1. //
  2. // Benfica/Manchester United

Manchester United en classe européenne

Promis à la première place d'un groupe C béni des dieux, Manchester United démarre sa campagne européenne sur la pelouse de Lisbonne, face au Benfica, à quelques jours de la réception de Chelsea. L'occasion de voir ce que les jeunes pousses mancuniennes, dont tout le monde loue le talent et la précocité, ont vraiment dans le ventre.

0 3
C'est sans doute ce qu'on appelle avoir tous ses voyants au vert. Douze points en quatre rencontres, dix-huit buts marqués pour trois encaissés, et un Wayne Rooney dans la forme de sa vie ou pas loin ; Manchester United marche sur l'eau en ce début de saison et les têtes débordent de confiance à l'heure d'aborder la plus prestigieuse des compétitions européennes. Malin, le calendrier a réservé aux Mancuniens leur match le plus délicat d'entrée de jeu, un déplacement sur la pelouse du Benfica, dans un groupe C d'une rare facilité. Clairement, on a du mal à imaginer les Red Devils sortir d'une poule qui comporte également le FC Bâle et les Roumains du Otelul Galati autrement qu'en tête. D'ailleurs, à en écouter leur boss, ils voient déjà plus loin que le match de ce soir, que l'on peut pourtant considérer comme primordial dans l'obtention de la première place, et des avantages qu'elle comporte pour la suite de la compétition. « Nous sommes chaque jour un peu plus proche de mettre la main sur le trophée. Nous sommes très constants depuis plusieurs saisons, et c'est un bon moyen de nous jauger par rapport aux autres équipes européennes. Nous ne sommes plus très loin de la gagner à nouveau » , a ainsi lancé Ferguson en conférence de presse. Autant dire qu'on ne se fait beaucoup de souci pour ce soir du côté des champions d'Angleterre.

Sauf que pour envisager sereinement la suite de la compétition, c'est toujours mieux de remporter son premier match. Et, on l'a dit, à trois jours de la venue de Chelsea en championnat, Rooney and Co doivent se coltiner leur adversaire le plus coriace dès leur entrée en lice. Ils ne pourront donc se contenter de faire tourner leur effectif, comme par exemple leur aurait permis la réception du champion de Roumanie. D'autant que mine de rien, l'infirmerie commence sérieusement à se remplir du côté de Manchester. Aux forfaits déjà actés de Vidic, Welbeck et Cleverley (touché samedi à Bolton) est venu s'ajouter celui de Ferdinand, qui est resté dans le nord de l'Angleterre. Comme un air de déjà vu tant le défenseur le plus cher de l'histoire collectionne les pépins physiques depuis deux ans.

C'est donc une nouvelle fois la jeune garde des Jones, Smalling, et autres Evans qui aura la lourde tâche de protéger le non moins jeune David De Gea. Si la classe biberon de United a pour le moment fait le job en championnat, qu'en sera t-il ce soir, dans une compétition qui ne pardonne pas la moindre erreur et face à un adversaire qui possède tout de même un peu de bouteille à l'échelon continental ? De retour au Portugal, Anderson, l'autre grosse satisfaction du début de saison mancunien, a tenu à prévenir ses coéquipiers : «  Ils sont meilleurs que lorsque je les affrontais avec Porto. Ils sont bien plus expérimentés. Les battre ne sera pas simple » . Demi-finaliste de Ligue Europa l'an dernier, le Benfica possède effectivement en son sein quelques vieux briscards rodés aux joutes continentales, notamment les deux éternels espoirs argentins que sont Pablo Aimar et Javier Saviola, qui se feront un plaisir de rappeler à cette défense de U20 que la C1, ce n'est pas la Premier League.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer.

http://bit.ly/pGrT8v
tu nous gonfles avec ton com
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3