Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Real Madrid/Bilbao (5-1)

Manita pour le Real Madrid

Largement supérieur, le Real Madrid a tranquillement écrasé l’Athletic Bilbao au Bernabéu (5-1). Auteur d’un doublé et d’un très bon match pour son retour, Karim Benzema est l’homme du match.

Modififié
Real Madrid 5-1 Athletic Bilbao
Buts : Benzema (12e, 32e), Ramos (30)è, Özil (56e)et Khedira (72e) pour le Real ; Ibai Gómez (42e) pour Bilbao

« Nous voulons marquer notre passage au Bernabéu. » Pour sa 50e avec l’Athletic Bilbao, Marcelo Bielsa s’était fixé un bel objectif. Ramener quelque chose de l’enceinte du Real Madrid, où les Basques n’ont pas pris un point depuis sept saisons. C’est raté, et bien raté (5-1). Bilbao restait sur une moyenne de quatre buts encaissés au Bernabéu sur ces cinq dernières années, il ne l’a pas fait diminuer. Déjà sans grande marge de manœuvre avec son effectif, le coach argentin devait en plus composer avec de nombreux absents. Mission impossible, donc, face à un Real Madrid puissant et facile, qui s’est rapidement simplifié les choses grâce à un excellent Benzema, auteur de deux buts et d’une passe décisive.

Benzema soigne son retour

Une surprise dans le onze de départ de Mourinho, Callejón occupe la place de Di María dans le couloir droit. Un peu de repos qui ne fera pas de mal à l’Argentin, très utilisé ces derniers temps entre le Real et la sélection. Si le coach portugais peut compter sur les retours de Benzema, titulaire, et Khedira, sur le banc, Bielsa doit faire, lui, sans trois de ses cadres, Ander Herrera, De Marcos et Amorebieta. Après quelques minutes de mise en route, les Merengues prennent clairement le dessus, avec Benzema comme chef de file. En un appel, un superbe lob (12e), deux-trois dribbles et autant de caviars dans la zone de finition, l’ancien Lyonnais rappelle qu’il est de loin le meilleur attaquant français, pour ceux qui en doutaient. Installés dans le camp adverse, les locaux dominent sans donner l’impression de forcer. En deux minutes, ils règlent même définitivement le sort de Bilbao. D’abord grâce à Sergio Ramos, seul aux 5,50 mètres pour reprendre le coup franc d’Özil (30e), puis encore avec Benzema, qui pivote sur lui-même et envoie un petit enveloppé du gauche dans le petit filet d’Iraizoz (32e). Classe. Cristiano Ronaldo tire dans tous les sens, les Madrilènes s’amusent, puis se relâchent. Les milieux oublient de défendre, et Ibai Gómez en profite (42e). Suffisant pour faire exploser un kop basque autrement plus bruyant que celui de ses hôtes.

Les dix tirs de Cristiano

Bielsa change de tactique et lance Fernando Llorente aux côtés d’Aduriz en attaque, Muniain, transparent en première période, installant son mètre 65 sur le banc. Les Basques jouent un cran plus haut, mais laissent de gros espaces derrière, dans lesquels le trio CR7-KB9-Özil se régale. L’Allemand est à la conclusion d’un contre ultra-rapide mené par les trois hommes (56e), à la suite duquel il laisse sa place à Khedira, Modrić prenant la place de meneur de jeu. Les supporters locaux en profitent pour répondre aux Basques à coups de drapeaux espagnols et de « Viva España » . Le Real est facile. Bilbao dépassé. Benzema ovationné. Ronaldo, qui a déjà tiré dix fois au but, esquisse un sourire quand Iraizoz se troue sur la première frappe de Khedira (72e). Ça commence à faire lourd pour l’Athletic, qui ne s’aventure plus trop dans le camp madrilène et se contente comme il peut de boucher les trous derrière. Malgré de nombreuses opportunités, ni Modrić, ni Cristiano Ronaldo, ni Morata ne vont marquer ce soir, mais ce n’est pas le plus important. Les Merengues se sont dégourdis les jambes avant leur déplacement à Manchester.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre