1. //
  2. //
  3. // Manchester Utd-Bournemouth (3-1)

Manchester United conclut sans forcer

Fin de saison toute en douceur pour Manchester, qui s'est défait tranquillement mais petitement d'une équipe de Bournemouth qui n'avait aucune raison de courir ce soir. Entre les coups d'éclat de Martial et ceux de Rashford, les Mancuniens peuvent dire merci à leur jeunesse.

Modififié
635 16

Manchester United 3-1 Bournemouth

Buts : Rooney (43e), Rashford (74e), Young (87e) pour United // Smalling CSC (93e) pour Bournemouth

La bombe de dimanche dernier n'en était donc pas une. Simplement un retardateur, qui a repoussé de deux jours le dernier match de Manchester United à Old Trafford en cette laborieuse saison. Une attente de deux jours pour rien, ou presque. Et l'adage « plus c'est long, plus c'est bon  » était à oublier ce soir. Alors oui, United est allé chercher cette 5e place, triste objectif de cette ultime journée ressemblant à peine à une médaille en chocolat. Mais quelle apathie sur le terrain pendant 45 minutes, avant que le jeu ne devienne plaisant.

Était-ce la volonté d'enfin en finir avec ce cru 2015-2016 ? Ou celle des joueurs allant jouer l'Euro de ne pas se blesser ? Ou bien l'équipe de Van Gaal voulait-elle se préserver avant la finale de la FA Cup samedi contre Palace ? Plusieurs fois faisant coutume, l'un des hommes à remercier ce soir dans le Nord de l'Angleterre s'appelle Anthony Martial. Rassurant avant l'Euro. L'attaquant des Bleus est en forme, et ne s'est pas trop fatigué ce soir, à l'image de son équipe.

Un but comme une petite lumière au bout d'un long tunnel


La pression est clairement dans le camp des maillots rouges, le promu Bournemouth ayant déjà assuré son maintien parmi l'élite anglaise. Opération plaisir pour les Cherries, arrivés avec les doigts de pied en éventail. Tout de même appliqués en défense, les joueurs de Bournemouth observent ceux de Man U faire ce qu'ils font de mieux : garder le ballon, le faire tourner, et enchaîner les passes pour rien sans réussir à être dangereux. Bonne nouvelle pour les Red Devils, il n'y a pas grand monde pour voir ça dans un Théâtre des rêves aux rangées très clairsemées en ce mardi soir. Solutions envisagées, comme d'habitude, les démarrages d'Anthony Martial, mais même les jambes du Français semblent lourdes. Sur le terrain, les 22 hommes semblent avoir passé un pacte : peu tenter, mais tout rater. Les offensives, les changements d'aile, les dribbles, les constructions de jeu...

Du non-football dans toute son affligeante splendeur, à peine troublé par un ballon effleuré devant le but par Carrick après un coup franc de Rooney à la demi-heure de jeu. De quoi amorcer un timide réveil du match malgré tout, même si ni les ripostes de Bournemouth ni les assauts suivants de Manchester United ne représentent une réelle animation. Manchester tourne toujours à 70% de possession pour du beurre, jusqu'à une illumination de Martial qui combine sur son côté gauche avant de servir Rooney qui inscrit son 100e but à Old Trafford. Avec une mention spéciale pour la feinte de Marcus Rashford.


Une fin heureuse


Bonne surprise en début de deuxième période, Manchester a l'air de vouloir enfoncer le clou et d'en marquer un deuxième. Pas encore totalement dans leurs camping-cars de vacanciers, les gars de Bournemouth refusent de se laisser marcher dessus, et élèvent aussi leur niveau de jeu. United veut finir fort, et Mata délivre un spin move de luxe avant de se retrouver face au gardien, mais est déséquilibré par un tampon qui aurait franchement mérité un penalty. Alors puisque les règles ne sont pas respectées dans la surface, Carrick tente de loin. Boum, sa frappe s'écrase sur la transversale. Tout devient plus précis du côté mancunien, les passes, les combinaisons, les frappes, comme ce boulet de Valencia aux 30 mètres qui est sorti par une parade monstrueuse de Federici. Les Cherries pensent trouver la solution en envoyant ce bon vieux Max-Alain Gradel au combat, un secours insuffisant.

