Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // Naples/Inter Milan (2-2)

Mancini n'a pas regardé le penalty d'Icardi

Modififié
On se souvient de Gervinho, voilà maintenant Mancini.

Dimanche soir, face au Napoli, l'Inter est revenu de loin. Menés 2-0 à l'heure de jeu, les hommes de Mancini ont finalement obtenu le point du nul (2-2), notamment grâce à un penalty d'Icardi en toute fin de rencontre. L'Argentin s'est même fendu d'une panenka osée. Le manager de l'Inter n'a toutefois pas pu apprécier le geste de son attaquant, comme il le confirme à Sky Sport Italie : « Icardi est un homme courageux. Mais je n'ai même pas vu le penalty, je ne l'ai pas regardé. »

Quant au principal intéressé, Icardi a expliqué que sa décision a été motivée par le fait qu'Andújar, le portier napolitain, aurait pu deviner l'endroit choisi par son adversaire en cas de choix plus classique : « J'ai décidé de faire une panenka, car je sais qu'Andújar étudie beaucoup les attaquants qu'il affronte. »


Mais ça, il ne l'avait pas vu venir. PVL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
À lire ensuite
Paris tire Sainté