Mancini et les problèmes de riches

0 4
Alors que Manchester City est toujours en course pour enrôler Robin van Persie, malgré la féroce concurrence de la Juventus et de Manchester United, Roberto Mancini entrevoit les défauts d’un portefeuille trop bien fourni pour faire ses emplettes. Son désir d’édulcorer son équipe pour être plus compétitifs en Champion’s fait face à la gourmandise intéressée des clubs vendeurs.

Tel un touriste ventripotent avec sa banane un jour de marché estival, le récent champion d’Angleterre a la ganache parfaite pour se faire entuber. Ce que le classieux entraîneur italien ne veut surtout pas, comme il l’indique au Daily Star : « Les clubs auxquels on achète réclament toujours 30 ou 40% de plus. Ce n’est pas correct. D’accord nous pouvons payer 1M de livres de plus, mais pas non plus 10. Pour cela, il est parfois difficile de faire des affaires. »

Conclusion : surpayer oui, mais sur-surpayer non.

AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Fallait profiter et survendre au début du projet, maintenant avec le titre de champion ce n'est plus la même histoire, plus besoin de surpayer clubs et joueurs pour les attirer.
El Pistolero
Et Leonardo il en pense quoi ?
filoubifrance Niveau : CFA2
que Mancini est un petit joueur !
De toute facon même s'ils ne surpayent pas le transfert, ils surpayeront au niveau des salaires. Quand vous arrivez dans un club où le moins bon joueur gagne 100 000e par semaine ca donne envie de reclamer.
Quand on voit que Nasri est mieux payé que Ribery ou Benzema !!!
Ce club est fou
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Shakhtar au finish
0 4