Le glas sonne à un quart d'heure de la fin du match, quand un Rashford froid et méthodique double la marque après une remise intelligente de la tête de Valencia. L'ovation qu'il reçoit en étant remplacé par Memphis Depay prouve les espoirs que place en lui le public d'Old Trafford, et Martial recevra la même salve d'applaudissements lors de son changement. Ashley Young profite de la démobilisation de Bournemouth pour mettre le troisième, et Bournemouth de celle de Manchester pour sauver l'honneur dans les arrêts de jeu grâce à un CSC de Smalling. Peu importe, les cadres de United peuvent souffler en attendant la finale de samedi, où United aura l'occasion de remporter son premier titre depuis la fin du règne de Ferguson.




Par Alexandre Doskov
Modifié

Dans cet article

Top-player Niveau : CFA
Merci Martial, merci Rashford mais surtout MERCI WAZZA. Quel match il nous a fait putain je l'aime ce gars (je sais c'était que Bournemouth)
Top-player Niveau : CFA
Note : 1
Sinon dans l'indifférence la plus totale, Michael Carrick vient de jouer probablement son dernier match avec Man Utd. Même pas un petit article d'adieu de so foot je suis triste. Sous coté jusqu'au bout. Bon vent Mister Underrated et merci pour tout.

Avec ce depart, Wazza devient le dernier rescapé du grand Man U des 2000's..
ruudvannistelrooy Niveau : DHR
Ces passes de Rooney, wow, un régal! Par contre ça forçait pas trop et ce n'était pas euphorique tout ça, sûrement que ce décalage du match de dernière minute a dû contrarier la préparation de la finale de FA Cup.
Allez les gars, les succès reviendront !
Ce premier but montre qu'il y a de la jeunesse et du talent a Manchester, cette saison (surtout) il nous a manqué la flamme...
On finit a égalité de points avec city, a 5 de Arsenal et 4 de Tott, ce n'est pas bien mais ca prouve qu'on peut vite remonter la pente.
Carrick, que dire, on aura j'espere la classe de le prolonger une année si il le souhaite.
Message posté par Top-player
Sinon dans l'indifférence la plus totale, Michael Carrick vient de jouer probablement son dernier match avec Man Utd. Même pas un petit article d'adieu de so foot je suis triste. Sous coté jusqu'au bout. Bon vent Mister Underrated et merci pour tout.

Avec ce depart, Wazza devient le dernier rescapé du grand Man U des 2000's..


J'espère que c'était pe son dernier match au Michael car partir sur cette prestation serait dommage. Ca première mi-temps est juste horrible !!
On a souvent tendance à dire que la nationalité d'un footballeur a un gros impact dans sa carrière et dans la perception qu'on les gens de lui.

On a, en ce moment même, un très bon exemple qui démontre ce fait :

Les journaux passent leur temps a parler de Rashford (anglais), 18 ans, 12 buts cette saison, 1 but toutes les 169 minutes mais ne parlent que très peu de Ihenacho (nigérian), 19 ans, 14 buts cette saison, 1 but toutes les 92 minutes (mieux que aguero !) et qui vient d'envoyer City en LDC.

"Marcus Rashford" : 141 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an
"Kelechi Iheanacho" : 27 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an


Attention, il n'est nullement question de couleur de peau. Simplement de constater si vous êtes Argentin, Brésilien, Espagnol ou Anglais... vous aurez bien plus de chance d'être repéré et d'être considéré comme un crack que si vous êtes Roumain, Finlandais, Coréen ou Nigérian.


En tout cas, avec ces deux là, les derbys de Manchester ont de beaux jours devant eux.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par rty
On a souvent tendance à dire que la nationalité d'un footballeur a un gros impact dans sa carrière et dans la perception qu'on les gens de lui.

On a, en ce moment même, un très bon exemple qui démontre ce fait :

Les journaux passent leur temps a parler de Rashford (anglais), 18 ans, 12 buts cette saison, 1 but toutes les 169 minutes mais ne parlent que très peu de Ihenacho (nigérian), 19 ans, 14 buts cette saison, 1 but toutes les 92 minutes (mieux que aguero !) et qui vient d'envoyer City en LDC.

