En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

Maradona, FIFA et contrôle antidopage

Modififié
Vendredi, le Costa Rica a frappé un grand coup en triomphant de l'Italie (1-0). Une belle performance pour Los Ticos, qui valide du même coup leur ticket pour les huitièmes dans un groupe de la mort au sein duquel ils semblaient déjà condamnés avant même le début du Mondial.

Une victoire qui a éveillé les soupçons de la FIFA, qui aurait donné l'ordre de passer au crible sept joueurs du Costa Rica, les soumettant à un contrôle anti-dopage, contre seulement deux joueurs italiens. Un protocole qui n'a visiblement pas plu à Diego Maradona, offusqué par cette décision de la FIFA, comme le rapporte le Daily Mail.

« S'il y avait sept joueurs du Costa Rica convoqués, pourquoi n'y a-t-il pas eu sept joueurs italiens ? » s'est interrogé El Pibe de Oro, avant d'enchaîner : « C'est nouveau, mais c'est arrivé seulement parce beaucoup de personnes ont été déçues de voir le Costa Rica triompher du champion du monde italien, et notamment les sponsors qui ne paieront pas les sommes qu'ils avaient promis. »

Clairvoyant, le champion du monde 1986 en a ensuite remis une couche, ne manquant pas d'énoncer son cas personnel. « C'est contre les règles. Chaque équipe se doit d'envoyer seulement deux joueurs aux contrôles antidopage, pas sept. Ça m'est arrivé, j'en ai souffert, je sais de quoi je parle. Convoquer sept joueurs costariciens au contrôle antidopage montre un manque de respect total de la FIFA envers les joueurs et les règles. Le Costa Rica s'est admirablement qualifié pour les huitièmes, ils avaient trois champions du monde dans leur groupe, et ils ont à chaque fois triomphé en proposant du beau jeu. »


Contrôlé positif à l'éphédrine lors du Mondial 1994, Diego avait été contraint de faire ses valises plus tôt. L'Argentin avait été exclu de sa quatrième et dernière Coupe du monde, à 33 ans. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18