1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

Maradona, FIFA et contrôle antidopage

Modififié
13 10
Vendredi, le Costa Rica a frappé un grand coup en triomphant de l'Italie (1-0). Une belle performance pour Los Ticos, qui valide du même coup leur ticket pour les huitièmes dans un groupe de la mort au sein duquel ils semblaient déjà condamnés avant même le début du Mondial.

Une victoire qui a éveillé les soupçons de la FIFA, qui aurait donné l'ordre de passer au crible sept joueurs du Costa Rica, les soumettant à un contrôle anti-dopage, contre seulement deux joueurs italiens. Un protocole qui n'a visiblement pas plu à Diego Maradona, offusqué par cette décision de la FIFA, comme le rapporte le Daily Mail.

« S'il y avait sept joueurs du Costa Rica convoqués, pourquoi n'y a-t-il pas eu sept joueurs italiens ? » s'est interrogé El Pibe de Oro, avant d'enchaîner : « C'est nouveau, mais c'est arrivé seulement parce beaucoup de personnes ont été déçues de voir le Costa Rica triompher du champion du monde italien, et notamment les sponsors qui ne paieront pas les sommes qu'ils avaient promis. »

Clairvoyant, le champion du monde 1986 en a ensuite remis une couche, ne manquant pas d'énoncer son cas personnel. « C'est contre les règles. Chaque équipe se doit d'envoyer seulement deux joueurs aux contrôles antidopage, pas sept. Ça m'est arrivé, j'en ai souffert, je sais de quoi je parle. Convoquer sept joueurs costariciens au contrôle antidopage montre un manque de respect total de la FIFA envers les joueurs et les règles. Le Costa Rica s'est admirablement qualifié pour les huitièmes, ils avaient trois champions du monde dans leur groupe, et ils ont à chaque fois triomphé en proposant du beau jeu. »

Contrôlé positif à l'éphédrine lors du Mondial 1994, Diego avait été contraint de faire ses valises plus tôt. L'Argentin avait été exclu de sa quatrième et dernière Coupe du monde, à 33 ans. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Diego ... Respect total, encore une fois ... Il y a un monde d'écart entre celui de la FIFA et le tien ...
lemacaque Niveau : DHR
Selon mes sources (ouaiouaiouais les comms sur le torchon national l'É....e), il y aurait certains joueurs du Costa Rica qui n'auraient pas été testés avant le mondial, ce qui expliquerait cette histoire.
Estebanana Niveau : CFA
En fait, on voit le plus haut niveau de football mondial, ça n'arrive qu'une fois tous les 4 ans mais tout le monde cherche la moindre polémique.

Ce que fait Nike dans sa dernière pub animée arrivera un jour, à force...
Note : 6
C'est pas bien d'insister dans le traitement partiel de l'info, So Foot.
Vous pourriez au minimum relayer la réponse donnée depuis deux jours par la FIFA.
J'ai déjà complété votre info hier.

La plupart des joueurs de la compétition ont été contrôlés dans leur pays avant le début de la CDM mais dans chaque équipe il en reste qui n'ont pas pu se soumettre aux test à l'époque.
Côté italien par exemple, Sirigu, Motta et Verratti étaient absents de Coverciano parce qu'occupés avec le PSG. Ils ont été contrôlés au Brésil après Angleterre-Italie (6 Italiens contrôlés ce soir-là) sans que personne n'y trouve à redire. Maradona ment en disant que c'est nouveau.

Côté Costa-Rica, il y en avait 5, ils ont été contrôlés en plus des 2 désignés par le tirage au sort (au passage, ça ne se décide pas après le match et au vu de sa physionomie, mais avant), c'est tout.

Si Maradona veut s'en prendre à la FIFA et aux sponsors (pas les siens, évidemment), il a de quoi faire, pas la peine d'inventer des histoires d'ogres et de petit poucet.
Message posté par Re_David
C'est pas bien d'insister dans le traitement partiel de l'info, So Foot.
Vous pourriez au minimum relayer la réponse donnée depuis deux jours par la FIFA.
J'ai déjà complété votre info hier.

La plupart des joueurs de la compétition ont été contrôlés dans leur pays avant le début de la CDM mais dans chaque équipe il en reste qui n'ont pas pu se soumettre aux test à l'époque.
Côté italien par exemple, Sirigu, Motta et Verratti étaient absents de Coverciano parce qu'occupés avec le PSG. Ils ont été contrôlés au Brésil après Angleterre-Italie (6 Italiens contrôlés ce soir-là) sans que personne n'y trouve à redire. Maradona ment en disant que c'est nouveau.

Côté Costa-Rica, il y en avait 5, ils ont été contrôlés en plus des 2 désignés par le tirage au sort (au passage, ça ne se décide pas après le match et au vu de sa physionomie, mais avant), c'est tout.

Si Maradona veut s'en prendre à la FIFA et aux sponsors (pas les siens, évidemment), il a de quoi faire, pas la peine d'inventer des histoires d'ogres et de petit poucet.


Merci beaucoup pour la pertinence de ton info.

Je rajouterai que, si Maradona n'avait pas voulu être malheureux en 94, il n'avait pas qu'à utiliser de produits dopants, point final.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
t'es nouveau re_david?
tu sais pas comment faire du clic sur sofoot?
et ben t'as trouvé. et les sponsors de sofoot se frottent les mains..
Note : 1
Message posté par 2yemklubapanam
t'es nouveau re_david?
tu sais pas comment faire du clic sur sofoot?
et ben t'as trouvé. et les sponsors de sofoot se frottent les mains..


Justement, je ne suis pas nouveau et j'ai largement eu l'occasion de vérifier (ici comme ailleurs, mais ici de plus en plus) à quel point les infos bidon destinées à générer du clic étaient prises au sérieux au point de se retrouver citées des mois après comme des faits avérés.
Le jour où ça cesse, j'arrête de faire chialer le panda, promis.
Si on évitait les articles quotidiens sur les dérives orales de monsieur maradona et les faits divers personnels et sans aucun intérêt de monsieur balotelli. Ce n'est qu'une simple suggestion, en passant.
Message posté par Re_David


Justement, je ne suis pas nouveau et j'ai largement eu l'occasion de vérifier (ici comme ailleurs, mais ici de plus en plus) à quel point les infos bidon destinées à générer du clic étaient prises au sérieux au point de se retrouver citées des mois après comme des faits avérés.
Le jour où ça cesse, j'arrête de faire chialer le panda, promis.



grande, grandissimo re david
Alors :
1) comme dit plus haut, c'était juste le rattrapage de contrôles anti-dopages qui n'avaient pas pu être faits auparavant
2) quand bien même ça aurait pas été le cas, en cyclisme on contrôle bien systématiquement les vainqueurs d'étape, en quoi c'est choquant de contrôler en premier lieu le vainqueur
3) sérieusement Diego, tu viens l'ouvrir sur la façon dont on lutte contre le dopage ?
4) Diego, à chaque fois qu'il l'ouvre, il dit de la merde, pas la peine d'y prêter attention
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
13 10