Maradona : « Agnelli m'a fait la cour comme un homme qui veut faire l'amour à une femme »

Modififié
0 19
Diego, de retour à la maison.

Actuellement à Naples en vue d'un match de charité qui aura lieu le mercredi 12 octobre, Diego Maradona est revenu sur le cas épineux de Gonzalo Higuaín, parti à la Juve cet été, déclenchant la fureur des supporters partenopei : « En tant que fan de Naples, j'étais attristé de voir que Gonzalo partait jouer pour un rival direct comme la Juventus. Mais on ne peut pas blâmer uniquement le joueur. La faute en revient aussi aux businessmen. Personne ne pense aux fans. C'est vraiment dommage que la FIFA continue à ignorer cela... »


Diego a aussi expliqué que, du temps de sa splendeur, la Juve était prête à débourser une somme indécente pour le faire venir de Naples, mais qu'il avait décliné sur le champ la proposition : « L'Avocat (le surnom de Gianni Agnelli, alors président de la Juventus, ndlr) m'a courtisé comme un homme qui veut faire l'amour à une femme. Il m'a dit qu'il avait offert cent milliards de lires à Ferlaino (propriétaire de Naples à l'époque, ndlr)... J'ai répondu que je ne pourrais jamais faire ça, que je ne pourrais jamais porter un autre maillot en Italie que celui de Naples. »

Quand Diego aime, c'est pour la vie. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

floyd pink Niveau : CFA
Tiens comme par hasard... et quel coïncidence qu'il nous raconte cette histoire maintenant.
Ce mec est vraiment autant pourri qu'il était bon
Attaque-Defonce Niveau : Loisir
Comparer le football des années 80 à celui de 2016, c'est quand même profondément hors de propos. J'ai pas envie de cracher sur Maradona, il est vulgaire mais a au moins le mérite d'être resté le même année après année, un mec qui assume ses vices et ne cherche pas à faire du politiquement correct. Personnage ou pas, il reste une légende à dimension humaine, ce qui le rend unique contrairement à ses comparses Pelé, Platini, Beckenbauer, Rummenigge, Zidane, etc... Seul Cruyff partageait cette "intransigeance", ce côté personnalité incorruptible (pas adapté pour Maradona, mais dans le sens où rien n'alternera sa manière d'être... Enfin, si... Mais on s'comprend).

Du coup, lire encore une brève qui pue le sang pour attirer les charognards, c'est franchement tirer sur le corbillard. Entre ça et Rooney un moment, arrêtez d'alimenter vous-mêmes dans les brèves les polémiques que vous démonterez (ou pas) dans vos articles. Vous êtes censés être un site subversif, ressaisissez-vous !
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 2
Que vient faire la FIFA dans la liste des supposé responsables du transfert de Higuain à Turin?

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 19