"Marcus Rashford" : 141 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an
"Kelechi Iheanacho" : 27 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an


Attention, il n'est nullement question de couleur de peau. Simplement de constater si vous êtes Argentin, Brésilien, Espagnol ou Anglais... vous aurez bien plus de chance d'être repéré et d'être considéré comme un crack que si vous êtes Roumain, Finlandais, Coréen ou Nigérian.


En tout cas, avec ces deux là, les derbys de Manchester ont de beaux jours devant eux.


Euh Carrick ne va pas jouer la finale de la Cup, peut-être ?

Ah et si le Nigérian déchaine moins les passions que MArcus, c'est ptet aussi parce que Iheanacho est plus dur à écrire que Rashford..
Message posté par rty
On a souvent tendance à dire que la nationalité d'un footballeur a un gros impact dans sa carrière et dans la perception qu'on les gens de lui.

On a, en ce moment même, un très bon exemple qui démontre ce fait :

Les journaux passent leur temps a parler de Rashford (anglais), 18 ans, 12 buts cette saison, 1 but toutes les 169 minutes mais ne parlent que très peu de Ihenacho (nigérian), 19 ans, 14 buts cette saison, 1 but toutes les 92 minutes (mieux que aguero !) et qui vient d'envoyer City en LDC.

"Marcus Rashford" : 141 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an
"Kelechi Iheanacho" : 27 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an


Attention, il n'est nullement question de couleur de peau. Simplement de constater si vous êtes Argentin, Brésilien, Espagnol ou Anglais... vous aurez bien plus de chance d'être repéré et d'être considéré comme un crack que si vous êtes Roumain, Finlandais, Coréen ou Nigérian.


En tout cas, avec ces deux là, les derbys de Manchester ont de beaux jours devant eux.


Surtout, Rashford, je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression de voir un feu de paille en puissance.

J'ai dû voir 4/5 match avec Rashford et j'arrive toujours pas à voir les qualités du joueur.
Un futur Walcott ? Si un fan de ManU peut m'expliquer la hype autour de lui, je suis ouvert.

Martial. Il dort sur le terrain. 17 buts, je comprends pas non plus l'engouement. Il a dû ballon, mais j'ai l'impression qu'il marche. Il peut faire un match sans transpirer. Normal.

Sinon, je déteste toujours autant Smalling. Rabésandratana le bouffe. Easy.
AceVentura Niveau : DHR
Message posté par Chopper77
Surtout, Rashford, je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression de voir un feu de paille en puissance.

J'ai dû voir 4/5 match avec Rashford et j'arrive toujours pas à voir les qualités du joueur.
Un futur Walcott ? Si un fan de ManU peut m'expliquer la hype autour de lui, je suis ouvert.

Martial. Il dort sur le terrain. 17 buts, je comprends pas non plus l'engouement. Il a dû ballon, mais j'ai l'impression qu'il marche. Il peut faire un match sans transpirer. Normal.

Sinon, je déteste toujours autant Smalling. Rabésandratana le bouffe. Easy.


Rashford je ne suis pas convaincu que ce sera un feu de paille contrainrement à Depay et Lingard qui sont vraiment mauvais.
Rashford est plus à classer en 9 type "renard", c'est pas le joueur qui va te faire un exploit incroyable à chaque match mais il a des qualités incontestables dans le rectangle.

Martial est souvent repositionné en ailier ce qui n'est pas sa place favorite mais il fait le boulot.

je ne suis pas d'accord avec toi pour Smalling qui a fait beaucoup de prestations énormes. Il a tenu la défense de MU a bout de bras quasiment toute la saison. Un renfort à coté de lui est indispensable.

Par contre, Mata Herrera Schneiderlin Lingard Depay... Ils sont à dégager au plus vite.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par zinczinc78
Ah et si le Nigérian déchaine moins les passions que MArcus, c'est ptet aussi parce que Iheanacho est plus dur à écrire que Rashford..


Non, c’est bien à cause de la nationalité.
C'est démontré depuis un bail que certaines nationalités sont surcotés (il y a d’ailleurs un chapitre sur ce sujet dans "les attaquants qui coûtent le plus cher ne sont pas ceux qui marquent le plus"), idem pour les joueurs qui surperforment lors d'une coupe du monde etc

Le savoir permet de faire de meilleurs affaires sur le marché des transferts.
Message posté par rty
On a souvent tendance à dire que la nationalité d'un footballeur a un gros impact dans sa carrière et dans la perception qu'on les gens de lui.

