1. //
  2. // 5e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Manchester United, la bonne affaire

En ce gros dimanche de Premier League, les deux Manchester ont connu des fortunes diverses : United est allé gagner à Liverpool (2-1), alors que City a coincé face à un Arsenal de plus en plus convaincant (1-1). Les Red Devils sont désormais calés entre le leader Chelsea, un peu moins flamboyant, et l’outsider en chef, Everton, de plus en plus flamboyant.

0 21
Et pourtant, Liverpool était à la hauteur

C’était un jour à au moins partager les points. Au moins… Parce que le souvenir d’Hillsborough méritait ça au minimum. Parce que, surtout, Liverpool a fait quasiment tout ce qu’il est possible dans le jeu pour être à la hauteur de cette atmosphère si particulière. C’est que les Reds savent se nourrir plus que quiconque de leur histoire. Mais cette survivance du passé a fini par s’effacer face à la réalité du moment avec cette défaite (1-2) face à Manchester United. Ce lundi, Liverpool est relégable. Il en a le bilan, mais pas le jeu. Car les hommes de Brendan Rodgers ont étouffé ceux de sir Alex Ferguson, notamment au milieu de terrain, une manière de performance quand on connaît le casting dans l’entrejeu mancunien. Franchement, la paire Joe Allen-Steven Gerrard a une belle petite gueule. Le hic, c’est le troisième larron que Rodgers peine à dégager. Dimanche, c’était Shelvey, ses grands compas, son énergie, mais aussi son immaturité à un tel niveau (rouge pour un tacle désordonné). Et puis, il manque devant ce tueur que Suárez, brillant perturbateur par ailleurs, ne sera sans doute jamais. Les esprits chagrins diront que les Reds ont aussi manqué d’un arbitre. Un bon, s’entend. Car Mark Hasley n’aura rien épargné à la maison rouge, avec en point d’orgue le penalty fantôme sur Valencia. Le genre de décision qui penche toujours en faveur des « grands » . Aujourd’hui, Liverpool n’est plus tout à fait un grand.

Arsenal avait des munitions

Si Liverpool-Manchester United est le choc emblématique du football anglais, et celui de ce dimanche peut-être un peu plus encore, le vrai sommet du championnat se jouait à quelques dizaines de kilomètres d’Anfield. À L’Etihad Stadium pour être précis. Et, disons-le, on a vu un vrai match niveau Ligue des champions entre Manchester City et Arsenal (1-1). Pas nécessairement très beau. Mais d’une grosse intensité, serré à souhait, où l’on s’est rendu coup pour coup. Durant une bonne partie du match, Manchester City avait ressuscité la sentence de Patrice Évra : les Citizens étaient des bonhommes, et les enfants étaient encore ces fichus Gunners. Sympas, techniques, collectifs, mais incapables de la moindre justesse dans la zone de vérité. Soit tout le contraire des champions d’Angleterre, d’un réalisme glacial comme on n’en voit que chez les très grosses équipes. Mais il y a un truc assez nouveau chez les Londoniens. Une sorte de verticalisation du jeu, un peu plus direct, un peu plus mûr, avec une possession de balle toujours importante (encore 56 % dimanche), mais bien plus pertinente. Car, bien contenus dans leurs séquences de passes à mille (n’est pas le Barça qui veut), les Canonniers savent, cette saison, aller davantage à l’essentiel, partir en contre, frapper de loin (si, si, on vous jure) et même marquer sur coup de pied arrêté. L’air de rien, tout ça ressemble à un arsenal de grande équipe. Et l’air de rien, les Gunners sont toujours invaincus cette saison, toutes compétitions confondues.

Chelsea cherche son second souffle

Ils étaient partis à toute berzingue cet été. Des buts en pagaille et surtout un jeu pétillant dans les pas d’un Eden Hazard comme un poisson dans l’eau dès son saut dans le grand bain de la Premier League. Mais voilà, depuis quelques matchs, la machine coince un peu, à l’image de son petit Belge. Rien de dramatique, mais assez pour que Roberto Di Matteo commence à être vigilant. Si Chelsea compte davantage de sprinters aux jambes alertes, l’escouade repose encore aussi sur des vieux grognards qui ne pourront pas suivre ce rythme effréné à chaque sortie. La preuve, John Terry et Frank Lampard étaient assis sur le banc, un régime rarissime pour les deux historiques londoniens, mais carrément vital pour qu’ils ne canent pas ensemble sur le pré en cours de saison, les artères en vrac. Mais cette recherche de second souffle dépasse le cadre des deux vieux du Muppet Show. Samedi, face aux poètes de Stoke City, les Blues ont assuré un minimum syndical, et c’est toute l’armada bleue qui a semblé rouler à l’économie en se reposant sur ses fondamentaux davantage défensifs. Comme si les pensionnaires de Stamford Bridge payaient un peu l’addition d’un match de C1 de très haute volée face à la Juve trois jours plus tôt (2-2). Et c’est certainement dans cette capacité ou non à enchaîner les gros rendez-vous rapprochés que se dessinera le destin de Chelsea cette saison. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici…

