Mancini se rebiffe

Modififié
0 0
Être entraîneur à Manchester City est un métier à risques, Roberto Mancini le sait mieux que quiconque.

Mis sous pression par les pétrodollars et les incroyables attentes de supporters déjantés, le manager des Citizens -lynché hier, loué aujourd'hui- a les oreilles qui sifflent.

Sur un siège éjectable il y a deux semaines, le manager italien sait qu'il ne peut se satisfaire de la bonne forme affichée par son équipe.

Interrogé par la BBC suite à la probante victoire de ses joueurs à Fulham, 4-1, Mancini a voulu calmer les choses : « La semaine dernière, j'étais un manager stupide qui avait six points de retard. Aujourd'hui, je suis le meilleur, juste parce que nous n'avons que trois points de retard sur Chelsea. Peu importe le résultat, nous devons travailler et progresser. C'est le seul moyen d'obtenir des victoires » .

Visiblement transcendé par la présence de Diego Maradona dans les tribunes, Carlos Tevez a été brillant à Craven Cottage. Suffisant pour que son coach fasse un petit appel du pied au Pibe de Oro : « J'espère que Diego pourra revenir. Les joueurs ont été excellents cet après-midi » .

Attention Roberto, la vérité d'aujourd'hui n'est pas celle de demain.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0