Modififié
0 8
«  Nous avons 10% de chance.  » En référence à la probabilité que Manchester City décroche la Premier League, cette phrase de Roberto Mancini a sonné comme un cruel désaveu, samedi soir.

En s’inclinant face à Southampton (3-1), City pointe à douze longueurs de retard de Manchester United et a quasiment fait une croix sur le titre de champion d’Angleterre. Une défaite surtout marquée par l’attitude nonchalante des joueurs, en tête Barry et Hart, auteurs d’énormes bévues.

Ulcéré, le boss des Citizens a d’ores et déjà annoncé qu’il ferait des changements significatifs. «  Je veux seulement des joueurs qui sont prêts pour le combat sur les 12 derniers matchs. Je suis très énervé contre beaucoup de joueurs et énormément déçu. Je ferai des changements la semaine prochaine, a-t-il prévenu au Manchester Evening News. Nous ne nous sommes pas battus sur chaque ballon (contre Southampton, ndlr). Nous devons terminer la saison de la même façon que l’année dernière.  »

10%, c’est peut-être aussi le pourcentage de chance qu’il reste à tonton Roberto d'être sur le banc de City la saison prochaine. RD
Modifié

Je vois mal Fergie et sa bande lâcher le titre cette année. Désolé Mancini mais 10% c'est largement surestimé.
0 8