Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Celta Vigo-Man. United (0-1)

Manchester United assiège Vigo

Grâce à une fulgurance de Marcus Rashford, Manchester United prend une bonne option pour la qualification vers la finale de C3 avec une précieuse victoire à Vigo (1-0). Reste encore à valider son ticket pour Stockholm à la maison.

Modififié

Celta Vigo 0-1 Manchester United

But : Rashford (68e) pour United

Le nez long comme son aîné, et un culot digne d’une future grande star du football de demain. Certes, Marcus Rashford n’est pas Zlatan Ibrahimović. Pas le même palmarès, pas la même grande gueule et pas de cou aussi gros que la cuisse d’un être humain normalement constitué. Reste que le grand espoir du football anglais a rendu un très grand service à Manchester United ce soir. D’un coup franc frappé à la perfection, le gamin de 19 piges a ouvert le score à Vigo et laisse désormais son club dans une position confortable avant le match retour à Old Trafford dans une semaine. MU s’inquiétait d’avoir perdu son géant suédois pour la fin de saison, que l'institution se rassure. Sa pépite de Wythenshawe possédait les épaules du pompier de service pour doucher les attentes du Celta Vigo.

Fort Álvarez


Shaw blessé, les deux buffles Rojo et Smalling écartés des places de titulaires, la défense mancunienne concoctée par José Mourinho tâtonne en début de rencontre. Loin d’être aveugle, Daley Blind prend son rôle de leader à cœur, sans parvenir à calmer les ardeurs locales. Esseulé après un bon centre en profondeur de Radoja, Daniel Wass croise trop sa tête, mais fait passer le premier frisson de la soirée sur l’échine des Celestes. Plus concerné, le collectif de Toto Berizzo prend la possession du ballon, laissant aux Red Devils de minces opportunités en contre. De quoi suffire à la perle Marcus Rashford, dont la frappe limpide est repoussée d’une main de maître par Sergio Álvarez.

Après une introduction très rythmée, la rencontre bascule dans un jeu de regard, afin de savoir laquelle des deux formations possède la plus grosse faculté mentale pour gérer les périodes creuses. Créateur à la technique suave, Paul Pogba enchaîne grand pont et passe en profondeur pour Henrik Mkhitaryan, mais Álvarez laisse traîner sa jambe pour empêcher le but. Bis repetita cinq minutes plus tard, où Jesse Lingard voit sa tentative échouer sur le dernier rempart galicien. La barbe épaisse et maillot vert d’écolo sur les épaules, le portier trottine vers son vestiaire à la fin du premier acte, heureux d’avoir protégé son environnement.

Magic Rashford


Pris dans la tenaille anglaise, le Celta souffre à nouveau dès la reprise face à l’intensité proposée par son adversaire dans les duels. Malgré cela, l’épaule de Iago Aspas manque le cadre de peu et les débats s’équilibrent à nouveau. La grosse touffe de Fellaini s’hérisse même quand Pione Sisto oblige Romero à la claquette salvatrice. À la suite d'une première sortie de son banc de touche, le Mou se rappelle au bon souvenir du football espagnol en récoltant quelques quolibets de la part du Balaídos. Des noms d’oiseau, Rashford en récoltera aussi un paquet au moment de sa lente sortie du terrain, après avoir fait fermer la bouche de tout le stade sur un éclair de génie. Au retour, le Théâtre des Rêves pourra admirer son crack terminer le job. Ce serait, une fois de plus, la marque des grands.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport
    il y a 3 heures Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 11 Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 80
    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    Lettre à Francesco Totti