Mancini veut rebâtir l'Inter

Modififié
0 5
La saison galère de l'Inter se termine ce dimanche soir à Giuseppe Meazza face à Empoli. À la huitième place du classement, les Nerazzurri ont peu de chances de rattraper la Sampdoria lors de la dernière journée. Avec un simple match nul contre Parme, la Samp s'assurerait une qualification en Ligue Europa, au détriment donc de l'Inter et du Genoa, suspendu de compétitions européennes par l'UEFA.

En place depuis novembre dernier et le limogeage de Walter Mazzarri, l'entraîneur Roberto Mancini sera toujours au commande de l'équipe la saison prochaine, pour amorcer le redressement. « Je resterai à l'Inter la saison prochaine, c'est sûr à 100%, a assuré l'Italien en conférence de presse. Le président souhaite le meilleur pour le club. Nous allons travailler dur. Cet été, nous aurons un mois de préparation très intense, d'ailleurs nous reprendrons l'entraînement plus tôt. »


L'ex-coach de Manchester City vise les premiers rôles du Calcio à court terme : « Nous avons une équipe assez forte pour atteindre le haut du tableau dès la saison prochain. Je suis certain que tous les joueurs peuvent faire mieux par rapport à ce qu'ils ont déjà montré. »

Encore faut-il qu'ils souhaitent continuer l'aventure à l'Inter... FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Avec les sanctions de l'uefa par rapport au fair play financier qui leur pendent au nez, bon courage !
Avec les sanctions de l'uefa qui leur pendent au nez à cause du fair play financier, bon courage ! ou plutôt "bon chance", comme disait l'albanais au bout du fil dans "Taken"
HernánCrespo Niveau : DHR
@themiz : D'accord.
Message posté par themiz
Avec les sanctions de l'uefa par rapport au fair play financier qui leur pendent au nez, bon courage !


Boarf, les sanctions c'est juste quelques millions d'euros et un effectif limité en coupes d'europe et comme ils ne les jouent pas l'année prochaine... Par contre l'endettement, les déficits, les prêts de Trohir à 8% alors que le club pourrait se financer moins cher auprès d'une banque, les échéances monumentales à venir, le tournée d'été qui grèvera la préparation et qui servira juste à payer le transfert de Shaqiri que Mancini reste sur le banc, la minorité de blocage que détient toujours Moratti, les manoeuvres d'Unicredit etc....
Bref, ça ne semble pas vraiment bien emmanché pour l'Inter et Dieu que ça m'attriste...
En même temps, la société qui contient les actifs de Trohier dans l'Inter et qui est domiciliée aux Iles Caïman s'appelle Merdeka, ça ne s'invente pas...
Le titre de la brève devrait plutôt être "Mancini veut du fric à claquer".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5