1. // Sélection
  2. //

Mano Menezes ne souffle pas dans le ballon

Modififié
0 3
Aux alentours de minuit hier, le sélectionneur brésilien Mano Menezes conduisait sa voiture pépère, à Rio De Janeiro. Coup de sifflet, police. Manque de chance il n’a pas son permis sur lui. En plus de ça, les agents de la paix lui demandent de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie.

Au Brésil, la loi sur l’alcoolisme au volant est particulière. Si un citoyen refuse de souffler dans le ballon, il reçoit directement une amende, et peut repartir à bord de son véhicule.

C’est ce qu’a fait Menezes, qui s’est pris une prune de 500 euros, mais qui a pu rentrer chez lui, et qui aujourd’hui n’est pas éclaboussé d’une histoire d’ivresse au volant. L’intéressé a d’ailleurs déclaré qu’il ne s’exprimerait pas sur cette affaire.

Le silence de Mano.

WL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

c'est d'une connerie# cette loi...

si tu refuses de souffler c'est que t'as picolé, quand t'as picolé t'es normalement pas en état de conduire (ou du moins jamais complètement, contrairement à ce qui diront tous les beaufs du monde avides de sensations fortes), et donc en fait si t'es pauvre t'es niqué# comme partout (et je pense qu'il y a un paquet de brésiliens pour qui 500€ d'amende soit 1200 reais, càd le salaire mensuel moyen brut brésilien, c'est énorme), par contre si t'es pété de thunes ça va, tu achètes le droit de rouler plein, tu repars tranquille avec ta caisse et tant pis si tu fauches 2 gosses des favelas 3 rues plus loin.

ordem e progreso ? mes couilles#.
La constitution brésilienne fait que nul citoyen est obligé à fournir des preuves contre soi-même. D'où le problème. Mais les autorités sont en train de chercher une solutions à ce problème et des lois sont dans les tuyaux.
Ordem, surement pas mais progresso, un peu. (au moins ils sont pas regresso comme chez nous!)
Lamouchi59 Niveau : CFA
Leonardo aussi avait fait la même chose. Je sais plus si c' était au Brésil ou ailleurs...

André Matos, t' as pas lâché un seul jeu de mot foireux... Sevrage?!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3