1. //
  2. // Paris clandestins

Manfredini absous, Doni non

0 0
C'est la fameuse histoire où l'un des deux s'en sort, pendant que l'autre reste en taule.

Thomas Manfredini a certainement cette sensation là, en se réveillant ce matin. La Cour Fédérale lui avait infligé une sanction de trois ans de suspension, dans l'affaire des paris clandestins. Finalement, après avoir fait appel, le joueur de l'Atalanta Bergame a été amnistié. Il pourra donc jouer, la semaine prochaine, pour l'ouverture de la Serie A.

En revanche, rien à faire pour son coéquipier, Cristiano Doni. Les trois années et demi de suspension sont confirmées, sanctifiant ainsi la fin de carrière du capitaine atalantino. Le club bergamasque, d'ailleurs, débutera le championnat avec 6 points de suspension. Là aussi, la sentence est confirmée.

Aucune clémence non plus pour Beppe SIgnori, dont les cinq années de radiation de toute fonction en rapport avec la Federcalcio sont réaffirmées. Pour Beppegol, une nouvelle carrière dans le curling s'annonce.

Les sanctions définitives :

Amnistiés : Thomas Manfredini et Gianni Fabbri

5 ans de suspension + radiation : Marco Paoloni, Giuseppe Signori, Massimo Erodiani, Vincenzo Sommese, Antonio Bellavista, Giorgio Buffone et Carlo Gervasoni

4 ans de suspension : Nicola Santoni et Giorgio Veltroni

3 ans et 6 mois de suspension : Cristiano Doni et Mauro Bressan

3 ans de suspension : Davide Saverino

1 an de suspension : Leonardo Rossi, Antonio Ciriello et Daniele Quadrini

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0