En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Mandanda raconte son accident de voiture

Modififié
Dimanche confessions.

Actuellement sur un nuage avec un OM qui retrouve les places d'honneur du championnat, Steve Mandanda s'est livré dans les colonnes de L'Équipe. Il raconte notamment qu'il a connu un gros accident de voiture – en 2014, la même année que sa blessure aux cervicales – qui lui a valu une belle frayeur.

« J'étais sur la file de gauche de l'autoroute, il pleuvait à verse, et je venais de doubler deux poids lourds, raconte-t-il. Là, je fais un aquaplaning. Je traverse l'autoroute vers la droite, j'évite la rambarde de sécurité et je retraverse l'autoroute dans l'autre sens, en me prenant plein fer la barrière centrale de sécurité. La chance que j'ai, c'est que non seulement je ne percute personne, mais, en plus, comme la Ferrari est assez basse, elle passe en dessous de la rambarde. Le capot est coupé au milieu, mais sans autre dégât. Je m'en suis bien sorti, mais je suis passé tout près du drame. »



Le portier formé au Havre s'est également confié au sujet de la perte de sa place de n°1 de l’équipe de France en 2009 ( « J'ai mis pas mal d'années à me sentir à nouveau bien avec les Bleus » ) et de la mutinerie du mondial sud-africain dont il a fait partie : « Le jour à oublier, c'est Knysna. Ce jour-là, on a vraiment fait n'importe quoi. On ne s'en rendait pas compte, car on était dans notre bulle. On était enfermés, on n'avait pas la télévision française, on était dans notre truc... On était persuadés de faire quelque chose de bien, alors que c'était n'importe quoi. Mais on ne l'a réalisé qu'après. Au niveau foot, c'est le jour que j'aimerais effacer, car il ne m'a rien apporté individuellement et que, en plus, il a donné une mauvaise image de l'équipe de France. On a eu du mal à reconquérir le public. » JB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 18 il y a 8 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 29 il y a 10 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 79
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40 dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166
À lire ensuite
Le Milan sombre à Vérone