En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Manchester United/Arsenal (1-0)

Manchester United fait tomber le leader

À cause d'un but sur corner de son ex Van Persie, Arsenal tombe à Old Trafford devant Manchester United (1-0). Toujours leaders, les Gunners n'avaient plus perdu en Premier League depuis la 1re journée ! Dominé dans l'intensité en première période, Arsenal s'est réveillé trop tard.

Modififié

Man. Utd - Arsenal
(1-0)
R. Van Persie (27') pour Manchester United


En cette veille de Remembrance Day, tous les joueurs arborent un coquelicot sur la poitrine pour commémorer les soldats tombés au combat. Toujours au rayon souvenirs, il fallait remonter au match d'ouverture de cette saison de Premier League pour retrouver la trace de la dernière défaite d'Arsenal en championnat. Grâce à une tête de Robin van Persie sur corner, Manchester United s'impose à Old Trafford, une pelouse où les Gunners ne gagnent plus depuis 2006 et la présence dans les rangs de Man U de Wes Brown. Les Red Devils ont donné une leçon d'intensité à Arsenal en première période avant de tenir le coup pendant une deuxième mi-temps débridée. Malgré la défaite, Arsenal garde la tête de la Premier League, mais ne compte plus que deux points d'avance sur Liverpool. Manchester United quitte le ventre mou pour la 5e place au classement et frappe à la porte des places qualificatives pour la Champions League.

Leçon d'engagement pour Arsenal

Avec une musique d'entrée qui fleure bon les joutes médiévales, les Mancuniens annoncent la couleur. Et en effet, les Red Devils semblent bien décidés à sauter à la gorge des Gunners. Coup de protège-tibia dans la tête de Vermaelen, choc tête contre tête entre Phil Jones et Szczęsny, mais aussi quelques passes ratées. Les petits protégés d'Arsène Wenger passent la majeure partie de la première demi-heure dans leur camp, mais sans vraiment trembler. Il y a bien cette frappe déviée de Wayne Rooney, mais c'est à peu près tout. Sans pilonner les cages d'Arsenal, Manchester United domine largement sur le plan de l'agressivité, de quoi contrôler tranquillement la rencontre et même ouvrir le score (27e). Sur un corner rentrant de Rooney, un Van Persie étonnamment libre saute plus haut que Giroud pour couper la trajectoire du ballon au premier poteau. Sa tête décroisée se loge dans la lucarne de Szczęsny qui ne peut que constater les dégâts (1-0). Désormais, les hommes de David Moyes abandonnent volontiers le cuir à Arsenal. Si les Gunners ont peut-être l'intention d'inquiéter De Gea, ça ne se voit pas. Le trio Cazorla-Özil-Ramsey ne parvient pas à combiner et la seule action dangereuse de Giroud a lieu dans sa propre surface. Au duel avec Rooney, il accroche l'attaquant anglais qui aurait pu obtenir le pénalty.

United plie, mais ne rompt pas

Vidić sorti sur blessure, Évra récupère son brassard, une passation de pouvoir synonyme de réveil pour Arsenal. Dans ce début de seconde période parfois débridée, les Londoniens refont surface. Bien emmenés par le nouvel entrant Wilshere et des velléités nouvelles, ils buttent sur un bloc mancunien compact et très bas. Özil allume le petit filet de De Gea, avant que Ramsey et Gibbs ne prennent leur chance de loin. Les Red Devils sortent parfois de leur boîte en contre. Après une ouverture dans l'axe mal négociée par la charnière Vermaelen-Koscielny, Wayne Rooney manque de doubler la mise, avant que Smalling ne passe tout près de sceller le sort de la rencontre en reprenant de la tête un coup franc de Giggs. En cette fin de match, les deux équipes sont sur le point de craquer. Fringant sur son côté droit, Bacary Sagna délivre deux centres qui passent entre la défense mancunienne et De Gea, les dernières sueurs froides pour le portier espagnol.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9