En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale aller
  3. // Atlético/Real (0-0)
  4. // Notes

Mandzukic et Ramos, round 1

Dans une rencontre tenant plutôt du combat de rue que du football, Mario et Sergio se sont rendu coup sur coup, mais c'est le Croate qui a versé le premier sang. Parfois, Carjaval, Gabi et Mario Suárez sont aussi venus mettre des coups de latte, pour le plaisir de la castagne.

Modififié

Atlético Madrid


Oblak (7) : Malgré son nom et le retour de blessure de Moyá, cet homme-là mérite un contrat en bonne et due forme. Un CDI même. Déjà décisif face à Çalhanoğlu lors du tour précédent, le Slovène est passé au cran supérieur en écœurant les Merengues. Ocalm.

Juanfran (7) : Il ne fait pas de bruit, mais depuis que Lahm est un 6, qu'Ivanović ne marque plus un but par match, que Dani Alves passe plus de temps chez Zara qu'à jouer, et que Danilo n'est encore qu'un potentiel Mangala, il est peut-être bien là, le meilleur latéral droit du monde.

Miranda (6) : Comme son homonyme BFF de Lizzie McGuire, João est un sidekick efficace sur lequel on peut toujours compter en cas de coup dur.

Godín (7) : La relance, c'était pas trop son truc. Diego n'a rien à foutre du New Deal, c'est un homme à l'ancienne, proche de la terre, amoureux des duels, et qui dégage d'un ciseau si ça lui chante.

Siqueira (6,5) : Un latéral brésilien un peu doué techniquement ayant joué en Italie puis en Espagne, ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?

Gabi (6,5) : Les milieux du Real vont pouvoir faire des footings au milieu des algues et des coraux, faire des pompes sur les restes d'un vieux cargo. Parce que la nuit, ils vont plus dormir, et faire que des conneries.

Suárez (7) : Gros champignon pour Mario, tacleur intensif. Dommage qu'il n'ait pas eu d'étoile, son jaune le privant du match retour.

Turan (3+1) : Inexistant la majeure partie de la rencontre, il aura fallu attendre la 80e et son deuxième slalom fou en une semaine pour confirmer qu'on avait bien affaire à un leader de sa catégorie.

Koke (2) : Complètement coupé. Il faudra revenir avec quelqu'un de confiance la prochaine fois et ne pas se fier à cet homme en Smart conseillé par l'ami d'un ami. Remplacé par Fernando Torres (82e), passé à deux reprises assez près d'être le héros de la soirée.

Griezmann (5) : Il aura beaucoup couru, en vain. Le lapin Duracell a été remplacé par Raúl García (76e), expert en lutte gréco-romaine.

Mandžukić (8) : Son duel avec Ramos est rapidement passé de FIFA à Street Fighter. Le visage ensanglanté, les pieds où il veut, souvent dans la gueule, une espèce de bandage sur l'œil, il y avait du Sagat chez le Croate.

Real Madrid


Casillas (6) : San Iker n'était pas loin de planter sa tente. Malheureusement, il a démâté à la première sortie aérienne. Assez gênant, comme chaque tentative de replier sa Quechua.

Carjaval (7) : Comme toujours, le petit teigneux n'était pas le dernier pour la bagarre, même face à des plus costauds que lui. Il aurait été parfait à Intervilles. Remplacé par Arbeloa (85e) qui paraît presque sympathique en comparaison. Qu'en pense Danilo sinon ?

Ramos (8) : De Shoryuken en Tatsumaki Senpukyaku, il était au niveau. Après, pour ce qui est des relances plein axe, on dira que son Hadoken n'était pas bien chargé.

Varane (7) : Le stagiaire mort de faim qui reste très longtemps après tout le monde et rend des dossiers impeccables = Varane qui défend comme un dingue, dont une tête parfaite à la dernière minute, et qui claque un sprint sur un contre pour mettre tout l'Atlético dans le vent.

Marcelo (6,5) : A tellement abusé sur la Taurine qu'il va finir par nous faire une Foé. Heureusement qu'on a des défibrillateurs autour du terrain maintenant.

Kroos (5) : Ouais, il s'est fait bouffer par l'intensité, mais vous en connaissez beaucoup des remises de mèche aussi classes ?

Modrić (7) : Steve Nash n'a pas pris sa retraite, il réalise seulement son rêve de devenir footballeur.

James (3) : Rabaisse.

Bale (6) : « BEUH, GARETH COURIR TOUT DROIT ET TIRER TRÈS FORT. »

Cristiano Ronaldo (5) : Pas terrible. Peu de ballons touchés et aucune influence.

Benzema (6) : Être autant altruiste dans ce monde de salauds finira par lui jouer des tours. À ce rythme-là, il va finir par être bazardé à l'Inter pour faire de la place à Lacazette. Remplacé par Isco (76e) jambier.

À lire : Le compte-rendu du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon et Gaultier Fabre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38