En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Swansea-Man United (1-3)

Manchester United noie Swansea

Un dimanche après-midi sans encombre pour United, qui a chopé sa première victoire en championnat depuis un mois et demi. Les Gallois de Swansea ont bien tendu le bâton pour se faire battre, avec une première mi-temps où ils ont été fantomatiques.

Modififié

Swansea City AFC 1-3 Manchester United FC

Buts : Van der Hoorn (69e) pour Swansea // Pogba (15e), Ibrahimović (21e et 33e) pour Manchester

Les vaches sont bien gardées en Angleterre, où Liverpool, Chelsea, Manchester et Arsenal sont aux quatre premières places. Le fameux Big four ? Pas vraiment, puisqu'il s'agit du mauvais Manchester. L'habituel membre de ce quatuor, United, se battait cet après-midi pour accrocher la sixième place. Bonne nouvelle pour Mourinho – qui assistait au match en tribunes, car suspendu –, Swansea n'était pas d'humeur à se débattre, et s'est gentiment laissé tabasser en première mi-temps. Avec un 3-0 dans la valise à la pause, le match était plié et la réaction de Swansea en deuxième période a juste servi à sauver ce qu'il restait d'honneur. Les Swans s'enfoncent toujours plus loin dans la galère, et les Red Devils s'offrent un succès facile et parfait pour la confiance, en assurant le spectacle, à l'image du but dingue de Pogba. Zlatan, lui, a ravi les amoureux de chiffres en marquant le 25 000e but de l'histoire de la Premier League, qui était aussi son 400e en club.

Le bonbon de Pogba


Avec son armada, United confisque le ballon efficacement. Et pour une fois, ne contente pas de le faire tourner pour rien. Rooney décoche la première frappe en à peine une minute, mais la palme du diable le plus remuant revient à Paul Pogba, très actif un peu partout sur le terrain, et qui empile les passes dans les pieds qui font avancer son bloc. Et comme le football est parfois juste, sur une action qu'il a lui-même initiée par un délice de louche, Pogba, aux vingt mètres, envoie une reprise de volée parfaite et puissante comme un missile SCUD dans le filet de Fabiański. Manchester ne veut pas d'un coup d'éclat isolé et le temps fort continue. Le squat de la moitié de terrain de Swansea se poursuit sans que les Swans ne puissent sortir la tête de l'eau. Et, du même poste de tir que Pogba sur son but, Ibra balance une frappe à ras de terre pour doubler la mise. La première mi-temps est déjà réussie pour les gars de Mourinho, faciles sur le terrain et laissés tranquilles par des joueurs de Swansea invisibles au pressing. Pas beaucoup plus adroits balle au pied, les avants-derniers de Premier League perdent presque tous leurs ballons dès le milieu de terrain, et sur un contre tranquillement mené, Zlatan s'amuse avec Rooney et plante le troisième.

Les boudeurs


De Gea peut se permettre une sortie en bois en fin de première mi-temps, Swansea n'est définitivement bon à rien. Dans les gradins du Liberty Stadium, les fans de Manchester s'occupent de l'animation et hurlent pour fêter ce match à sens unique. Souvent placé très haut, voire même dans la surface, Fellaini veut sa part du gâteau et tente d'embêter Fabiański, mais United lève le pied en deuxième période et les situations chaudes deviennent rares. Swansea finit même par récupérer quelques occases, d'abord timides et mal gérées, avant qu'un coup franc bien tapé n'atterrisse sur la tête de Mike van der Hoorn, qui marque et prive De Gea de sa clean sheet. Après s'être fait martyriser sur les attaques mancuniennes, le défenseur de Swansea sauve son dimanche. Toujours en guerre, Ibra tamponne un peu tout le monde avec son gros corps, finit par écraser Leroy Fer et mange son carton jaune. Une biscotte stupide comme tout à quinze minutes de la fin, et voilà Zlatan suspendu pour le prochain match contre Arsenal. Jusqu'au bout, Swansea presse et pense pouvoir relancer le suspense, mais United, même en jouant beaucoup plus mal qu'en première mi-temps, parvient à protéger sa cage et ses trois points. Après tout, bouder, jouer grossièrement et sans idée, puis attendre que le temps passe et que le match se termine, est une stratégie comme une autre.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 7 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 12 il y a 8 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85