Le rancunier en a également profité pour évoquer la tension qui agite ses joueurs à la veille de leur premier match : « Nous avons beaucoup de joueurs qui sont tendus, il y a une tension particulière qui grandit quand tu arrives à la coupe du monde et ils savent parfaitement bien que de nombreux autres joueurs auraient pu être sélectionnés à leur place pour cette compétition » .

Un bon moyen de les mettre en confiance.

TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0