Everton, le caramel dure

C’était un peu le duel entre les deux sensations de cet été. En août, Swansea a emballé son monde, dans la lignée de sa très jolie saison passée. Everton, lui, a su prolonger cette forme estivale (3-0). Et au regard de la démonstration de force des Toffees samedi, on se dit que « l’autre » club de Liverpool est armé pour être mieux qu’un animateur. Longtemps, Everton a figuré une escouade virile où les coups d’épaule et les replis défensifs faisaient office de gestes techniques. Oh, ces ingrédients home made figurent toujours dans la recette. Mais avec Jelavić et Mirallas, David Moyes disposent de deux bons éléments épicés en plus pour relever la sauce en attaque. Mais surtout, le bougre tient en Marouane Fellaini un joueur actuellement majuscule de Premier League. On connaissait sa touffe, son jeu de tête, ses pieds habiles, on découvre son jeu de mains, avec une passe volleyée des deux mimines pour Anichebe, que n’aurait pas reniée Jason Kidd. En ce moment, tout sourit à Everton. Et on a comme dans l’idée que ce n’est pas une réussite passagère…

Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
Ça fait franchement plaisir de voir des compliments adressés à Arsenal ici. Pas vraiment l'habitude. :p
J'ai rigolé sur le passage de Terry et Lampard !
Il y a vraiment du lourd cette année en PL ça fait plaisir. Même si on sent que les 2 Manchester ne sont pas encore vraiment rodés !
Et si Arsenal était la surprise du chef ? Si Giroud redevient le tueur qu’il était l’année dernière (peut-il le faire en PL ?) ça peut etre bon. Par contre pour les gunners, un petit Hugo Lloris n’aurait pas été de trop (surtout qu’à ce prix c’était cadeau !)…
Je commence vraiment à penser qu'il y'a un truc planqué dans la tignasse de Fellaini fait déjour les adversaires.
Mais oui bordel avec Hugo Lloris, ils sont champions. Et imaginez Hugo + Van Persie. Putain c'était quand même pas infaisable.
Juste pour informer les journalistes de Sofoot que MU-LPOOL reste le match le plus important en PL car c'est le plus suivi en Angleterre et dans le monde (et de loin).
Comme on dit souvent on peut s'acheter une équipe mais pas une histoire.
Everton a toujours été une très bonne équipe, leur problème étant qu'ils avaient toujours du mal au démarrage ce qui n'est pas le cas cette saison !!

Arsenal très séduisant en ce début de saison mais attention à ne pas s'enflammer tous les ans c'est la même chose : un bon début de saison (hormis la saison dernière), football chatoyant et à partir de Noel tout s'écroule.
Ouais je suis content pour arsenal mais je reste encore méfiant. Il va falloir battre chelsea à l'emirates, (un petit 5-3 comme l'année dernière ?)

Everton m'impressionne par contre, Fellaini est un monstre.

