1. //
  2. //
  3. // Roma-Juventus

Mandžukić/Džeko, la guerre des clones

Tous deux auteurs d’une fabuleuse saison, Edin Džeko et Mario Mandžukić se ressemblent étrangement, tant dans leur profil que dans leur parcours. Sauf que si le premier brille toujours par ses qualités de buteur, le second se distingue désormais davantage comme un joueur qui se sacrifie pour le collectif.

Modififié
Il fut une très courte période, de moins de six mois pour être précis, pendant laquelle Wolfsbourg pouvait se permettre d’aligner un duo d’attaquants atteignant 3,80 mètres en cumulé. Oui, Edin Džeko et Mario Mandžukić se sont déjà câlinés pour fêter des buts lors de leur passage en Allemagne. Retour fin 2010. Côte à côte dans le onze de départ seulement six fois durant ce laps de temps, Mandžukić participe en revanche à tous les matchs dans lesquels Džeko marque en Bundesliga cette saison-là (hormis un). Si le Croate vient juste d’arriver chez les Loups, le Bosnien, lui, est là depuis 2007 et a déjà gagné un titre de champion en 2009. Ce dernier, en pleine bourre (meilleur joueur du pays en 2008-2009, meilleur buteur de la Coupe d'Allemagne la même saison, meilleur buteur du championnat lors de la suivante), choisit alors de tenter sa chance en Premier League durant l’hiver, laissant son acolyte, qui s’adapte juste à son nouvel environnement, reprendre le flambeau avec brio. À l’époque, Edin possède un temps d’avance sur Mario. Comme aujourd’hui, pourrait-on croire. En apparence seulement.

Un profil commun de plus en plus rare


Mais avant de revenir sur leurs différences et leurs performances récentes, une question : qui n’a jamais confondu, ne serait-ce qu’une seconde, les deux hommes ? Armé du même corps (grand et plutôt maigre), jouant à l’origine au même poste (avant-centre), dégainant le même profil (pas très rapide ou explosif, mais adroit face aux buts et toujours bien placé), doté d'un parcours similaire (des débuts au pays, Wolsfbourg comme tremplin avant d’atteindre le top du top), évoluant actuellement dans le même championnat, luttant pour les même trophées... « Franchement, si j’avais à choisir entre les deux dans mon équipe, je crois que je prendrais celui qui est le moins cher !, rigole Frédéric Née, ancien attaquant de l’équipe de France et ex-entraîneur des attaquants du Stade rennais. Sincèrement, leur jeu est quasiment identique.  »


Identique peut-être pas, mais semblable, oui. Loin de Robert Lewandowski ou de Luis Suárez, ultra complets, qui peuvent créer un exploit personnel à tout moment, pas plus proche de Pierre-Emerick Aubameyang, à la rapidité supersonique, ou de Diego Costa, hyper puissant, les deux lurons privilégient la réflexion, la bonne zone, le jeu dos au but, la précision et le geste sûr. « De nos jours, on préfère la vitesse ou la puissance à ce style de footballeurs qui sait pourtant parfaitement fixer une défense, qui adore se concentrer sur l’abattage physique et se placer au bon endroit au bon moment, admire Née, aujourd’hui en charge des joueuses offensives de l'équipe de France féminine. C’est dommage, car ce sont des profils qui ont toujours leur place dans le football actuel. » Leur nombre de buts et leur importance dans leur team actuelle le prouvent d’ailleurs très bien.

Les buts pour l'un, les trophées pour l'autre


Cette saison, Džeko pointe ainsi assez largement en tête du classement des buteurs de la Botte (27 en 35 journées contre 25 pour son dauphin, Andrea Belotti, avec un seul penalty au compteur). Monstrueux avec la Roma, celui qui était arrivé de City en 2015 s’est complètement adapté à l’Italie après une année décevante à huit pions. Résultat : son bilan statistique du moment est le meilleur de sa carrière, juste devant... l’année 2008-2009 avec Wolfsbourg. Pour Mandžukić, c’est différent. Alors que son faux jumeau s’est concentré et a progressé dans la peau du serial striker, le Turinois a opté pour l’évolution. Moins buteur qu’Edin depuis toujours - dans les chiffres comme dans l’esprit -, Mario s’est définitivement sacrifié pour devenir un réel soldat du collectif, quitte à laisser toute la lumière aux autres. À tel point que Massimiliano Allegri en a fait son élément indispensable sur l’aile gauche de son quatuor offensif. Impensable quand on se souvient de ses qualités premières, mais finalement logique quand on se rappelle son sens du partage. Surtout, il en est récompensé puisqu'il s’apprête à remporter la Serie A après en avoir déjà gagné une, et jouer une finale de Ligue des champions après en avoir déjà gagné une, quand le Romain court toujours après ces deux objectifs.


