Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 32e journée

Manchester United reprend son fief, Bolasie s'envole

Manchester United reprend sa couronne locale, Chelsea et Arsenal s'imposent dans la douleur, et Liverpool séduit à nouveau. Sinon, Aston Villa et Leicester continuent leur folle remontée.

L'équipe de la journée : Manchester United


Une démonstration. Voilà comment résumer ce derby de Manchester tant attendu. Pourtant, tout avait mal commencé pour les hommes de Louis van Gaal. Très fébriles durant les dix premières minutes, les Red Devils concèdent logiquement un premier but d'Agüero dès la huitième minute. Mais cette équipe a développé une force mentale peu commune. Sûrs de leur plan, les coéquipiers de Wayne Rooney égalisent six minutes plus tard, par Ashley Young, avec un peu de réussite. Mais derrière, le rouleau compresseur est en marche. À la demi-heure de jeu, Fellaini place sa tête sur un magnifique centre de l'omniprésent Young, avant que la maîtrise collective des Red Devils ne s'affirme en seconde période. Agüero muselé, des ailiers bloqués, et un Yaya Touré étouffé par Carrick : c'est simple, les Citizens ne peuvent rien faire, et encaissent deux nouveaux buts par Mata, puis Smalling. La réduction du score d'Agüero n'y changera rien : les Red Devils sont de nouveau les rois de Manchester.

Le joueur de la journée : Yannick Bolasie


11 minutes : c'est le temps qu'il a fallu à Yannick Bolasie pour inscrire un triplé sur la pelouse de Sunderland, où il se déplaçait samedi avec Crystal Palace. Alors que le score est de 0-0 à la mi-temps, l'international congolais décide de faire basculer la rencontre. D'abord par une passe décisive à l'attention de Murray, auteur de son sixième but sur les six derniers matchs, puis en inscrivant un triplé. Un but de près, après une déviation de la tête de Murray, un superbe lob en pleine course, puis un troisième but après un contre favorable, et une nouvelle passe de Murray, pour signer le premier triplé de l'histoire de Crystal Palace en Premier League. Murray-Bolasie, ticket définitivement gagnant.

Le but de la journée : Jamie Vardy


La dernière journée de championnat avait été marquée par un nombre anormal de chefs-d'œuvre. Et bien, ce fut tout le contraire lors de cette journée. Hormis le deuxième but de Bolasie, d'un subtil lob, et le beau pion de Sterling, les autres buts inscrits sur les pelouses du Royaume n'avaient rien de magique. Alors, exceptionnellement, mettons en avant le but le plus important de la journée. Et à ce petit jeu-là, Jamie Vardy s'en tire pas mal. Récupérant le ballon sur l'aile gauche, le numéro 9 accélère et vient crucifier Myhill pour offrir la victoire de Leicester sur la pelouse de West Bromwich Albion (2-3). Un but qui offre une deuxième victoire consécutive aux Foxes, désormais 19es à 3 points de la 17e place, avec un match de retard. Bref, un but qui permet de rêver du maintien.

La déclaration de la journée


- « Si quelqu'un jette une livre, mettez-la dans votre poche. Si c'est du chocolat, mangez-le ! » Invité à réagir au jet de projectiles ayant suivi le but de Cesc Fàbregas à la 88e du match face à QPR, José Mourinho a préferé manier l'humour pour dédramatiser la situation. Il faut dire que l'entraîneur avait de quoi être heureux, après cette victoire inespérée. Un comportement qui n'a néanmoins pas fait rire QPR, qui a publié un communiqué condamnant fermement le comportement de ces fans : « Nous avons une approche "tolérance zéro" vis-à-vis de ce genre de comportement, et si les auteurs sont identifiés, ils seront bannis du stade. » Sale temps pour les Rangers.

L'analyse définitive : Benteke peut sauver Aston Villa


Une machine. Muet depuis le 20 décembre et un match nul arraché face à Manchester United (1-1), Christian Benteke retrouve de très belles couleurs depuis l'arrivée de Tim Sherwood sur le banc d'Aston Villa. C'est simple, sur les six dernières rencontres disputées par les Villans, le Belge, choyé par l'ancien coach de Tottenham, facture huit buts et une passe décisive, alors qu'il n'avait inscrit que deux petits buts avant cela, et délivré une passe également. Bref, Benteke est sur un rythme de feu, et ce week-end, ce sont les Spurs qui en ont fait les frais. Une victoire, 0-1, qui permet à Villa de remonter à la quinzième place. Alors, chiche de sauver son club, avant, peut-être de partir vers d'autres cieux ?

Vous avez raté West Ham-Stoke City et vous n'auriez pas dû


Évidemment, l'affiche entre le neuvième et le dixième du classement avait tout d'un bon prétexte pour faire la sieste. Pourtant, les 22 acteurs ont joué le jeu jusqu'au bout. C'est d'abord la révélation Aaron Cresswell qui ouvre la marque dès la septième minute d'un maître coup franc, plongeant Upton Park dans la liesse. Une liesse de longue durée, puisque le but égalisateur, signé Arnautović, n'est intervenu qu'à la 95e minute. Bref, c'est ce que l'on appelle un final à suspense.

La polémique autour de la théière : Newcastle floué, mais trop faible


On joue la 38e minute à Anfield, et Newcastle est déjà mené 1-0 lorsque Ayoze Pérez s'écroule dans la surface après avoir été accroché par Dejan Lovren. Mais l'arbitre, au grand dam des supporters des Magpies, ne bronche pas. Scandale ? Pas vraiment, tant la formation de John Carver semble affaiblie depuis le départ d'Alan Pardew. Mal organisée, avec une défense aux abois, et nerveuse, à l'image de Moussa Sissoko, qui a bêtement écopé de son deuxième carton rouge de la saison, Newcastle dégage une impression de maladresse générale, mêlée à une passivité ahurissante. Bref, pour les Magpies, vivement que l'été arrive. Pour dépouiller la Ligue 1, au moins.

La stat inutile : 100


Comme le nombre de buts inscrits par Sergio Agüero sous le maillot de Manchester City. Mais aussi comme le nombre d'apparitions de Santi Cazorla en Premier League. Et le nombre de buts inscrits par Chelsea toutes compétitions confondues cette saison ? 99. Dommage.


What else ?


- Depuis l'arrivée de Tim Sherwood, Benteke convertit 53% de ses tentatives, contre 5% avant. Une résurrection.
- Depuis l'arrivée d'Alan Pardew à Crystal Palace, les Eagles ont pris 25 points. Seul Arsenal a fait mieux sur cette période, avec 30 unités.
- En inscrivant le second but de Southampton face à Hull City, Graziano Pellè a mis fin à une disette de 1245 minutes en Premier League. Oui, plus de 20 heures.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25