1. //
  2. // 6e journée
  3. // Inter Milan/Fiorentina (1-4)

Mancini : « Il n'y a rien à changer »

Modififié
14 2
Avec cinq victoires en autant de matchs, l'Inter était leader, ce dimanche, avant de recevoir la Fiorentina.

Mais les Nerazzurri ont complètement craqué et ont cédé leur première place, à la différence de buts. Si la défaite contre la Viola est lourde (1-4), pas de quoi s'affoler selon Roberto Mancini. Dans les colonnes de L'Équipe, le coach interiste reste confiant pour la suite : « Nous avions déjà les pieds sur terre avant, cela ne change rien pour nous. Nous avons perdu un match, rien de plus. J'ai toujours expliqué que nous sommes au début du championnat, l'Inter est une grande équipe, il y a d'autres équipes qui sont armées, mais nous sommes toujours là, en tête. Pour nous, il n'y a rien à changer, nous devons nous améliorer comme toutes les équipes, il n'y a pas d'équipe parfaite. »

Voilà les gars, on en prend quatre à la maison, mais on ne change rien. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Si ce type se remettait en question au moins une fois dans sa vie peut être qu'il franchirait enfin un cap dans sa carrière.
Au vu du niveau de l'Inter sur les premiers matchs et l'accident de parcours d'hier, il a plutôt raison.

Si par contre, à la prochaine journée c'est encore le bordel en défense, il faudra faire quelquechose. genre virer Medel qui à tendance à oublier le ballon mais pas les tibias.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 2