Même si je suis pour les gunners, un peu déçu pour Liverpool, ce club historique n'a pas le droit de tomber dans l'oublie, j'espère qu'ils vont se reprendre.
Juju la Terreur Niveau : DHR
Everton, le Valence de la PL (toujours derrière les gros) a tendance à mal débuter ses saisons et de très bien les finir. S'ils gagnent des points dès le début du championnat, certains gros clubs vont flipper.
Put***, quel classe Steven Gerrard sur et après son but pffiouuuu
Je m'y fais toujours pas de voir Van Persie avec le maillot des Reds Devils sur le dos!
Observations du weekend PL:
- Nani n'est qu'un bel objet décoratif,
- Liverpool est devenue une équipe antipathique avec ses punks, ses tricheurs et malgré Gentleman Gerrard,
- Une équipe qui se veut exceptionnelle se doit au moins d'avoir un génie, deux joueurs exceptionnels, cinq bons joueurs et trois joueurs moyens... Man Utd est à quatre bons joueurs (Rafael, Scholes, Giggs, Valencia), un joueur exceptionnel (RVP) et six joueurs moyens, ça en fait un peut trop...
- C'est aussi pour ce genre de victoires laides que RVP est allé à Man Utd,
- Fellaini, nous nous prosternons devant toi!
- Arsenal n'est pas mort!
- Arsenal vs City c'était un duel Dubaï vs Abu Dhabi, Emirates vs Etihad, les défenseurs (Koscielny vs Lescott) et un match sur le banc entre la robe en caoutchouc d'Arsene et l'élegance de Mancini,
- Quand est-ce que le mot 'arnaque' va commencer à être utilisé à propos de Balotelli,
waynerooney Niveau : CFA
Delalune qui es tu pour dresser un tel bilan sur les joueurs de united?
@WayneRooney, je suis un fan du Utd! Il faut pas se voiler la face... D'ailleurs, avec tout le respect que je (vous) dois (à) Wayne Rooney, il est devenu un problème... Overweight, overpaid!
Excellente synthèse Delalune! Et d'accord également avec le dernier commentaire sur Rooney : je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est "devenu un problème", mais un joueur aussi grassement payé ne peut pas se permettre autant de prestations moyennes et être titularisé à tous les coups... Ne fût-il point anglais, le couperet serait déjà tombé! Comme c'est le cas pour Nani par exemple.
Nani a joué car Young est blessé et que Giggs ne fait plus le boulot sur l'aile !
J'aimerais bien voir Kagawa à ce poste, qui est le sien avec l'équipe nationale.
Je pense vraiment que Nani devait partir cet été (il n'a pas signé de nouveau deal) mais qu'il a tout foiré en demandant un salaire de ténor aux ruskov qui sont peut etre pas si idiots que ca.
Il était notre pire joueur hier et Fergie lui a bien fait comprendre en le faisant sortir à la MT.
Delalune garde tes remarques sur Liverpool pour toi stp, pq hier tes mancuniens ont été pitoyables une nouvelle fois: Evra en fouteur de merde, les joueurs qui parlent pendant le YNWA en l'honneur des 96 heureusement sur le coup que Sir Alex et Giggs les ont forcé à porter un maillot et à respecter la cérémonie, Sir Alex ensuite qui vient voir l'arbitre... Enfin cerise sur le gateau les supporter mancuniens qui chantent "you're always victims" ah ça bravo bizarrement on en a pas trop entendu parler...

Le jour où les "supporters" de United arreteront de se la raconter pq il ont gagné 5 titres en 10 ans et qu'ils ont découvert l'angleterre avec CR7 n'est pas près d'arriver apparement
Red Devil Niveau : CFA2
@ Duc, je comprends que tu sois frustré par le commentaire très maladroit (et limite injurieux) de Delalune, mais ce n'est pas une raison pour insulter les autres supporters de United et généraliser à ce point! S'il y a eu des connards de mancuniens dans le publics qui ont chanté des chansons horribles, eh bien tu m'en vois terriblement affligée, mais cela ne veut pas dire que tous les supporters sont des crétins. Parce que sinon c'est facile pour nous aussi de généraliser aussi et de dire qu'à cause de connards de Liverpool qui chantent sur Munich, tous les supporters de Liverpool sont de sombres idiots (ce qui n'est évidemment pas le cas).

Je comprends que tu vises les footix qui ont découvert United récemment, mais pour le coup c'est toi qui es injurieux contre les fans de United, ceux qui kiffent le club et connaissent son histoire. United ce n'est pas que Cristiano ou Tevez ou Rooney, c'est Charlton, Best, Cantona, Stam, Schmeichel, Keane, Edwards, Giggs, Beckham, Scholes et tant d'autres, c'est un club avec une histoire aussi riche et un palmarès aussi imposant que Liverpool (club que je respecte énormément par ailleurs), alors stp ne généralise pas à ce point.
Duc ta trop la rage car ton équipe est devenu un club de milieu de tableau (j'aurais pu dire rélégable je suis gentil ) !
Ne rage pas sur quelques imbéciles qui font des chants, vous avez la même minorité qui fait des chants sur munich, mime des avions ou imite un singe qd Evra a le ballon(c'était l'année dernière oui oui). D'ailleurs tu ne parles pas des fans de Pool qui ont balancé des tweets d'insultes à l'arbitre sur son cancer !!!!!
La très grande majorité des supporteurs des deux clubs a beaucoup de respect et on adore se chambrer gentiment. Malheureusement il y a des cons partout.
Tu m'étonnes qu'on fanfaronne car on a battu l'ennemi à l'extérieur, on va pas se la raconter quand on perd ! Mais je comprends hier c'était le match de l'année pour Pool, c'est le seul match ou vous jouez bien, battre United c'est devenu l'objectif de votre saison, c'est votre "finale" donc je comprends que tu sois triste.
Bon courage pour la suite de la saison qui risque d'être longue !

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 21