Dans tous les cas, l’un comme l’autre devraient jouir d’un peu plus de considération selon Frédéric Née : « On peut clairement dire qu’on a affaire à deux attaquants sous-estimés. Pourquoi ? Parce qu’on les oublie un peu vite quand on parle des attaquants de haut niveau. Or, Džeko comme Mandžukić sont des joueurs décisifs et primordiaux pour leur équipe. Au-delà de leur efficacité devant le but, ils permettent d’offrir des solutions alternatives face à des défenses regroupées. » Des constats communs... même si l’un des deux préfère encore se servir que servir.



Par Florian Cadu Propos recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

En sélection nationale, c'est un peu la même chose : Dzeko plante plus d'un but tous les 2 matchs et est le finisseur pur de la Bosnie-Herzégovine tandis que Mandzukic a été plusieurs fois critiqué pour son ratio plus faible en sélection croate et son manque de réalisme lors des compétitions officielles, comme à l'euro 2016.
J'ai pas trop suivi la saison de Dzeko à la Roma, par contre Mandzukic a vraiment été précieux pour la Juve cette année.
Deux attaquants que j'apprécie beaucoup: j'ai quand même l'impression que Mandzukic est plus mobile et travaille davantage sur le front de l'attaque qu'un Dzeko que je trouve un poil plus technique que le croate.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Dzeko fait une grosse saison dans la régularité. Il l'a déclaré lui même il y'a peu il a atteint son pic de performance.
1 réponse à ce commentaire.
Merci Sofoot pour cet article, ça fait des années que je me fais la réflexion sur la ressemblance entre les deux !
Question trophées prestigieux (et gros clubs), Mandzukic est au dessus.

Question trophées individuels (de meilleur buteur), Dzeko est au dessus.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Edin le tueur et Mario le travailleur en résumé. Deux grands dans tous les cas.

Hors sujet, mais un petit article sur l'Atalanta qui est assuré de jouer l'Europe ne serait pas de refus.
Fabuleux, monstrueux...Ces qualificatifs sont exagérés concernant Dzeko, qui réalise cependant une grande saison sur le plan comptable
Edgar_Davids Niveau : Loisir
Dzeko a bien cartonné contre les équipes de merde,incapable de hausser son niveau dans les matchs couperets

Mandzukic a déjà été décisif dans sa carrière à plusieurs reprises notamment avec le Bayern

Incomparable donc
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Edgar, tu exagères.
Ça doit être le shampooing dopant.
Citer Boniek ça rend pas plus crédible Totti Chianti !
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  17:25  //  Tifoso della AS Rome
Mais si.
Faire de Dzeko une pipe, même s'il n'est évidemment pas parfait, faut quand même pas exagérer.
et Mandzukic en effet en 2012/2013 c'est but contre la Juve en Quarts de LDC ainsi que but en Finale de LDC contre Dortmund en ouvrant le score !
4 réponses à ce commentaire.
Andrès escobar Niveau : District
Cet article est une blague.
O-Glorioso-Dhalsim Niveau : District
mandzukic , est un excellent besogneux. dzeko est bcp plus talentueux. je les trouves pas vraiment comparable ds leurs jeux.
d'ailleurs mandzu a quasi jamais fait une saison a plus de 15 but. je le vois plutot comme un brandao 2.0
je dirai même que Gignac a trois Mandzukic dans chaque guibolle.

Non mais ce qui faut pas lire...
Mandzukic est en partie responsable du sacre du Bayern en 2013 avec ses buts décisifs donc tu devrais mieux t'informer au lieu de débiter autant de conneries.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  17:24  //  Tifoso della AS Rome
C'est pas que les buts, c'est aussi tout le boulot, le pressing, etc. Mandzukic est un tout bon.
3 réponses à ce commentaire.
Sandrinna
Toi seul? Le meilleur de la rencontre sur le http://ow.ly/4Eqc30bIq14
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Mandzukic aura réussi a me faire changé d'avis, je le trouvai a chié a wolfsburg, aujourd'hui je l'adore... Une progression constante, et puis ce jeux de tête bordel
Luisdefiness Niveau : DHR
Dommage la Yougoslavie n'existe plus...
il y a 1 heure Ronaldinho régale au beach soccer 9
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13
À lire ensuite
Mon Juninho