On a, en ce moment même, un très bon exemple qui démontre ce fait :

Les journaux passent leur temps a parler de Rashford (anglais), 18 ans, 12 buts cette saison, 1 but toutes les 169 minutes mais ne parlent que très peu de Ihenacho (nigérian), 19 ans, 14 buts cette saison, 1 but toutes les 92 minutes (mieux que aguero !) et qui vient d'envoyer City en LDC.

"Marcus Rashford" : 141 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an
"Kelechi Iheanacho" : 27 000 résultats sur Google Actualités depuis 1 an


Attention, il n'est nullement question de couleur de peau. Simplement de constater si vous êtes Argentin, Brésilien, Espagnol ou Anglais... vous aurez bien plus de chance d'être repéré et d'être considéré comme un crack que si vous êtes Roumain, Finlandais, Coréen ou Nigérian.


En tout cas, avec ces deux là, les derbys de Manchester ont de beaux jours devant eux.


Oui et non.

Il faut bien distinguer les médias, les supporters et le milieu dans le football.

Même si les trois sont liés, les prises de vues sont différentes et certains paramètres ne sautent pas aux yeux du grand public.

Il est selon moi tout à fait normal que la curiosité soit plus grande pour un jeune qui joue pour une sélection vainqueur d'une coupe du Monde et qui fait partie, à tord ou à raison, des favoris pour chaque tournois.
Ca, c'est pour le lien public/média.

Mais je suis sûr que dans le business, les deux joueurs attirent autant l'attention.
Après, il est sûr qu'un Africain par exemple porte comme un fardeau sa sélection, la faute à une CAN tous les 2 ans par exemple ou des déplacements moins maîtrisés dans des pays à situation politiques critiques ou infrastructures médiocres ( risques de blessures, fatigues...etc )

Mais à mon sens il faut bien séparer l'image qu'un joueur a auprés des médias et du public de son statut purement salarial.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par kikette38
Mais à mon sens il faut bien séparer l'image qu'un joueur a auprés des médias et du public de son statut purement salarial.


Seulement à ton sens je le crains.
Parce qu'en réalité c'est complètement lié.
Je pense même que l'image est plus importante que tout le reste.
Message posté par kikette38
Oui et non.

Il faut bien distinguer les médias, les supporters et le milieu dans le football.

Même si les trois sont liés, les prises de vues sont différentes et certains paramètres ne sautent pas aux yeux du grand public.

Il est selon moi tout à fait normal que la curiosité soit plus grande pour un jeune qui joue pour une sélection vainqueur d'une coupe du Monde et qui fait partie, à tord ou à raison, des favoris pour chaque tournois.
Ca, c'est pour le lien public/média.

Mais je suis sûr que dans le business, les deux joueurs attirent autant l'attention.
Après, il est sûr qu'un Africain par exemple porte comme un fardeau sa sélection, la faute à une CAN tous les 2 ans par exemple ou des déplacements moins maîtrisés dans des pays à situation politiques critiques ou infrastructures médiocres ( risques de blessures, fatigues...etc )

Mais à mon sens il faut bien séparer l'image qu'un joueur a auprés des médias et du public de son statut purement salarial.


Je pense que justement les médias ont une influence considérable sur les supporters et le milieu du football.

Rien qu'à voir l'élection du Ballon d'Or. Même si un joueur explose cette année, penses-tu réellement qu'il puisse le gagner tant l'aura médiatique de CR7 et de Messi qui est gigantesque fait qu'on parle d'eux 5 fois par jour ?

Est-ce que le PSG aurait pris Ibra si il n'avait pas sa dimension médiatique ?
Est-ce que Odegaard serait au Réal Madrid si les médias n'avaient pas parlé de lui ?
Bon bah, saison très mitigée... Animation offensive très triste la plupart du temps, mais ça tout le monde l'a vu...

Aller, y a quelques mecs à dégager pour dessiner l'ossature de l'équipe la saison prochaine!

De Gea (?)

Darmian - Smalling - Recrue - Shaw

Blind
Rooney - Fellaini
Recrue Depay (j'ai envie d'y croire)
Martial

Saison assez moyenne de Man U au final ...
Ceux qui regardent régulièrement les matchs, qu'avez-vous pensé de la saison de Martial ?

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
635 16